Soleocene.org

Au delà de l'ère du pétrole - Penser et agir l'énergie autrement au XXIème siècle
Nous sommes le Jeu Aoû 16, 2018 11:49 am

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 36 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Les bus electriques aussi
MessagePosté: Lun Mai 30, 2016 8:14 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
La RATP lance sa première ligne de bus 100% électriques

Usine Npuvelle le 30/05/2016

Une étape symbolique vient d’être franchie, lundi 30 mai, avec l’inauguration de la première ligne de bus standard 100% électrique à Paris. Le Bluebus de Bolloré entre en scène, préfigurant l’objectif d’un parc à 80% électrique à l’horizon 2025.

C’est sous une pluie battante, à l’angle des avenues Hoche et Wagram, tout près de l’Arc de triomphe, qu’Elisabeth Borne, PDG de la RATP, Valérie Pécresse, présidente du conseil régional d’ Ile-de-France et Vincent Bolloré, président du groupe Bolloré, se sont exprimés.

Ils étaient réunis pour l’inauguration de la première ligne de bus de taille standard 100% électrique : la ligne 341 qui relie la place Charles de Gaulle – Etoile à la Porte de Clignancourt à Paris en passant par Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), Clichy et Levallois-Perret (Hauts-de-Seine). En réalité, cette ligne ne sera 100% électrique qu’en fin d’année, quand les 23 bus auront été livrés. Actuellement, un seul circule.

Le Bluebus est sorti de l’usine d’Ergué-Gabéric (Finistère) mi-février. Cette usine produit depuis le 21 décembre dernier des bus électriques de 12 mètres de long et d’une capacité de 91 à 100 places - comme pour les modèles thermiques classiques - avec une autonomie d’au moins 180 kilomètres. Le groupe Bolloré a investi 40 millions d’euros dans cette usine de 5 000 mètres carrés, concomitante de l’unité de production destinée au minibus de 6 mètres de long et au Bluetram, un bus alimenté à chaque arrêt.

Charge lente de nuit au centre de Belliard

"C’est une joie de porter les couleurs françaises et je suis fier car c’était un pari audacieux", se félicite Vincent Bolloré, qui en profite pour rappeler le succès de l’Autolib "avec ses 500 000 utilisations par mois et le gain d’un nouvel appel d'offres à Singapour".

Elisabeth Borne a rappelé le rôle "des grands industriels français capables de relever le pari" d’un parc d’au moins 3 600 bus électriques dans une dizaine d’années. "La ligne 341 va permettre de faire l’ensemble des tests grandeur nature, d’adapter le dépôt pour faire de la charge lente", a-t-elle ajouté.

La recharge des bus se fera la nuit, au centre bus de Belliard (Paris 18ème), - il alimente déjà des minibus électriques - pour ne pas "tirer" sur le réseau électrique aux heures de pointe. Cette première ligne s’intègre dans le Plan Bus 2025 lancé par le Stif, l’autorité organisatrice des transports de la région, du temps de l’ancienne majorité, et mis en place par la RATP. "C’est une première en Europe avec une flotte de cette taille", s’est réjouie Valérie Pécresse.

D'autres constructeurs en vue de l'appel d'offres

Les 4 500 bus du parc RATP doivent être convertis en bus verts en 2025, avec au moins 80 % de bus électriques. Si Bolloré semble avoir un bus d’avance, la RATP compte bien tester d’autres modèles. "Des tests seront menés sur d’autres modèles sur les lignes 21 et 147, notamment ceux du polonais Solaris, de l’espagnol Irisar, du chinois Yutong associé au français Dietrich Carebus et du français Heuliez Bus", indique Elisabeth Borne.

Un appel d’offres sera lancé en 2017 pour renouveler la flotte francilienne. Dès 2020, la moitié du parc de la RATP sera constitué en Ile-de-France de bus propres. Valérie Pécresse voit déjà au-delà : "J’ai lancé un défi à Vincent Bolloré : travailler sur une plus grande autonomie afin de développer un RER autoroutier électrique en banlieue." Un bus rapide en site propre et roulant propre en quelque sorte.

http://www.usinenouvelle.com/article/la ... es.N394157

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les bus electriques aussi
MessagePosté: Mer Juin 08, 2016 8:31 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
Toshiba teste un autobus électrique

5 Juin 2016 Moteur Nature

Batterie et chargeur sans fil.

ToshibaLeader de l'électronique grand public, Toshiba est aussi engagé dans la mobilité. Il commercialise déjà les batteries SCiB™ pour voitures électriques, et il vient de développer un chargeur sans fil très performant. C'est pour le mettre en valeur qu'il a construit un prototype d'autobus, sur base Hino. Puisque c'est le processus de recharge qui doit être mis en valeur, les ingénieurs se sont contenté d'une petite batterie. Avec une capacité de 52,9 kWh, elle ne permet que de parcourir 89 km. Le point fort du système, c'est la recharge sans fil, par induction. Le chargeur proprement dit est sur notre illustration de gauche, encastré dans la chaussée. Ce n'est pas de la recharge rapide, le courant n'est que de 25 kW, mais le système est tolérant quant à la position du véhicule garé. Si le chauffeur ne s'aligne pas bien, et que le bus est trop avancé, ou trop sur le côté de 10 cm, cela marche quand même.

Et vu que la recharge ne demande pas d'autre formalité que de se garer, et d'appuyer sur le bouton au tableau de bord, on peut envisager de recharger de nombreuses fois dans la journée. Cet autobus vient d'entrer en service pour un test de 6 mois, dans l'agglomération de Tokyo, et la batterie est donnée pour résister à 15 000 cycles de charge/décharge.

Image

Image


http://www.moteurnature.com/actu/uneact ... s_id=28403


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les bus electriques aussi
MessagePosté: Jeu Juin 09, 2016 3:11 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
Marseille lance la première ligne de bus 100% électrique en France

Sciences et Avenir avec AFP le 09-06-2016

L'agglomération marseillaise a lancé une ligne de bus sur laquelle circulent uniquement des véhicules de taille standard et entièrement électriques. Une première en France.

"Nous sommes les premiers à avoir une ligne 100% électrique en France", s'est réjoui devant la presse le président de la communauté d'agglomération Marseille Provence Métropole (MPM) Guy Teissier. A ses côtés Jean-Claude Gaudin, sénateur-maire de Marseille et président de la métropole Aix-Marseille Provence, qui a absorbé MPM depuis le 1er janvier, a salué cette démarche "qui correspond aux orientations environnementales de la ville (...) dans l'engagement national sur la transition énergétique". La ligne 82, emblématique à Marseille - elle passe par le siège de MPM et de la Métropole, le Vieux-Port, le MuCEM et le nouveau quartier d'affaires Euroméditerranée - est équipée de 6 bus entièrement électriques le long d'un parcours idéal, avec peu de dénivelé. Ces véhicules longs de 12 mètres, soit la taille normale d'un bus, et coûtant environ 380.000 euros l'unité, ont été commandés à la société basque Irizar après un test de 18 mois sur une autre ligne du réseau, a précisé Guy Teissier. "Il fallait tester la fiabilité, la reprise, le poids en charge avant de confirmer la commande", a-t-il souligné. "C'est un plus grand confort pour le chauffeur comme pour les passagers", a témoigné l'un des chauffeurs qui a testé le bus, Eric Bentboha : "Il n'y a pas un bruit, pas une vibration, c'est le calme (...) On dirait qu'on roule sur coussin d'air !". Le véhicule électrique est tout à fait semblable à un bus traditionnel, mais beaucoup plus silencieux et sans les vibrations caractéristiques des moteurs thermiques, a constaté un journaliste de l'AFP.

L'équivalent de 16 Zoe

Ces nouveaux bus marseillais sont équipés de trois tonnes de batterie dans le toit, qui leur confèrent une autonomie de 12 à 16 heures pour 240 km d'autonomie en site urbain, ont précisé à la fois des élus et un responsable de la société Irizar. Irizar, un groupe industriel basque coopératif, estime avoir une longueur d'avance sur ses concurrents : "C'est le produit le plus abouti en terme d'autonomie, qui permet de remplacer un véhicule diésel par un véhicule électrique", a affirmé à l'AFP l'un des représentants de cette société, qui a répondu à plusieurs appels d'offres en France et en Europe. Les packs de batteries embarquent 370 kWh, "soit l'équivalent de 16 Zoe", la petite voiture électrique de Renault, a expliqué pour sa part le directeur général adjoint de Réseau des transports marseillais (RTM) François Agier. Le temps de charge est de 5 à 7 heures, ce qui permet de les utiliser en exploitation à la place d'un bus traditionnel en les rechargeant la nuit. Un plein correspond à 25 à 30 euros d'électricité, contre près de 130 litres de gazole (environ 150 euros).

A Paris, La RATP a récemment annoncé la mise en service son premier bus électrique fabriqué par le groupe Bolloré sur la ligne 341, reliant la porte de Clignancourt à la place de l'Etoile. Cette ligne deviendra 100% électrique d'ici la fin 2016 avec 22 autre "Bluebus" qui entreront progressivement en service. "Nous nous sommes engagés à baisser de 10% en 10 ans la part (...) de la voiture" dans l'agglomération marseillaise, a expliqué Guy Teissier, promettant "de continuer à augmenter le nombre de bus électriques" du réseau, qui compte près de 600 véhicules. Mais la généralisation de l'électrique reste pour l'instant compliquée techniquement. "Comment recharger un dépôt complet de 120 bus ?" s'interroge François Agier. Pour 120 bus, la puissance nécessaire serait équivalente à celle d'une ligne de métro, précise-t-il. La RTM, qui possède le seul dépôt permettant de recharger 6 bus simultanément, travaille actuellement avec EDF pour améliorer les procédés de recharge.

http://www.sciencesetavenir.fr/nature-e ... rance.html


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les bus electriques aussi
MessagePosté: Ven Juin 17, 2016 7:43 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
Les autobus électriques chinois de BYD sont arrivés en France

2016-06-16 — Même à Paris.

Image

Image
Mme Elisabeth Borne de la RATP et M. Isbrand Ho de BYD

Il y avait déjà eu des démonstrations, il y avait déjà eu des tests, et voilà les premiers clients. Au salon des transports publics, le constructeur chinois BYD a annoncé avoir vendu des autobus électriques à la société B.E.Green des Yvelines, et au groupe Nedroma d'Athis Mons. Mieux, BYD a signé un accord avec la RATP pour un test de 6 mois sur les lignes 21 et 147. Illustration ci-contre, Mme Borne, PDG de la RATP, et M. Ho, PDG de BYD Europe. Le test doit démarrer en septembre, et si certains n'aimeront pas voir des bus chinois en France, ils doivent d'abord constater que l'industrie nationale n'est pas compétitive. Les bus électriques chinois ont plus de puissance, plus d'autonomie, ils se rechargent plus vite, et ils seraient aussi plus efficients que les bus électriques du français Bolloré.

Les bus électriques BYD commencent aussi à se forger une appréciable réputation de fiabilité, puisque 10 000 ont déjà été fabriqués, et qu'ils tournent dans plus de 150 villes, dans plus de 30 pays. Mais les chinois ont investi plus et plus tôt, il est normal qu'ils touchent aujourd'hui les fruits de leurs investissements. Parce qu'entre un autobus diesel français et un autobus électrique chinois, sauf à avoir besoin de plus de 300 km d'autonomie, le choix est vite fait. Et pas si dramatique pour l'industrie hexagonale, puisqu'après une première unité de production européenne en Hongrie, BYD pourrait créer un site industriel en France, si les commandes sont importantes.


http://www.moteurnature.com/actu/uneact ... s_id=28429


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les bus electriques aussi
MessagePosté: Sam Juin 18, 2016 4:44 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Aoû 28, 2006 9:06 pm
Messages: 3752
La ligne 21 ne passe pas loin de chez moi, je ferai un test drive et vous raconterai !


Fichiers joints:
Ligne 21.jpg
Ligne 21.jpg [ 63.03 Kio | Vu 868 fois ]

_________________
On peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui. Pierre Desproges
Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les bus electriques aussi
MessagePosté: Lun Juil 18, 2016 12:46 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
suite de ce post du 25 sept 2013 http://www.oleocene.org/phpBB3/viewtopi ... 30#p352230


L' expérience Genevoise du bus électrique avec recharge en biberonnage à chaque arrét + terminus est concluante.
Les Suisses vont plus loin :


Citation:

ABB (Zürich, Switzerland) is rolling out high-power battery charging that reaches full power in seconds for electric buses in Geneva.



A $16m order from Geneva’s public transport operator and Swiss bus manufacturer HESS will provide flash charging and onboard electric vehicle technology for 12 TOSA (Trolleybus Optimisation Système Alimentation) fully electric buses running from Geneva airport.

ABB will deliver and deploy 13 flash-charging stations that take less than 1 second to connect the bus to the charging point. The onboard batteries can then be charged in 15 seconds with a 600-kilowatt boost of power at the bus stop. A further 4 to 5 minute charge at the terminus at the end of the line enables a full recharge of the batteries.

Image
..................

http://www.smart2zero.com/news/flash-ch ... es-seconds


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les bus electriques aussi
MessagePosté: Sam Nov 19, 2016 8:45 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
La RATP teste à Paris un bus électrique Heuliez

AFP le 18 nov. 2016

La RATP poursuit ses expérimentations de bus électriques, et fait circuler un autobus de la marque française Heuliez sur une ligne parisienne, après avoir testé, dans les mêmes conditions, les véhicules fournis par d'autres constructeurs.

"Depuis cette semaine, un bus 100% électrique de la marque française Heuliez Bus circule sur la ligne 21 (Gare Saint-Lazare - Porte de Gentilly) avec voyageurs et en conditions réelles d'exploitation. (...) Il est mis à disposition de la RATP pendant quelques mois par Heuliez Bus", explique l'opérateur dans un communiqué publié vendredi.

La RATP précise que "depuis la fin de l'année 2015, plusieurs tests de bus standards électriques ont été effectués par la RATP dans ces mêmes conditions : Solaris, Irizar, Dietrich Carebus-Yutong", ajoute qu'elle "prépare également l'essai prochain d'un bus électrique mis à disposition par BYD", un constructeur chinois.

L'objectif est de "tester le matériel électrique et ses caractéristiques techniques (consommation énergétique, autonomie, performances de récupération d'énergie, confort voyageurs, etc.) en conditions réelles d'exploitation. Des enquêtes sont menées auprès des voyageurs et des machinistes tout au long des tests afin de recueillir leur perception". "Les appels d'offre massifs que nous allons lancer en 2017 doivent désormais permettre de rapprocher le prix d'acquisition d'un bus électrique du coût d'un bus hybride", a commenté dans ce communiqué Elisabeth Borne, PDG de la RATP.

Le Stif (Syndicat des transports en Ile-de-France) avait adopté en décembre 2013 un plan de réduction des émissions polluantes des bus. La RATP s'est fixé l'objectif que les 4 600 bus de sa flotte soient, en 2025, à 80% électriques et à 20% au biogaz.

La ligne 341, entre Charles de Gaulle Etoile et la Porte de Clignancourt, doit être la 1re ligne entièrement équipée de bus 100% électrique standards, d'ici quelques semaines, alors que la première ligne de bus 100% électrique en France a été inaugurée à Marseille en juin.


http://www.connaissancedesenergies.org/ ... iez-161118


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les bus electriques aussi
MessagePosté: Mar Déc 27, 2016 2:21 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
Suède : une station de recharge « sans fil » pour un bus électrique

parue le 19 déc. 2016

Depuis début décembre, un bus électrique hybride de la ville de Södertälje, au sud de Stockholm, peut recharger sa batterie par induction à l’un des arrêts de son parcours. Cette expérimentation fait partie des projets développés en Suède pour favoriser le développement de transports « sans énergies fossiles ». Explications.

Une recharge par induction en 7 minutes

Pour recharger sa batterie électrique, le bus hybride circulant sur la ligne 755 de Södertälje n'a pas besoin de câble. Ce bus du constructeur automobile Scania doit uniquement se garer sur un emplacement précis à la fin de son parcours où la recharge débute automatiquement par induction. Le principe de cette technologie est éprouvé et repose essentiellement sur deux bobines(1), dans le cas présent l'une située sous la route (et alimentée par un courant électrique) et l'autre dans le plancher du bus. Lorsque les deux bobines sont alignées, un transfert d’électricité s'opère grâce au champ électromagnétique créé.

La bobine du bus incorporée dans une « plaque de chargement » transmet l'électricité à une batterie lithium-ion de 56 kWh située sur le toit du véhicule. Celle-ci peut être totalement rechargée par induction en 6 à 7 minutes selon Scania. Elle confère au bus une autonomie suffisante pour parcourir l’ensemble de son parcours de 10 kilomètres. Le bus dispose par ailleurs d’un moteur diesel pouvant être alimenté à partir de biocarburants. Au total, le modèle de la ligne 755 pouvant être rechargé par induction pèse près de 1 200 kg de plus qu'un bus hybride classique de Scania.

La « station de recharge » (conçue par Bombardier) présente l'intérêt d'être quasiment invisible en surface et silencieuse, précise l’électricien Vattenfall qui en assure la gestion. Se pose naturellement la question de son efficacité énergétique et des pertes entre la fourniture d'électricité en amont et celle parvenant à la batterie. Selon Vattenfall, cette efficacité atteint 91%, contre 93% dans le cas des solutions de recharge par conduction. Malgré l'investissement initial important exigé par une station de recharge par induction, l'électricien considère que son coût total sur sa durée de vie est comparable à celui d'autres solutions de recharge testées grâce à des coûts de maintenance plus faibles.

Le coût total du projet s’élève à 38 millions de couronnes suédoises (de l’ordre de 3,9 millions d’euros) selon Scania, dont 22 millions provenant du groupe automobile suédois. Précisons que Bombardier a fourni des stations de recharge par induction similaires qui sont testées dans les villes de Berlin, Braunschweig et Mannheim en Allemagne et de Bruges en Belgique.

Image
La recharge du bus électrique par induction s’effectue à l’un de ses arrêts. Les bobines situées sous la route et dans le plancher du bus (1 et 2) permettent, sans contact physique, de transférer de l'électricité qui est acheminée jusqu'à la batterie sur le toit du véhicule (3). (©Scania)

http://www.connaissancedesenergies.org/ ... ede-161219


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les bus electriques aussi
MessagePosté: Ven Mar 24, 2017 10:29 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
a 2 pas du plan B à Phyvette

Citation:
BYD implante une unité de bus électriques dans l'Oise

Guillaume Roussange Usine Nouvelle le 23/03/2017

Le géant chinois des batteries BYD installe sa première unité française d'assemblage de bus électriques à Beauvais (Oise). Un investissement de 10 millions d'euros. Plusieurs centaines d'emplois pourraient voir le jour à terme.

Image

Le Chinois BYD a dévoilé jeudi 23 mars le projet d'implantation de sa première usine française, prévue à Beauvais, dans l'Oise. Cette unité sera spécialisée dans l'assemblage de bus électriques et d'autocars à pont unique. Représentant un investissement de 10 millions d'euros, l'établissement de 32 000 m² sera opérationnel au premier semestre 2018. Dans un premier temps, l'industriel prévoie la création d'une centaine d'emplois. BYD parle de plusieurs centaines de postes à terme.

Le constructeur, connu pour être un spécialiste mondial des batteries, prévoit notamment d'y implanter un service de vente et d'entretien, ainsi qu'un centre logistique pour les pièces détachées. Le groupe a également indiqué qu'il pensait, "à plus long terme", y établir, un centre d’essai pour les batteries.

Cette implantation s'inscrit dans la stratégie de développement à l'international du géant chinois. BYD, qui a déjà conclu des accords en Inde, aux Etats-Unis et au Royaume-Uni,[…abonnés]


http://www.usinenouvelle.com/article/by ... se.N518669

Et comment Bolloré il va contrer ces Chinois depuis Ergué-Gaberic au fin fond de la Bretagne ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les bus electriques aussi
MessagePosté: Sam Mar 25, 2017 10:36 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 10:07 pm
Messages: 8021
Localisation: yvelines
energy_isere a écrit:
a 2 pas du plan B à Phyvette.
A condition de ne pas y aller en Zoé ZE.
c'est à 75 bornes tout de même.

_________________
Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques.
Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques.
Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les bus electriques aussi
MessagePosté: Ven Juin 30, 2017 10:25 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
La société US Protera qui développe des bus electriques léve 55 millions de $ de financements.

Citation:
Proterra closes $55 million Series 6 with Generation Investment Management and BMW i Ventures

Published: 29 June 2017

Proterra, the innovator in heavy-duty electric transportation, announced that it has closed a $55 million Series 6 round, on the heels of an oversubscribed $140 million Series 5 in January. Generation Investment Management , a long-term, sustainability-focused investment firm led the round, which was joined by BMW i Ventures, the corporate venture capital team founded by BMW Group in 2011.

Image

As Proterra continues to build upon its 60 percent market share in the North American electric transit market, this investment will support the company’s East and West coast production capabilities and its commitment to ongoing technology innovation.

Former U.S. Vice President and Generation Investment Management Chairman Al Gore said, “More than ever before, cities are looking for sustainable transportation solutions that can reduce pollution efficiently and effectively. Proterra is incredibly well positioned to help accelerate the growth of sustainable cities and continue our transition to a clean energy economy.”

Proterra will utilize the $55 million to increase production at its manufacturing facilities in South Carolina and Los Angeles, while also bolstering research and development efforts at the company’s headquarters in Silicon Valley. Currently, the company has sold more than 400 vehicles to some of the country’s most innovative cities and communities, including Seattle, Dallas, Nashville, San Jose, Philadelphia and Reno. In addition to its commitment to nationwide growth, Proterra remains focused on attracting the best engineering, design and electric vehicle technology talent from across the country. This dedication to workforce development has helped the company achieve multiple innovation firsts, including its recent launch of the industry’s first autonomous bus development program with the University of Nevada, Reno.

........................

https://www.i-micronews.com/batteries-e ... 30June2017


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les bus electriques aussi
MessagePosté: Ven Juil 28, 2017 7:34 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
Les bus de Los Angeles rouleront tous à l’électrique d’ici à 2030

Aurélie Barbaux Usine Nouvelle le 28/07/2017

La ville de Los Angeles (Californie) veut convertir toute sa flotte de bus à l’électrique. Elle va acquérir 95 véhicules et équiper deux premières lignes d’ici à 2021.

Los Angeles veut des transports en commun 100% propre. Le dernier bus roulant au diesel a été retiré de la circulation il y a six ans. Les bus de la ville roulent aujourd’hui au gaz naturel, moins émetteurs de particules et de gaz à effet de serre. Mais la métropole veut faire mieux en matière de lutte contre la pollution atmosphérique. The Metropolitan Transportation Authority vient d’annoncer son intention de convertir toute sa flotte de bus à l’électrique d’ici à 2030. Cela nécessitera l'achat de plus de 2 300 bus qui fonctionneront sur des batteries électriques ou une autre forme de puissance à zéro émission, comme l'hydrogène.

2 lignes équipées de 95 bus pour commencer.

La migration ne se fera pas étape. La Metro devrait commencer par un investissement de 138 millions de dollars pour l’acquisition de 95 bus pour deux lignes et l’installation des infrastructures de recharge nécessaires, explique un article du Los Angeles Times. Les premiers bus électriques rouleront le long de la Orange Line dans la vallée de San Fernando et dans la Silver ligne de 29 miles qui longe le port et l’autoroute de San Bernardino. Les deux routes seront équipées de stations de recharge. La ligne orange devrait être équipée en 2020 et la Silver terminée d’ici à 2021.

Un choix aussi stratégique

Le choix de passer à l’électrique est aussi économique. Certes les bus électriques coûtent au moins 200 000 dollars de plus que ceux roulant au gaz naturel et il faut investir dans l’infrastructure de recharge. Mais les deux flottes pourront cohabiter. De plus, la Californie, se trouvent régulièrement en surproduction d’électricité issue de ses centrales solaires. L’écouler, voire la stocker, dans les bus des villes, n’est pas une mauvaise idée. C’est aussi une manière de donner l’exemple à toute la filière transport. Les défenseurs de la mobilité au gaz, eux, voient rouge.

http://www.usinenouvelle.com/article/le ... 30.N571608


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les bus electriques aussi
MessagePosté: Sam Sep 30, 2017 12:02 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
Une flotte de bus entièrement électrique à Marrakech

AFP parue le 27 sept. 2017

Des bus entièrement électriques, et donc sans émissions de gaz à effet de serre, seront mis en circulation jeudi à Marrakech, dans le sud du Maroc, a annoncé la municipalité de la ville.


De fabrication chinoise, cette première flotte composée d'une dizaine de bus sera alimentée par une station de production d'énergie solaire installée à l'entrée de la ville, a précisé à l'AFP le maire de Marrakech, Mohamed Larbi Belcaïd. Exploités par la société espagnole Alsa, ces bus ont coûté 4 millions de dirhams (360 000 euros) et ils ont été financés par le ministère de l'Intérieur, a-t-il ajouté, se félicitant d'une "expérience inédite en Afrique".

D'ici à fin 2019, "une trentaine de ces bus seront mis en circulation"
, d'après ce responsable, qui évoque la réalisation en cours d'un "projet d'éclairage incluant une dimension écologique". Ils devront assurer le transport quotidien de plus de 45.000 personnes, a précisé la municipalité de Marrakech.

L'annonce de ce projet avait été faite lors la 22e conférence internationale sur le climat (COP22), organisée en novembre dernier à Marrakech. Il s'agit d'une première en Afrique, selon la ville de Marrakech.

Dépourvu d'hydrocarbures, le Maroc a adopté une stratégie très volontariste en matière d'énergies "vertes", multipliant les annonces de projets respectueux de l'environnement, tout en s'engageant à diminuer ses émission de CO2. Le royaume a ainsi inauguré l'an passé une des plus grandes centrales solaires au monde aux portes du Sahara et ambitionne de subvenir à hauteur de 52% de ses besoins en électricité grâce aux énergies renouvelables d'ici 2030.

https://www.connaissancedesenergies.org ... ech-170927


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les bus electriques aussi
MessagePosté: Sam Oct 14, 2017 2:28 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
Bataille d’industriels pour le grand marché francilien du bus électrique
Du français Bolloré aux chinois BYD et Yutong, tous les acteurs lorgnent sur la manne de 2 milliards d’euros que représente l’électrification des autobus en Ile-de-France.


LE MONDE ECONOMIE | 14.10.2017 Par Éric Béziat


La bataille pour le bus électrique a bel et bien commencé en France et en Europe. Une petite dizaine d’industriels se disputent un marché naissant et surtout alléchant. Les constructeurs sont électrisés par les promesses d’un chambardement dont l’épicentre se trouve en région parisienne : la flotte d’autobus de la RATP – 4 600 véhicules – devra être complètement propre en 2025 et comporter 70 à 80 % de bus électriques, soit 3 000 à 3 700 véhicules (le reste devant rouler au gaz).
En outre, une part non négligeable des 4 000 autres bus et cars roulant en Ile-de-France sur des lignes régulières hors RATP va devoir s’électrifier, ne serait-ce que pour entrer dans Paris, qui vient d’annoncer la fin du moteur thermique pour 2030. C’est donc sur une manne de plus de 2 milliards d’euros que les industriels peuvent compter dans la décennie à venir pour la seule région capitale de la France.
Les grandes manoeuvres ont commencé
L’excitation générale est d’autant plus intense que le résultat du premier vrai appel d’offres de cette grande électrification ne devrait pas tarder à être connu : une commande de la RATP de centaines de bus tout électriques (probablement au-delà de 200) et qui pourrait tutoyer les 150 millions d’euros.
Le chiffrage précis, qui est en train d’être finalisé par Ile-de-France Mobilités, le syndicat des transports de la région, sera rendu public fin décembre ou début janvier.


http://www.lemonde.fr/economie/article/ ... _3234.html


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les bus electriques aussi
MessagePosté: Mer Oct 18, 2017 8:34 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
Bolloré va envoyer des Bluebus à Bruxelles

Sybille Aoudjhane le 18/10/2017 À 10H54

Bonne nouvelle La Société des transports intercommunaux de Bruxelles (STIB) vient d’annoncer qu’elle s’équipera des bus électriques du Groupe Bolloré : les Bluebus. C’est le premier bus électrique à intégrer ce réseau.

Le Groupe Bolloré vient de signer un contrat avec Bruxelles pour fournir la ville en Bluebus, ses bus électriques. La STIB avait lancé l’appel d’offres en 2016 auprès des constructeurs. Le groupe Bolloré l'a remporté pour une durée de quatre ans.

Image

Ce sont cinq bus électriques de douze mètres, ayant une capacité de 91 à 101 personnes qui vont entrer dans la ville belge. Ils sont équipés de huit batteries (en Lithium Métal Polymère) avec une autonomie minimale de 180 kilomètres. Ils seront livrés au cours de 2018.
"C'est la première fois que notre modèle 12 mètres s'expatrie en dehors de nos frontières", se réjouit Marie Bolloré, directrice générale de Blue Solutions, citée dans un communiqué.


https://www.usinenouvelle.com/article/b ... es.N602158


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 36 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com