Soleocene.org

Au delà de l'ère du pétrole - Penser et agir l'énergie autrement au XXIème siècle
Nous sommes le Dim Mai 27, 2018 3:18 am

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 163 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 7, 8, 9, 10, 11
Auteur Message
 Sujet du message: Re: 3000 MW offshore en France pour 2015
MessagePosté: Ven Oct 13, 2017 12:17 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12747
Localisation: 38
Citation:
Saint-Nazaire : la première éolienne flottante en France inaugurée

le 13/10/2017

Large de 36 mètres et haute de 10 mètres, la première éolienne flottante sera installée au large de la Loire-Atlantique. Son inauguration officielle a lieu ce vendredi 13 octobre à Saint-Nazaire.


L'éolienne flottante "Floatgen" est inaugurée ce vendredi dans le port de Saint-Nazaire. Unique en France, c'est le 7e démonstrateur de ce type au monde après ceux du Japon, de Norvège et du Portugal.

Baptisée «Floatgen», cette éolienne flottante de 80 mètres de diamètre, équipée d'une turbine de 2 mégawatts, doit être remorquée d'ici 15 jours sur le site d'expérimentation en mer Sem-Rev, situé à 20 km des côtes, puis raccordée au réseau électrique pour une expérimentation de deux ans.

Le flotteur sera maintenu sur le site d'expérimentation à l'aide de deux lignes d'ancrage à l'avant et de quatre à l'arrière, en nylon, une fibre synthétique élastique et non sujette à la corrosion. Puis il sera raccordé au réseau électrique, à l'aide d'un câble haute tension de 8 MW déjà installé, qui va jusqu'au Croisic.

Image
Le montage de l'éolienne Floatgen a démarré samedi 7 octobre sur le quai des Charbonniers à Saint Nazaire / © photo Idéol

Les tests seront menés en conditions réelles pendant deux ans pour examiner «la résistance des ancrages, la stabilité de la plateforme, sa capacité à résister aux tempêtes et aux effets de la houle. Et si tout va bien, l'énergie produite pourra alimenter 2 000 à 5 000 foyers.

Si l'expérimentation est un succès, Ideol envisage un déploiement de sa fondation flottante à grande échelle. Outre le projet «Floatgen» et celui de la ferme pilote en Méditerranée, la société basée à La Ciotat, dans les Bouches-du-Rhône, doit construire des éoliennes pour le Japon et Taïwan.

Simplement ancrées au plancher marin au moyen de câbles, les éoliennes flottantes peuvent être installées jusqu'à 250 mètres de profondeur, donc loin des côtes et là où les vents sont plus forts et stables, contre seulement 40 mètres pour les éoliennes posées, qui doivent se situer plus près du rivage. Autre avantage : leur assemblage se fait à terre avant d'être remorqué sur zone, ce qui réduit les coûts.

C'est la société Idéol qui est à l'origine de ce projet lancée le 1er juin 2016. En forme d'anneau carré, l'éolienne permettra une meilleure stabilité, le flotteur de cette éolienne est constitué d'une coque en béton, un matériau trois fois plus léger que l'acier.

http://france3-regions.francetvinfo.fr/ ... 46549.html

Image

http://www.20minutes.fr/planete/2150179 ... nt-nazaire


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 3000 MW offshore en France pour 2015
MessagePosté: Ven Oct 13, 2017 9:37 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17301
et on va atteindre les 3OOO dans combien de siècles ?

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 3000 MW offshore en France pour 2015
MessagePosté: Lun Oct 16, 2017 5:33 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12747
Localisation: 38
Vue en entier :

Image

http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... nt-nazaire


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 3000 MW offshore en France pour 2015
MessagePosté: Lun Oct 16, 2017 7:04 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17301
produit 3 fois plus d e courant qu'une éolienne terrestre !

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 3000 MW offshore en France pour 2015
MessagePosté: Lun Oct 23, 2017 8:56 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12747
Localisation: 38
Citation:
Dieppe - Le Tréport : le parc naturel marin dit non à l’éolien en mer

Publié le 22/10/2017 lemarin.fr

Invité à se prononcer sur le projet de parc éolien au large de Dieppe – Le Tréport, le conseil de gestion du parc naturel marin des estuaires picards et de la mer d’Opale, qui s’est réuni le vendredi 20 octobre à Abbeville, a rendu un avis technique défavorable, à l’issue d’un vote à bulletins secrets (34 contre, 20 pour, 2 blancs).

http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... leolien-en


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 3000 MW offshore en France pour 2015
MessagePosté: Ven Nov 17, 2017 8:26 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12747
Localisation: 38
ah, pour une fois :

Citation:
Éoliennes de Gruissan : peu d’opposition lors de l’enquête publique

Publié le 16/11/2017 lemarin.fr

Le groupe Quadran énergies marines a organisé, le 15 novembre à Port-la-Nouvelle, la réunion de clôture de la concertation publique concernant son projet pilote d’éoliennes flottantes au large de Gruissan.

http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... e-lenquete


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 3000 MW offshore en France pour 2015
MessagePosté: Mer Nov 22, 2017 8:48 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12747
Localisation: 38
Citation:
Décision reportée pour le parc éolien au large de Dieppe - Le Tréport

Publié le 22/11/2017 lemarin.fr

L’Agence française pour la biodiversité (AFB) devait rendre sa décision le 27 novembre. C’est finalement reporté à février, suite à la demande de certains membres du conseil d’administration de l’AFB de se donner du temps pour bien étudier le dossier.


http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... -de-dieppe


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 3000 MW offshore en France pour 2015
MessagePosté: Jeu Jan 25, 2018 9:53 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12747
Localisation: 38
Citation:
Parc éolien de Dieppe - Le Tréport : l’AFB reporte encore sa décision

Publié le 25/01/2018 lemarin.fr

Le conseil d’administration de l’Agence française pour la biodiversité (AFB) ne rendra pas sa décision le 1er février concernant le parc éolien offshore de Dieppe - Le Tréport.

La date sera mise à profit par la direction de l’eau et de la biodiversité, administration dépendant du ministère de la Transition écologique et solidaire, pour tenir une nouvelle réunion à Étaples sur le projet de parc.

Les membres du conseil de gestion du parc naturel marin (PNM) des estuaires picards et de la mer d’Opale y ont notamment été conviés. Le 20 octobre, ils s’étaient prononcés contre le projet.

Depuis ce vote, l’AFB, qui gère le réseau des PNM, a repoussé par trois fois sa décision. La prochaine réunion ordinaire du conseil d’administration de l’AFB étant programmée pour le 13 mars, l’annonce y est désormais attendue.

Ces derniers temps, Nicolas Hulot, le ministre de la Transition écologique, multiplie les entrevues sur ce dossier du parc éolien dont les pêcheurs ne veulent pas.

http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... -encore-sa


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 3000 MW offshore en France pour 2015
MessagePosté: Mar Fév 20, 2018 8:22 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12747
Localisation: 38
Citation:
Éolien en mer : l’Agence française de la biodiveristé dit « oui » au parc de Dieppe-LeTréport

20 fev 2018

L’Agence française de la biodiversité vient de donner son feu vert au projet de parc éolien en mer, qui prévoit 62 éoliennes au large de Dieppe et du Tréport. Le vote est très largement favorable au projet.

Le projet de parc éolien en mer au large de Dieppe et du Tréport vient de recevoir un avis très favorable de l’Agence française de la biodiversité. De source proche du dossier, le conseil d’administration de l’AFB, présidé par l’ancien ministre de l’Environnement Philippe Martin, réuni mardi 20 février 2018, vient de donner son feu vert au projet par 25 voix contre 7 et 4 abstentions.

Plus de soixante éoliennes

Porté par Engie, le projet consiste en l’installation de 62 éoliennes d’une puissance de 8 MW chacune. Chaque pale mesure 81 mètres. Le parc sera installé à 17 km au large du Dieppe et à une quinzaine de kilomètres du Tréport. Les futures éoliennes seront plantées sur des sols marins à une profondeur allant de six à vingt-cinq mètres. Selon Engie, le parc d’une puissance totale de 496 MW devrait produire en moyenne 2 000 GWh par an ; « ce qui représente la consommation électrique annuelle d’environ 850 000 habitants, soit environ les deux tiers de la population de la Seine-Maritime ».

Des concessions majeures

Fermement contesté par les marins-pêcheurs qui redoutent des effets négatifs sur la ressource halieutique, souvent présentée comme l’une des plus riches des côtes normandes, le parc éolien de Dieppe-Le Tréport a fait depuis des années l’objet d’âpres négociations. Pour le rendre « acceptable », son promoteur a proposé, lors de son audition par l’AFB en décembre dernier, de nouvelles concessions, acceptant également « un certain nombre de modifications additionnelles ».

Ainsi, le groupe énergétique a pris l’engagement de relever de quinze mètres les éoliennes afin de minimiser les risques de collision avec les oiseaux. Mais aussi d’arrêter les travaux d’installation des pieux servant aux fondations des éoliennes pendant les quatre mois correspondant à la période de nidification des espèces marines. Le groupe doit aussi utiliser une technique permettant de réduire de 50 % le relargage de métaux lourds dans l’eau, lié à la corrosion des pieux. Par ailleurs, Engie s’est engagé à renforcer les moyens du groupe d’intérêt scientifique, destiné à suivre la mise en place de ces mesures. Son budget passera de 650 000 euros à 8 millions d’euros.

Une filière industrielle en devenir

Car en filigrane de ce parc, c’est toute une filière industrielle - donc des emplois par centaines - qui va enfin voir le jour. Annoncées pour le début de la décennie 2010 sur le port du Havre, les usines d’assemblage des éoliennes n’ont toujours pas vu le jour. La décision attendue ce mardi devrait débloquer la situation. Depuis quelques semaines, confie un proche du dossier, Siemens [le producteur des éoliennes, N.D.L.R.] a repris ses études et ses dossiers pour obtenir des aides.

http://www.paris-normandie.fr/alerte/eo ... 58C9NRIu4M.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 3000 MW offshore en France pour 2015
MessagePosté: Sam Mar 03, 2018 9:32 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12747
Localisation: 38
Citation:
Éolien en mer: EDF « prêt » à lancer « cet été » la construction du premier parc français

AFP parue le 01 mars 2018

EDF est "prêt" à lancer "cet été" la construction du premier parc éolien en mer français, au large de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), une fois le dernier contentieux juridique purgé, a indiqué jeudi le directeur du projet de ce futur parc.

"Plus de vingt ans après nos collègues européens, nous sommes prêts à démarrer le premier projet de ferme en France", a déclaré Olivier de la Laurencie, directeur du projet de parc offshore de Saint-Nazaire, lors d'une table ronde sur les énergies marines renouvelables (EMR) en Europe, organisée par le constructeur naval STX France.

Le parc de Saint-Nazaire, l'un des trois développés par EDF Energies nouvelles en France, fait encore l'objet d'un pourvoi devant le Conseil d'Etat, formé par des associations de protection de l'environnement. "On fait l'hypothèse que le Conseil d'Etat va bientôt statuer sur l'admissibilité (de ce recours). On n'a pas d'autre choix que d'être prêts si le Conseil d'Etat prononce la non admissibilité", a précisé à la presse M. de la Laurencie.

Les premiers travaux pourraient donc commencer "cet été", avec environ "trois ans de retard", a-t-il estimé. La mise en service partielle de ce parc de 80 éoliennes d'une capacité totale de 480 mégawatts, située sur le banc de Guérande, à entre 12 et 20 km des côtes, est prévue "à partir de l'été 2021", selon Olivier de la Laurencie.

EDF EN est par ailleurs "en négociation exclusive" avec STX France et General Electric (GE) pour construire les sous-stations électriques de ses trois parcs français, tous attribués en 2012 et situés au large de Saint-Nazaire, de Fécamp (Seine-Maritime) et Courseulles-sur-Mer (Calvados), a annoncé le directeur du projet de Saint-Nazaire.

"Nous espérons signer le contrat dans les prochaines semaines", a-t-il ajouté. "Nous sommes retenus comme la seule société pour discuter des sous-stations des champs français (d'EDF Energies nouvelles). Ce n'est qu'une étape, ce n'est pas un contrat", a avancé, prudent, Laurent Castaing, directeur général de STX France, qui a déjà remporté plusieurs contrats à l'export.

https://www.connaissancedesenergies.org ... ais-180301


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 3000 MW offshore en France pour 2015
MessagePosté: Sam Mar 17, 2018 12:30 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17301
mince ! on va bientôt passer à 80 plus 1 éolienne offshore en France !

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 3000 MW offshore en France pour 2015
MessagePosté: Lun Avr 16, 2018 8:39 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12747
Localisation: 38
Citation:
Eoliennes offshore : le gouvernement maintient la pression sur la filière
Pour forcer les opérateurs à diminuer le coût pour l’Etat des futurs parcs éoliens en mer, l’exécutif menace d’annuler les appels d’offres à l’été si aucun accord n’est trouvé.


LE MONDE 16.04.2018

Trois mois pour négocier. Après plusieurs mois de tergiversations, le gouvernement a finalement mis au point sa stratégie sur l’éolien en mer. « Une négociation va s’engager dans les prochains jours avec les lauréats pour faire baisser les coûts », explique-t-on au ministère de la transition écologique et solidaire. « Ce sera aux professionnels de faire des propositions », prévient-on. Mais si les coûts des projets restent élevés, le gouvernement menace d’annuler purement simplement les appels d’offres octroyés en 2012 et 2014 et d’en relancer de nouveaux sur les mêmes zones.

Pour comprendre cet imbroglio, il faut revenir au lancement de ces premiers appels d’offres offshore en France, en 2011 : trois sont remportés par EDF, allié à Alstom (dont la branche énergie est devenue General Electric), et l’un par l’espagnol Iberdrola. En 2014, Engie et Siemens remportent un autre projet au large du Tréport (Seine-Maritime). A l’époque, le secteur est enthousiaste et affiche son optimisme. Mais les recours se multiplient, le cadre réglementaire n’est pas prêt, les autorisations tardent à venir. Les projets s’embourbent. Tous accusent d’importants retards et aucun ne devrait voir le jour avant 2020, voire 2021.

La France apparaît très à la traîne vis-à-vis de ses voisins : alors que plus de 4 000 éoliennes en mer tournent en Europe et que le pays possède la première façade maritime du continent, l’Hexagone ne compte toujours aucune éolienne offshore en activité.


« Des baisses de tarifs significatives »

Non seulement tout a pris du retard, mais en outre, les coûts de l’offshore ont drastiquement baissé ailleurs en Europe, particulièrement en Allemagne et au Danemark. Le gouvernement d’Edouard Philippe a pris acte des délais mais estime maintenant que les porteurs de projets doivent accepter de baisser leurs tarifs de rachat.

Elément essentiel : à l’époque, les appels d’offres ont été attribués à des tarifs d’électricité avoisinant les 190 euros le mégawattheure. Autrement dit : l’Etat s’engage à racheter à ce prix extrêmement élevé – six fois plus que le tarif moyen du marché – sur une période de vingt ans, pour soutenir la création d’une filière naissante. Les tarifs ont depuis chuté en Europe : au Royaume-Uni ou en Allemagne, ils se situent aujourd’hui aux environs de 60 euros le MWh.

« On s’attend à des baisses de tarifs significatives compte tenu de celles observées ailleurs en Europe », dit-on au gouvernement. Mais cette comparaison est à relativiser : les projets plus anciens lancés en Allemagne ou au Royaume-Uni, actuellement en cours de construction, l’ont été à des coûts moyens de 160 à 180 euros le MWh, ce qui est « cohérent » avec les prix français, assure le Syndicat des énergies renouvelables (SER).

« Utiliser le même argent pour en faire plus »

« On ouvre enfin les négociations », se réjouit Jean-Louis Bal, président du SER. « Mais c’est le seul aspect positif : les prix annoncés en Europe du Nord ne concernent pas des projets qui se réalisent actuellement et sont basés sur des éoliennes qui n’existent pas. Si cela aboutissait à remettre en cause tous les projets, la filière industrielle serait anéantie, les usines existantes devraient licencier », prévient-il. Selon le SER, cette filière pourrait générer plus de 15 000 emplois à terme.

Le gouvernement assure qu’il est déterminé à ce que ces parcs éoliens voient le jour et qu’il souhaite soutenir cette filière industrielle. « Il faut faire plus d’énergies renouvelables avec les mêmes moyens. Il faut utiliser le même argent pour en faire plus », assurait fin mars le ministre de la transition écologique et solidaire Nicolas Hulot, au Forum de la transition énergétique des Echos. « C’est une méthode de négociation très ferme », s’inquiète-t-on chez un des porteurs de projet.

http://www.lemonde.fr/economie/article/ ... _3234.html


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 3000 MW offshore en France pour 2015
MessagePosté: Jeu Mai 17, 2018 10:35 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12747
Localisation: 38
Citation:
Eolien en mer: le Conseil d'Etat déboute les opposants à un parc au large des plages du Débarquement

Rennes 17 Mai 2018

Le Conseil d'Etat a débouté les opposants à un projet de parc de 75 éoliennes en mer à une dizaine de kilomètres au large de Courseulles-sur-Mer et des plages normandes du Débarquement, a-t-on appris jeudi auprès de la juridiction.

Le Conseil d'Etat, qui statue sur la bonne application de la loi, a rejeté mercredi le pourvoi formé par cinq associations militant pour la protection de l'environnement ou pour l'inscription des plages du Débarquement au patrimoine mondial de l'Unesco.

Le pourvoi visait à faire annuler l'autorisation d'exploiter ce parc, délivrée par arrêté préfectoral le 8 juin 2016 et confirmée par la cour administrative d'appel de Nantes, qui avait rejeté un recours des opposants le 2 octobre 2017.

L'avocat des associations requérantes, Francis Monamy, avait souligné lors de l'audience la spécificité du parc de Courseulles-sur-Mer, et notamment les risques liés à la présence dans les fonds marins de "très nombreuses mines et bombes" de la Seconde Guerre mondiale.

Il avait également mis en avant l'incidence de la réalisation d'un tel parc de 50 km2, comprenant 75 éoliennes hautes de quelque 180 mètres, sur le projet de classement des plages du Débarquement au patrimoine mondial de l'Humanité.
............

https://www.romandie.com/news/Eolien-en ... 918995.rom


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 163 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 7, 8, 9, 10, 11

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com