Soleocene.org

Au delà de l'ère du pétrole - Penser et agir l'énergie autrement au XXIème siècle
Nous sommes le Sam Sep 22, 2018 6:13 am

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 38 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: La forêt
MessagePosté: Dim Juil 03, 2016 1:44 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
En proie à la sécheresse, l'Amazonie est très menacée par les incendies

Le 03/07/2016 à 11:31 - Xavier Demeersman, Futura-Sciences

Mauvaise nouvelle pour l’Amazonie : un programme prévisionnel des incendies considère que suite à la faible saison des pluies qui vient de s’achever, les conditions y sont propices à un important développement d’incendies. À l’heure actuelle, les feux recensés sont déjà plus nombreux que lors des mémorables sécheresses de 2005 et 2010.

........................


lire : http://www.futura-sciences.com/magazine ... ies-63377/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La forêt
MessagePosté: Dim Juil 10, 2016 2:34 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
RDC, charbon de bois illégal aux mains d’une organisation armée

Posté par Frédéric DOUARD le 20 juin 2016

Un rapport d’Enough Project, organisme de promotion des politiques de prévention des atrocités, révèle que de vastes pans de la forêt ancienne des Virunga en RDC, le plus ancien parc national d’Afrique, sont détruits par une organisation mafieuse n’hésitant pas à recourir à la violence qui brasse des millions grâce au commerce illégal de charbon de bois.

Le rapport d’Holly Dranginis, analyste politique principale de l’Enough Project, intitulé « The Mafia in the Park: a charcoal syndicate is threatening Virunga, Africa’s oldest national park » (Mafia dans les Virunga : un cartel de charbon de bois menace le plus ancien parc national d’Afrique), examine de près la montée des affaires criminelles menées par les FDLR, un groupe rebelle armé lié au génocide rwandais. Ses activités sont marquées par des meurtres abominables, des réseaux d’espionnage et des trafics transfrontaliers, lesquels, comme le souligne le rapport, se font avec la complicité de la police, de l’armée et de représentants du gouvernement corrompus.

Image
............


http://www.bioenergie-promotion.fr/4656 ... ion-armee/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La forêt
MessagePosté: Ven Juil 29, 2016 11:29 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
« Dernière chance pour la biodiversité »
Les arbres de Verdun,déplacés pour le climat


Angela Bolis Photos de Nicolas Leblanc pour le Monde

Pour les forestiers, habitués au temps long des arbres et à une certaine constance de leurs conditions de vie, le grand défi du XXIe siècle sera de faire face à un facteur nouveau d’instabilité : le changement climatique. Son rythme, inédit, confrontera nombre d’essences à des températures et des précipitations qui auront sensiblement évolué au cours même de leur vie séculaire. Depuis 2011, l’Office national des forêts (ONF) tente d’anticiper ce phénomène grâce au projet Giono : une expérience de « migration assistée » d’arbres provenant du sud de la France, où ils sont particulièrement menacés par le réchauffement, pour les planter en forêt de Verdun. Reportage sur ces plantations de jeunes chênes et hêtres, pionniers d’une lente migration climatique de la flore vers des latitudes plus clémentes.

Le projet Giono, assistance à forêts en danger

................
Si l’ONF a choisi de planter ici des hêtres et des chênes sessiles menacés par le changement climatique, ce n’est pas tout à fait un hasard. « C’était une manière de régénérer cet endroit sinistré, de lui redonner vie », explique Brigitte Musch, responsable du conservatoire génétique des arbres forestiers au département recherche et développement de l’ONF, qui coordonne le projet Giono – baptisé d’après l’auteur de L’Homme qui plantait des arbres, Jean Giono, qui avait lui-même perdu une partie de sa jeunesse dans la bataille de Verdun.
Au total, trois parcelles de plus de 6 hectares, comptant 12 156 jeunes arbres, ont déjà été aménagées dans cette forêt. Venus de Provence, des Alpes du Sud ou de la façade Ouest, ces arbres font office d’éclaireurs, premiers d’une lente migration de la flore repoussée par le réchauffement climatique vers le nord ou en altitude.

.............................

Mais l’idée est aussi de tester leur acclimatation, afin d’anticiper leur lente migration vers des latitudes plus septentrionales. Car l’ONF doit faire face à une nouvelle équation : le changement climatique actuel est rapide, et la vie des arbres longue. Il n’y aura plus exactement le même climat à la fin du siècle, lorsque les jeunes hêtres du projet Giono arriveront tout juste à la moitié de leur existence. « On risque d’avoir un jour la forêt de Vachères à Verdun », note Brigitte Musch.

.........................

http://www.lemonde.fr/planete/visuel/20 ... _3244.html


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La forêt
MessagePosté: Mer Aoû 17, 2016 8:59 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
Un minuscule insecte tue des millions d'arbres en Amérique du Nord
L'agrile du frêne fait des ravages sur les arbres d'Amérique du Nord sans que l'on parvienne à endiguer sa progression.


le 17-08-2016

http://www.sciencesetavenir.fr/nature-e ... -nord.html


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La forêt
MessagePosté: Mar Aoû 30, 2016 10:10 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17319
Citation:
La forêt amazonienne ne résistera pas à un réchauffement climatique important

C’est, au choix, une bonne ou une mauvaise nouvelle pour la planète et pour l’humanité. Les optimistes retiendront que la forêt amazonienne est capable, grâce à la très grande diversité de ses arbres, de s’adapter à un changement climatique de relativement faible amplitude. Les pessimistes noteront, eux, que cette forêt ne résisterait pas à une forte hausse des températures. L’enjeu est crucial, en raison de l’importance de cet écosystème tropical humide qui, s’étendant sur plus de 6 millions de km2 répartis entre neuf pays (Brésil, Pérou, Colombie, Bolivie, Venezuela, Guyana, Surinam, Equateur, Guyane française), constitue la plus grande réserve mondiale d’espèces animales et végétales, en même temps qu’un gigantesque puits de carbone.


http://www.lemonde.fr/biodiversite/arti ... 52692.html

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La forêt
MessagePosté: Lun Sep 26, 2016 1:48 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
La Terre verdit grâce aux émissions de CO2

LE MONDE | 27.04.2016 Par Audrey Garric


Hausse des températures, élévation du niveau des mers, acidification des océans ou encore fonte des glaciers : la liste des maux associés à l’augmentation des niveaux de CO2 dans l’atmosphère ne cesse de s’allonger. Pourtant, il existe une autre conséquence, moins connue et plus positive – du moins à court terme –, du pic actuel de dioxyde de carbone : une Terre plus verte, c’est-à-dire arborant une végétation plus dense. C’est ce que démontre une étude publiée dans Nature Climate Change, lundi 25 avril, menée par une équipe de 32 scientifiques issus de 24 centres de recherche dans 8 pays du monde.

Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs ont étudié les données de trois satellites, qui ont mesuré la quantité de rayonnement solaire réfléchi par la végétation, jour après jour entre 1982 et 2009. Ils en ont déduit un indice foliaire pour chaque parcelle de la planète, compris comme la quantité de feuilles par mètre carré de sol.
................

http://www.lemonde.fr/planete/article/2 ... _3244.html


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La forêt
MessagePosté: Lun Sep 26, 2016 10:01 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17319
Image

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La forêt
MessagePosté: Lun Sep 26, 2016 10:11 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
C'est tout bon pour le développement de la biomasse en France ! :P


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La forêt
MessagePosté: Sam Nov 05, 2016 8:55 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
Dans le Morvan, le cheval à la rescousse d'une forêt protégée

AFP le 05/11/2016

Image
Un cheval tire un sapin dans le Parc National de Morvan, près de Roussillon-en-Morvan, en France, le 2 novembre 2016 ( AFP / PHILIPPE DESMAZES )

Préserver la forêt grâce à la force équine: c'est le défi écologique relevé depuis plusieurs semaines dans les gorges de la Canche, où les autorités ont parié sur le débardage à cheval pour nettoyer ce site protégé du Morvan.

Au sud de Roussillon-en-Morvan (Saône-et-Loire), l'opération a débuté fin octobre pour deux semaines dans cette réserve biologique domaniale, où un micro-climat froid et humide a permis le maintien d'un milieu forestier rare mis en place il y a 5.000 ans.

Le projet: restaurer cette forêt de ravin originelle, habitat considéré comme prioritaire en Europe, où l’orme de montagne et l’érable sycomore, parmi d'autres espèces végétales, se développent sur de fortes pentes.

"L'objectif des travaux aujourd'hui, c'est d'éliminer les résineux plantés dans les années 1960", indique à l'AFP Christine Dodelin, chargée de mission à Natura 2000, un réseau européen de sites naturels à grande valeur patrimoniale dont font partie les gorges de la Canche.

Image

Coordonné par l’Office National des Forêts (ONF), le chantier emploie une poignée de solides chevaux de trait qui tirent d'imposants sapins avec un câble. Selon leurs propriétaires, la charge tractée quotidiennement atteint en moyenne "quatre à cinq cents kilos", parfois sur des pentes inclinées à plus de 50%.

"On ne fait pas travailler un jeune cheval dans ces conditions. Il faut user de calme et surtout avoir la bonne vision de tous les obstacles qui peuvent advenir dans de telles pentes", explique François Biocalti, président de l’association Débardage Cheval Environnement.

- plus cher que la machine -

"Même en leur laissant des branches, les arbres peuvent partir tout seul, et il faut beaucoup de métier pour savoir où placer le cheval, le mettre à la tête du bois, au pied du bois, pour éviter tout risque pour l'animal", ajoute-t-il.

Image

Au total, quatre hectares de résineux - soit 1.000 mètres cube de bois - doivent être retirés d'ici la mi-novembre. Les sapins sont acheminés jusqu’à une route située en contre-bas de la forêt, à des points-relais, avant d'être chargés dans des camions en direction d'un dépôt.

Image

"Le cheval est bien placé pour faire le débuscage, c'est-à-dire sortir de la forêt, slalomer entre les arbres pour les grouper, les amener", souligne Florent Daloz, entrepreneur spécialisé dans le débardage à traction animale. "Les machines ont plus de rendement mais n'ont pas accès partout. Elles font des dégâts importants au niveau des sols et au niveau du frottement sur les arbres."

Reste que les machines sont moins chères que le cheval. La prise en charge du surcoût de ce mode d'exploitation, utilisé dans d'autres régions de l'Hexagone, a été possible grâce à un contrat Natura 2000.

"C'est un chantier très coûteux. Le débardage par traction animale coûte à peu près 90 euros le mètre cube contre 17 habituellement avec la machine", précise Christine Dodelin. Mais "ça vaut le coup d'investir fort sur un surcoût pareil quand on peut exploiter des bois qui ont une très forte valeur économique", justifie-t-elle.

En France, sur 34,5 millions de mètres cube de bois débardés chaque année, seulement 50.000 m3 le sont par la force équine, soit 0,15% du volume total, selon le site spécialisé france-trait.fr.

http://www.boursorama.com/actualites/da ... 777e035b1f


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La forêt
MessagePosté: Ven Déc 02, 2016 9:08 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
De nouveau, la déforestation progresse au Brésil

Le 01.12.2016

La déforestation qui avait décru jusqu'en 2014 est repartie à la hausse en 2015 et 2016

La bonne nouvelle n'a été que de courte durée. Après qu'elle se soit stabilisée pendant presque une dizaine d'années, la déforestation de la forêt amazonienne semble être repartie à la hausse. C'est ce que montre une analyse conduite par l'INPE, l'institut national de la recherche spatiale au Brésil. Durant cette année, ce sont près de 7989 km2 de forêt qui ont été supprimés entre août 2015 et juillet 2016, chiffre l'institut. Un taux en augmentation de 29% par rapport à l'année précédente (6207 Km2). C'est 75% de plus qu'en 2012, date à laquelle la déforestation n'avait été "que" de 4571 km2.

Image

La déforestation s'est considérablement ralentie à partir de 2005, grâce aux mesures prises par le gouvernement pour freiner l'expansion anarchique des terres dédiées à la culture du soja ou à l'élevage. Mais depuis, une récession et des scandales de corruption ont changé les priorités du pays, analyse un article du magazine Nature. La pression s'étant allégée, le défrichage sauvage a repris de plus belle, explique l'article de Nature. À plus forte raison que le prix du bœuf à grimpé, ce qui motive les grandes exploitations à s'étendre toujours plus. Et la tendance ne semble pas s'inverser. Jeudi 1er décembre 2016, l'INPE a publié une nouvelle étude qui montre que sur la période août - octobre 2016, ce sont à nouveau 1421 km2 de forêt qui ont été dégradés dont 779 km2 ont fait l'objet de coupes à blanc...

http://www.sciencesetavenir.fr/nature-e ... sil_108574


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La forêt
MessagePosté: Mar Jan 10, 2017 11:42 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17319
une icone s'effondre

Citation:
Cet arbre légendaire de Californie n'a pas survécu à la dernière tempête
Le Pioneer Cabin Tree, véritable attraction du parc national de Yosemite, s'affaiblissait depuis quelques années.


http://www.huffingtonpost.fr/2017/01/10 ... e-tempete/

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La forêt
MessagePosté: Mar Jan 10, 2017 9:03 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Adieu vieux arbre !

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La forêt
MessagePosté: Sam Mar 25, 2017 1:45 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17319
Citation:
La forêt, nouvel enjeu de la politique climatique de l’Europe

La France s’oppose à Bruxelles sur la comptabilisation du carbone du secteur sylvicole.


Faire feu de tout bois, en confortant la politique climatique de l’Europe ou, au contraire, en l’affaiblissant ? La question est au cœur de discussions serrées que mènent actuellement la Commission de Bruxelles et les pays membres de l’Union européenne sur la place du secteur forestier dans la lutte contre le réchauffement.

L’enjeu est d’importance, puisque le domaine boisé, qui couvre près de 40 % du territoire de l’UE, absorbe aujourd’hui environ 10 % de ses émissions annuelles de CO2, capté par photosynthèse et stocké dans les troncs, les branches et les racines des arbres, ainsi que dans les sols. Un puits de carbone naturel que Bruxelles souhaite sanctuariser par un nouveau règlement communautaire. Or, de grands pays forestiers, à commencer par la France, tentent d’assouplir ce règlement qui contrarie leur volonté d’exploiter plus intensivement leurs peuplements sylvestres. Une attitude qui leur vaut une volée de bois vert de la part des associations environnementales.


http://www.lemonde.fr/planete/article/2 ... _3244.html

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La forêt
MessagePosté: Mar Avr 04, 2017 10:23 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
Les forêts boréales de Russie sont en danger

03 Avril 2017

Greenpeace tire la sonnette d'alarme. La taïga perdrait 2,5 millions d'hectares de forêt par an. En Russie particulièrement, ces forêts primaires ne bénéficient quasiment d'aucune protection et leur extinction menace l'environnement ainsi que les populations locales. Des exploitants sont pointés du doigt par l'ONG.

Un des plus grands sites naturels au monde
D'une surface de 16 millions de km², la taïga du Grand Nord, plus vaste étendue boisée continue de la planète, représente plus de la moitié des forêts primaires du globe. Présente sur trois continents, cette forêt boréale s'étend de l'Alaska jusqu'au nord d'Hokkaido, au Japon. Elle abrite une biodiversité gigantesque en matière de faune et de flore. Des forêts vitales constituées de bouleaux, d'épicéas, de mélèzes et de saules, capables de stocker des grandes quantités de carbone, disparaissent. Ces forêts ont par ailleurs la particularité de bien résister aux changements climatiques. La faune, composée d'élans, de caribous, de lynx, de loups, d'ours bruns ou encore des derniers rennes sauvages est gravement menacée, tout comme les populations autochtones qui sont copieusement ignorées, se désole Greenpeace. Le cas de la Russie, et notamment de la forêt de Dvinsky, inquiète particulièrement. Le pays, qui abrite à lui seul 60% des forêts boréales du monde, est le plus touché par la déforestation.

Un désastre écologique
Si rien n'est fait, Greenpeace prédit la disparition pure et simple de la forêt boréale de Dvinsky d'ici 10 ans. 300 000 ha de conifères de cette forêt ont d'ores et déjà été rasés depuis 2000. Plusieurs accords avaient pourtant été pris entre les ONG et les compagnies d'exploitation forestière mais aujourd'hui la forêt de Dvinsky n'est toujours pas protégée. Pour la Russie entière, en 13 ans, ce sont 7,2% de forêts intactes non fragmentées (IFL) qui ont été rasées, soit 1,4 millions d'hectares par an. Cela représente plus de la moitié des 2,5 millions d'hectares disparus chaque année dans la Taïga. Le Canada a perdu dans le même temps 964 000 ha (soit 4,5%) et l'Alaska 191 000 ha (5,9%).
Et la situation ne semble pas en passe de s'arranger. En effet, une société, Pomor Timber, déjà présente dans la région, prévoit même de construire une scierie supplémentaire dans ce district d'Arkhangelsk qui abrite la forêt de Dvinsky. Cette nouvelle scierie pourrait alors « engloutir » 1,3 millions de mètres cubes de grumes de conifères par an.

Des exploitants visés

L'exploitant russe Pomor Timber n'est pas le seul à être pointé du doigt par l'ONG américaine.
Ainsi Arkhangelsk Pulp & Paper Mill et le groupe Titan, qui consomment déjà 4,5 millions de mètres cubes par an, souhaitent encore augmenter l'approvisionnement en bois de leur usine de pâte à papier. Greenpeace livre également dans son rapport les noms de certains clients influents qui commercialisent en Europe de l'Ouest du bois pour la construction de bâtiments, de terrasses, de saunas, de panneaux vendus dans des chaînes de bricolage (françaises aussi) ou encore pour la fabrication d'emballages. L'ONG les prie instamment de « se séparer de leurs fournisseurs impliqués dans la destruction de forêts boréales du Grand Nord » ou d'insister auprès d'eux pour qu'ils cessent leurs coupes claires, « respectent les droits des peuples autochtones et publient les cartes de leurs activités d'exploitation forestière ».

Seules 2,8% des forêts du Grand Nord sont officiellement protégées, contre 27% des forêts tropicales et 11% des forêts tempérées.
La Russie s'était pourtant engagée à atteindre les objectifs de la convention d'Aichi prévoyant notamment que « d'ici à 2020, le rythme d'appauvrissement de tous les habitats naturels, y compris les forêts, [soit] réduit de moitié au moins ».

http://www.boursorama.com/actualites/le ... 48bfd27ec1


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La forêt
MessagePosté: Sam Mai 27, 2017 11:37 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
Entre Champagne et Bourgogne, le premier parc national dédié à la forêt

Le 27.05.20

Aux confins de la Haute-Marne et de la Côte-d'Or, le Parc national des forêts de Champagne et Bourgogne doit voir le jour d'ici 2019. Sur 241.000 hectares, dont 3.000 de réserve intégrale, pour protéger et mettre en valeur les "feuillus de plaine" et la biodiversité qu'ils abritent.

"80% de la forêt qui nous entoure étaient là au moment de la Révolution française, c'est extrêmement rare", résume Hervé Parmentier, directeur du Groupement d'intérêt public (GIP) chargé de mettre en place le premier parc national français dédié à la forêt.

Comme les dix autres, il aura une mission de protection d'espèces sensibles comme le sabot de vénus - une orchidée - ou le narcisse des poètes, sur un territoire emblématique des forêts tempérées de France.

Ou encore la cigogne noire - plus rare et plus discrète que sa cousine blanche - dont on aperçoit un nid imposant perché sur un arbre, à l'écart des sentiers fréquentés. "Un indicateur écologique", selon Paul Brossault, technicien à l'Office national des forêts (ONF). "Sa présence indique que la nature est en bonne santé."

Mais le parc devra aussi "contribuer à l'activité économique locale", insiste M. Parmentier, car l'histoire de cette forêt se confond avec celle de ses habitants. "Ici, l'homme a en partie façonné les paysages, il y a toujours eu un lien social et économique."
......................
Lancé en 2009 par le Premier ministre de l'époque, François Fillon, le futur parc suscite chez certains l'espoir de voir revivre une région située au coeur de la "diagonale du vide", en proie à la désertification rurale.

"C'est un territoire en perdition démographique et économique, qui ne peut pas se priver d'un projet comme ça", lance Bruno Roger, qui possède dix ânes avec lesquels il fait découvrir "l'intimité de la forêt" aux visiteurs de passage.
..........................

https://www.sciencesetavenir.fr/nature- ... ret_113272


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 38 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com