Soleocene.org

Au delà de l'ère du pétrole - Penser et agir l'énergie autrement au XXIème siècle
Nous sommes le Lun Avr 24, 2017 11:15 am

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 30 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: L'arnaque Récylum ou comment marcher sur la tête... (l'artic
MessagePosté: Ven Oct 06, 2006 7:51 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Mar Mai 09, 2006 5:03 pm
Messages: 96
L' article "L'arnaque Récylum ou comment marcher sur la tête... "

Vos commentaires, c'est ici !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven Oct 06, 2006 10:55 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 15769
Donc, pour être tout à fait clair et définitif sur la question, il nous semble important que l'esprit de la directive soit appliqué, c'est à dire:

1) en exigeant que TOUTES les lampes soient recyclées. Sans discrimination.
2) que l'écotaxe du recyclage soit portée par TOUTES les lampes vendues. Au lieu de 0,30 EUR pour 80 millions d'ampoule fluo et assimilées, portées par 380 miilions d'ampoule, cela reduirait la taxe à 0,06 EUR par ampoule, ce qui est autrement satisfaisant. (Nous serions presque tenté de demander que cette taxe ne soit en fait portée que par les 300 millions d'ampoules à incandescence vendues par an, 5 fois plus énergivores...mais nous savons ce qu'est un compromis...)
3) que l'organisme Récylum ait une politique de transparence et de communication affichée.

A tous ceux qui visitent ce site, n'hésitez pas à donner à cette affaire toute la lumière qu'elle mérite...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun Oct 09, 2006 2:14 pm 
Hors ligne

Inscription: Ven Sep 22, 2006 1:36 pm
Messages: 14
Localisation: Paris
donc en résumé c'est toujours les mêmes qui trinquent...nous!
ou plutôt plus tu pollues, moins tu payes...c'est inoui!
est-ce qu'on paye la même chose sur les bouteilles en plastique, les piles rechargeables, ou autre papier journal qui eux aussi se recyclent?

_________________
lili


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun Oct 09, 2006 8:38 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 15769
cette histoire est assez ... inouïe en effet. On est complètement dans une configuration "pollueur non payeur". Cela dit, le dossier de presse a été publié le 3 octobre, donc mis en ligne le 5 ou le 6... C'est donc tout, tout frais. Jusque là, il faut bien le dire, on nageait dans les déclarations lénifiantes, donc on n'en savait pas grand-chose... Cela dit, une ampoule à incandescence va fonctionner pendant 1000 heures. Une fluo-compacte (cad les ampoules "basse énergie") coûtent un peu plus cher, mais ont une durée de vie de 12.000 heures... tout en consommant 5 fois moins qu'une ampoule à incandescence. Faisons un petit calcul de coin de table: sur 12.000 heures (cad 11 ans pour une consommation de 3 heures par jour) le comparatif est le suivant:

Incandescence: 12 ampoules (1€) + 12 x 1000 (h) x 0,075 (kW) x 0,10 € (€/kWh) = 102 €
Fluocompacte: 1 ampoules (10€) + 12.000 (h) x 0,015 (kW) x 0,10 € (€/kWh) = 28 €

Le bilan sur la durée est TELLEMENT à l'avantage des fluocompactes, que le surplus de 0,30 € à l'achat est complètement ridicule...

Cela dit pour tous ceux qui font une comparaison sur le prix d'achat (et il y en a beaucoup...), sans se donner la peine de faire une analyse sur le coût de possession (pourtant, oh combien plus utile !!!) le surcoût risque d'être prohibitif... Le second point concernant le non-recyclage des ampoules à incandescence. Pourquoi sont-elles exclues de la collecte ? Le tungstène dont est composé leur filament en vaut largement la peine ! Bref, ce surcoût tombe surtout au plus mal. Ce n'est pas en période d'énergie chère que l'on doit taxer les techniques qui sont les plus économes.

Sur le papier, les bouteilles, je n'ai pas de données comparables. Mais comme la collecte est généralement organisée par les communes, il y a sans doute moins cette volonté de défavoriser sciemment une filière par rapport à une autre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Oct 10, 2006 12:09 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 10917
Localisation: 38
0,30 euro en plus pour l' achat de la lampe fluocompacte ne me dérange pas beaucoup.

Mais quel argument Recyclum avance pour négliger le recyclage des ampoules traditionelles ? Cout beaucoup trop elevé par rapport à la valeur neuve ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Oct 10, 2006 12:12 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 15769
ils n'avancent aucun argument. A part celui que seules les ampoules fluo seraient nocives...(bof: jusque là on ne recyclait personne...) C'est une partie de l'arnaque. Car avec 24 Mill d'Euros de budget, il me semble qu'ils pourraient facilement récupérer toutes les ampoules...

En fait, je dois avouer que je ne sais pas exactement ce que le recycleur final demande comme prix. Il me semble qu'avec 24 Mill d'EUR de budget, on peut faire pas mal. On doit même pouvoir motiver un recycleur de néon à faire du recyclage d'incandescentes... D'autant plus que c'est plutôt facile. Qui peut le plus peut le moins...

Bref. Pourquoi ne pas mettre à 0,10 EUR le recyclage pour tous ? Avec 38 Mill d'EUR, on peut recycler incand + fluo sans que cela ne privilégie une filière par rapport à une autre. Les 100% d'écotaxe pour les unes et 0% pour les autres me semblent gênantes. Et vous ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Oct 10, 2006 12:28 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 15769
Cela dit, et juste au passage pour ne pas mobiliser le fil, l'éclairage, c'est 14% de la production électrique en France et donc à fortiori 7 tranches nucléaires... Si l'on réduisait par 5 la consommation (ce qui est le rapport de consommation à puissance lumineuse égale entre les ampoules à incandescence et celles à "basse énergie" ou fluo compacte...)...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Oct 10, 2006 12:38 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 10917
Localisation: 38
Scrat a écrit:
ils n'avancent aucun argument. A part celui que seules les ampoules fluo seraient nocives...(bof: jusque là on ne recyclait personne...)


Je comprends pas ton raisonnement !

Si rien n' était recyclé auparavant, ce n'est pas une raison pour continuer une mauvaise pratique.

Il faut bien commencer un jour.
Et tant qu' à faire commencer par les lampes les plus nocives, à savoir celles qui contiennent des gaz peu recommandables.

Ainsi en est il des Les lampes à vapeur de mercure ( voir Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Lampe_%C3%A0_d%C3%A9charge ).

et les lampes fluorescente contiennent aussi des matiéres pas sympa : http://fr.wikipedia.org/wiki/Tube_fluorescent


Sinon dans le dossier de presse de Recyclum j' ai trouvé :

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer Oct 11, 2006 12:26 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 15769
@energy_isère: certes, le recyclage est nécesaire. Mais ce qui me choque c'est qu'il est limité aux ampoules basse énergie et qu'ne revanche la plus grande masse y échappe complètement. Je ne suis pas tellement d'accord sur le commentaire de recylum justifiant la non-collecte des lampes à incandescence. Déjà par leur nombre, c'est un facteur de pollution. Quant à l'histoire des camions c'est aussi vrai pour les lampes au néon... Je sais que c'est un pb. Pourtant je n'arrive pas à comprendre pourquoi les camions qui livrent ne peuvent que si difficilement reprendre à la place de leur livraison un chargement de lampes usagées... Quelqu'un parlait récemment de l'interprétation erronée du concept du juste-à-temps...


@lili: oui, les LEDs sont maintenant au point. Elles équipent depuis qqque temps déjà les véhicules haut de gamme... et les bateaux de plaisance. Là ou leur faible consommation est recherchée. Mais elles restent un peu cher... (et à part sur le net, elles ne sont pas si facile à trouver...)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun Mai 28, 2007 6:05 pm 
Hors ligne

Inscription: Jeu Mai 24, 2007 3:50 pm
Messages: 4
Bonjour,

En cherchant des infos sur le recyclage des ampoules basses consommation, je suis tombée sur votre article qui m’a interpelé. J’ai donc cherché à en savoir plus sur le sujet et je tiens donc à rétablir quelques vérités.

Le fait de ne pas recycler les ampoules à filament n’est pas une décision arbitraire de Récylum. Ce sont les législateurs qui ont fait ce choix. L’annexe 1 du décret DEEE liste les catégories d’EEE et l’on trouve notamment : « Matériel d’éclairage (à l’exception des appareils d’éclairage domestique et des ampoules à filament, auxquels s’appliquent néanmoins les articles 4 et 5 du présent décret). »
Le fait que ce soit le consommateur qui supporte le coût du recyclage est aussi une décision du législateur. Art. L. 541-10-2 du code de l’environnement : « les acheteurs répercutent à l’identique ces coûts unitaires jusqu’à l’utilisateur final ».

Concernant la transparence du budget de Récylum, je tiens à souligner qu’il s’agit d’un éco-organisme agréé par les pouvoirs publics ! L’agrément peut être retiré à tout moment. Les éco-organismes sont tenus de rendre régulièrement compte de leur activité aux Pouvoirs Publics.

Concernant le risque de voir les ventes d’ampoules basse consommation affectées par le montant de l’éco-contribution, ce n’est vraiment pas certain ! Récylum a un important travail de communication à mettre en œuvre pour promouvoir leur utilisation. Cela fait partie de ses missions. De plus, le coût de l’éco-contribution est voué à baisser : quand la filière sera complètement déployée, optimisée et que les flux de lampes seront massifiés, il y aura des économies d’échelle.

De toute façon, on voit bien que le vent est en train de tourner : des pays ont déjà programmé la fin des ampoules à filament et il est fort probable que l’Europe suive le même chemin. C’est aussi pour cela qu’il serait ridicule de dépenser du temps et de l’argent pour développer le recyclage de celles-ci !

Et soit dit en passant, Soleocen, je te recommande d’être beaucoup plus rigoureux concernant tes prises de positions. Tes 2 premières dénonciations sont fausses et il aurait suffit de lire les textes attentivement pour s’en rendre compte. Il en va de ta crédibilité...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun Mai 28, 2007 9:14 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 15769
Bonjour ecolo23 et bienvenue !

n'hésite pas à contribuer sur d'autres sujets si le coeur t'en dis. Sinon en ce qui concerne Recylum, soleocen, je crois qu'il y a une dame qui te demande...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Mai 29, 2007 9:39 am 
Hors ligne

Inscription: Jeu Mai 24, 2007 3:50 pm
Messages: 4
Merci Scrat !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim Juin 10, 2007 10:04 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Mar Mai 09, 2006 5:03 pm
Messages: 96
Bonjour ecolo23 !

... et merci pour ces précisions.

L'article est ce qu'il est. Cela dit nous restons sur ce que nous disions il y quelques mois de cela: il nous semble bien dommageable que le recyclage des ampoules:

1) ne soit limité qu'aux ampoules "fluocompactes". Ce sont les moins polluantes et celles qui durent le plus longtemps. En plus -en volume- elles ne représentent que peu de chose. Leur recyclage à ce titre n'est pas vraiment une priorité.
2) que le coût du recyclage ne soit porté que par les ampoules les moins polluantes (les "fluocompactes"). C'est là une complète mécompréhension de la règle "pollueur-payeur". Se retrancher derrière un décret d'application n'y changera rien. Chacun sait que ce genre de décisions se prennent entre une poignée de plus ou moins experts. En toute opacité et au mépris du plus grand nombre.

Ainsi, il ne faut pas s'étonner que l'on écrive quelques articles sur le sujet... Aucune idée si cela a pu être de la moindre utilité. En tout cas, on parle dans le cas des Dasri (Déchets d'activité de soins à risques infectieux) en ce moment d'un recyclage payé par le producteur... Peut-être que les mentalités évoluent et que l'on commence à comprendre que pondre des décrets sans transparence ni concertation n'a rien de durable...

Cela dit, il nous reste à apprécier la démarche de Recylum malgré quelques ratés: ils ont créé quelques milliers de points de collecte et valorisent les ampoules récupérées. Qui d'autre l'aurait fait s'ils n'avaient pas été là ? Mais rien n'empêche d'en espérer davantage malgré tout...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Juin 12, 2007 10:37 am 
Hors ligne

Inscription: Jeu Mai 24, 2007 3:50 pm
Messages: 4
Bonjour Soleocen,

Quelque chose m'échappe : pourquoi dis-tu que les lampes qui sont recyclées sont les moins polluantes ? C'est justement tout le contraire et c'est pour cela que la loi exige qu'elles soient recyclées. Rappel : les lampes fluocompactes, les tubes fluorescents, les lampes à vapeur de mercure, les lampes à sodium, etc. contiennent toutes un peu de mercure une substance dangereuse. Leur recyclage est une priorité ! Tandis que les ampoules à filament n'en contiennent aucune. Leur incinération est tout à fait possible, d'autant plus que le verre qui les comopse n'a pas d'autre débouché.
Mais peut-être as-tu des infos que j'ignore concernant la composition des ampoules ? En tout cas cela m'intéresse, histoire d'avoir tous les éléments du puzzle !

S'il est vrai qu'aujourd'hui on produit plus d'ampoules que de tubes et lampes, cette tendace s'inversera bientôt, et pour une fois qu'on anticipe, on ne va pas s'en plaindre ! Le temps de développer des techniques de recyclage des ampoules à filament, la population sera déjà passée aux lampes à économie d'énergie.

Quant au producteur, c'est vrai qu'il doit être responsabilisé. D'ailleurs, on parle de plus en plus d'éco-conception aujourd'hui. Les producteurs de lampes développent des lampes avec de moins en moins de mercure et des durées de vie de plus en plus longue. Et de toute façon, s'ils ne le font pas, la société civile les attendra au tournant !
Par ailleurs, il est temps que les consommateurs soient également responsabilisés et comprennent que consommer n'est pas sans conséquence. Payer une éco-contribution permet de prendre conscience que ce que l'on achète à un impact sur l'environnement. En ce qui me concerne cela ne me gène nullement. Si on prend l'exemple du portable, les gens en changent tous les six mois, alors même que personne ne les y oblige, juste pour des raisons de mode : cela me semble la moindre des choses qu'ils contribuent à leur recyclage.

Bref, il faudrait peut-être que l'éco-contribution soit partagée entre le producteur et le consommateur.

Bonne journée.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Juin 12, 2007 9:48 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Mar Mai 09, 2006 5:03 pm
Messages: 96
Citation:
Quelque chose m'échappe : pourquoi dis-tu que les lampes qui sont recyclées sont les moins polluantes ?

Pour une raison bien précise qui est la suivante: comme la plupart des biens de consommation, la pollution n'est pas limitée à la fin de vie, mais est présente tout au long de la durée de vie des appareils. C'est ce que nous disent les "analyses de cycle de vie", qui s'attachent à détailler les pollutions engendrées au cours de la "vie" d'un appareillage ou d'autre. Voir: Wikipedia ACV

En général pour les biens manufacturés, on se rend compte que la plus grande partie de la "pollution" est engendrée pendant l'utilisation plutôt que lors de la production ou du démantèlement.

En ce qui concerne les ampoules, les données présentes en français ne sont pas légion... Mais tout le monde s'accorde à dire que malgré la présence de matériaux peu recommandables dans les fluocompactes, elles sont largement moins polluantes que les incandescentes. Le fait qu'elles consomment nettement moins d'énergie et durent plus longtemps y participe bien sûr. Voir: Le canton de Vaud. Ecobilan + ACV ampoules

Donc ce sont les moins polluantes que l'on recycle CQFD. Je ne parle pas des vapeurs de mercure et des sodium. Je reste dans le domaine "grand-public". Donc non seulement on recycle les moins polluantes, mais en plus comme on ne recycle pas les incandescentes, il se crée dans l'esprit des utilisateurs un phénomène pervers: "puisqu'on jette à la poubelle les ampoules (incandescentes), donc on jette toutes les ampoules". Là ce n'est pas tellement novateur comme réflexion, il y a des tas de blogs qui parlent de cet effet pervers. Les -somme toute- assez faibles tonnages recyclés par Recylum en sont peut-être un début de preuve...

Bien sûr qu'il faut que le recyclage soit partagé entre producteur et consommateur. Mais on ne peut pas ad vitam aeternam considérer le consommateur comme un animal stupide, les profits étant pour les entreprises et les pertes ou les dégâts (notamment environnementaux) pour le consommateur. A ce titre il semble extrêmement judicieux à l'avenir de faire participer des citoyens aux prises de décision "technique", comme cela se passe régulièrement au Danemark. Il n'est pas bon pour la suite des choses, que le seul débat qui existe ait lieu entre des politiques qui ne comprennent pas le thème et des entreprises qui n'y voient que leurs profits.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 30 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com