Soleocene.org

Au delà de l'ère du pétrole - Penser et agir l'énergie autrement au XXIème siècle
Nous sommes le Jeu Aoû 16, 2018 5:46 pm

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 229 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12 ... 16  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Les océans
MessagePosté: Jeu Juin 30, 2016 8:43 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
L'UE interdit la pêche en eaux profondes à plus de 800 mètres

Ouest France le 30/06/2016

L'Union européenne a annoncé jeudi l'interdiction de la pêche en eaux profondes à plus de 800 mètres de profondeur, sur la base d'un accord trouvé entre Etats membres, Commission et Parlement européen après des années de négociations.

Le commissaire européen chargé du secteur, le Maltais Karmenu Vella, s'est félicité d'un « compromis équilibré qui protègera notre environnement et nos ressources halieutiques dans les eaux profondes tout en mettant un terme à l'incertitude à laquelle étaient confrontés les pêcheurs ».

L'accord conclu jeudi bannit le chalutage de fond à plus de 800 m dans les eaux européennes. Cette profondeur est ramenée à 400 m dans les zones dites « d'environnement marin vulnérable ».

Dans les eaux autorisées, la pêche en profondeur ne pourra être pratiquée que si la zone a déjà été exploitée par le passé entre 2009 et 2011. Les contrôles seront renforcés, tout comme les sanctions en cas d'infraction.

L'accord intervient près de quatre ans après la publication des premières propositions de Bruxelles sur ce type de pêche, au poids assez faible dans l'UE, mais très sensible pour l'environnement.

La pêche en eaux profondes ne représente qu'environ 1% des débarquements de l'Atlantique Nord, mais elle constitue « le plus grand risque de destruction des écosystèmes marins vulnérables et irremplaçables », soulignait la Commission européenne en juillet 2012, lorsqu'elle a mis sur la table ses propositions.
Mobilisation citoyenne
En raclant les fonds marins où vivent coraux et éponges, elle entraîne des niveaux élevés (20% à 40%) de captures non désirées et affecte des stocks vulnérables, qui ne peuvent supporter qu'une faible pression de pêche car ils mettent des années à arriver à maturité pour se reproduire, comme les requins d'eaux profondes.

« De façon générale, les pêcheries profondes ne sont pas durables », concluait alors la Commission.

En quatre ans, l'idée initiale d'interdire totalement les chaluts de fond a été abandonnée, fermement combattue par la France et l'Espagne, dont les grands chalutiers nomades sont les plus ciblés: avec le Portugal, les trois pays remontent 90% des prises en eaux profondes.

En France, les quatre ports les plus concernés par ce type de pêche se trouvent en Bretagne (ouest) et dans le nord du pays, à Boulogne-sur-Mer.

L'interdiction de la pêche en eaux profondes a fait l'objet d'une intense mobilisation citoyenne, avec plus d'un million de signatures recueillies en sa faveur par l'association française de protection des océans Bloom. Elle a été saluée jeudi par la Deep Sea Conservation Coalition, regroupant plus de 70 ONG engagées dans la protection des fonds marins.


http://www.ouest-france.fr/economie/agr ... es-4336704


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les océans
MessagePosté: Dim Juil 17, 2016 12:08 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
LE PARC MARIN DU CAP CORSE EXISTE OFFICIELLEMENT

15 juillet 2016

Malgré la tragédie de Nice, Segolène Royal a tenu à officialiser la création du Parc naturel marin du Cap Corse et de l'Agriate ce matin sur le port de pêche d'Erbalunga (commune de Brando).

Vaste de 6 830 km2, c'est le huitième de France mais aussi le plus grand parc de la métropole. D'ici 2020, 15 % des eaux qui baignent la Corse seront classées en aires marines protégées.

Pour sa part, Bastia n'a pas pu intégrer le périmètre pour des raisons juridiques, mais a reçu le statut de "Ville-Porte" du Parc.

http://www.corsematin.com/article/derni ... ciellement

Image
http://www.aires-marines.fr/L-Agence/Or ... -l-Agriate


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les océans
MessagePosté: Jeu Juil 28, 2016 7:13 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Celui la c'est pas un trou de mine de diamants !

Citation:
Le trou bleu le plus profond au monde découvert en mer de Chine

Publié le 28/07/2016 lemarin.fr

Des chercheurs chinois ont découvert en mer de Chine un trou bleu qui pourrait atteindre près de 300 mètres de profondeur selon leurs estimations. Ce serait tout simplement le trou bleu le plus profond au monde puisque jusqu'ici, le Blue Hole Dean (Bahamas) descendait « seulement » à 202 mètres sous le niveau de la mer. Le Grand trou bleu, profond de 120 mètres et situé dans un atoll proche des côtes du Belize, occupait, quant à lui, la deuxième place.

Situé au large des côtes vietnamiennes et chinoises, niché au creux de l’archipel des îles Paracels - faisant l'objet du forte rivalité géopolitique - au sud de Hong Kong, la cavité a été surnommée « trou du dragon ». Généralement circulaires, les trous bleus sont des ces cavités formées lors de la dernière glaciation, lorsque le niveau de l'eau était une centaine de mètres plus bas que le niveau actuel. La roche soumise à l'altération chimique du calcaire par l'eau de pluie (acide), se creuse créant de grandes cavités dont le plafond finit un jour par s'effondrer créant ces grands trous bleus.

Image
Le trou bleu de Sansha pourrait atteindre plus de 300 mètres de profondeur.(Photo : @Echinanews)

La ville principale de l'archipel,Sansha, a été officiellement créée en 2012 pour administrer les archipels de Xisha, de Zhongsha et de Nansha et leurs eaux adjacentes en mer de Chine méridionale. Le maire de Sansha a annoncé mettre tout en place pour la protection de ce site extraordinaire. « Nous nous efforcerons de protéger l'héritage naturel laissé par la Terre », a-t-il déclaré à l'agence de presse chinoise Xinhua. Il a également décidé d'allouer cinq millions de yuans (environ 748 000 dollars) par an pour la protection de l'environnement maritime au cours des trois prochaines années.

http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... t-en-chine


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les océans
MessagePosté: Jeu Juil 28, 2016 7:16 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
Le chinois Cosco ne transportera plus d’ailerons de requins

P le 28/07/2016 lemarin.fr

Le géant chinois du fret Cosco s’est engagé à interdire le transport des ailerons de requins en voie de disparition, ainsi que des baleines sur les lignes de sa compagnie.

Image
Les fonctionnaires des douanes de Hong Kong ont saisi plus tôt ce mois-ci près d'une tonne d'ailerons de requins-marteaux, espèce en voie de disparition, à bord d'un navire de la compagnie. (Photo : DR)


http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... de-requins


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les océans
MessagePosté: Jeu Juil 28, 2016 7:18 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
Port-Cros : périmètre élargi pour le parc national

Publié le 28/07/2016 lemarin.fr

Image

La surface terrestre du parc national de Port-Cros (Var) est élargie de près de sept fois. Un arrêté du préfet de Provence-Alpes-Côte d’Azur intègre cinq communes signataires de la charte de développement du parc.

http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... c-national


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les océans
MessagePosté: Mer Aoû 17, 2016 8:13 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
Pêche illégale : l’Indonésie coule 60 navires étrangers

Publié le 17/08/2016 lemarin.fr

L’Indonésie a marqué son 71e Independence day (anniversaire de l’indépendance du pays), le mercredi 17 août, en coulant 60 navires étrangers saisis pour pêche illégale dans ses eaux.

Image
Les navires ont été coulés pour servir de récifs, plus discrètement que lors de la destruction en mars dernier du « Viking », qui braconnait la légine. (Photo : Gary Stokes, Sea Shepherd)


http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... -etrangers


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les océans
MessagePosté: Ven Aoû 26, 2016 12:17 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
Hawaï : Obama va inaugurer la plus grande réserve naturelle marine sur ses terres natales

LES ECHOS Le 26/08/2016

Le président américain a fait de l’environnement l’une des priorités de ses deux mandats.

C'est une tradition présidentielle : marquer son mandat par une réalisation culturelle d'envergure. Et c'est bien ce que Barack Obama espère. Le président américain va se rendre mercredi à Hawaï, sa terre natale, pour y annoncer la création de la plus grande réserve naturelle marine du monde, a annoncé la Maison Blanche.

Barack Obama, qui a fait de l'environnement l'une des priorités de ses deux mandats, va annoncer le quasi quadruplement de la surface protégée de la réserve marine de Papahanaumokuakea Marine National Monument, sur une large portion du Pacifique. La réserve s'étendra alors sur environ 1,51 million de km2, soit plus de deux fois la superficie de l'ensemble du territoire français ou à peu près la même taille que la Mongolie.

Souligner le changement climatique

Barack Obama se rendra aussi sur l'atoll de Midway qui se trouve dans la réserve pour mieux marquer l'occasion. C'est là qu'il fera un discours soulignant que le changement climatique « rend plus nécessaire que jamais la protection des eaux et des terres fédérales », a expliqué la Maison Blanche.

Papahanaumokuakea abrite quelque 7.000 espèces marines, y compris du corail noir qui peut vivre plus de 4.500 ans. La réserve est une réserve fédérale et la pêche commerciale y est donc interdite.

http://www.lesechos.fr/monde/etats-unis ... 023019.php


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les océans
MessagePosté: Ven Aoû 26, 2016 5:56 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17315
Citation:
y compris du corail noir qui peut vivre plus de 4.500 ans.

et pour blanchir il met combien d'années ?

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les océans
MessagePosté: Mar Sep 06, 2016 1:38 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
Des océans "malades" du réchauffement

le 06-09-2016

Honolulu (Etats-Unis) (AFP) - Le réchauffement climatique abîme les océans comme jamais, diffusant des maladies aux animaux comme aux êtres humains et menaçant la sécurité alimentaire partout dans le monde, met en garde un rapport scientifique publié lundi.

Les recherches ont été menées par 80 scientifique de douze pays, ont précisé des experts réunis à Honolulu pour le congrès de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

"Nous savons tous que les océans font vivre la planète. Nous savons tous que les océans nous fournissent une respiration sur deux", a souligné le directeur général de l'UICN, Inger Andersen.

"Et pourtant nous sommes en train de rendre malades ces océans", a-t-il ajouté devant la presse réunie pour ce congrès qui a attiré 9.000 dirigeants et défenseurs de l'environnement.

Le rapport, intitulé "Explications sur le réchauffement océanique", est "l'étude la plus complète, la plus systématique qui ait été entreprise sur les conséquences de ce réchauffement des océans", souligne l'un de ses principaux auteurs, Dan Laffoley.

Les eaux de la planète ont absorbé plus de 93% de la chaleur supplémentaire résultant du réchauffement depuis les années 1970, limitant la chaleur ressentie sur la terre mais modifiant radicalement le rythme de la vie dans les océans, a-t-il soulevé.

"Les océans nous ont protégés et les conséquences de cela sont énormes", ajoute ce vice-président de la Commission mondiale des zones protégées de l'UICN.

- Migrations vers les pôles -

L'étude, qui portait sur tous les écosystèmes marins d'importance, du microbe à la baleine et jusqu'aux fonds océaniques, a mis en évidence que des méduses, des oiseaux et du plancton avaient migré en direction des pôles et du froid, parcourant jusqu'à 10 degrés de latitude.

Ces migrations climatiques sont "de 1,5 à 5 fois plus rapides que tout ce que nous voyons sur le sol", estime M. Laffoley. "Nous sommes en train de changer les saisons dans l'océan."

La hausse des températures va probablement changer le taux de masculinité chez les tortues, car des femelles sont plus susceptibles de naître quand il fait plus chaud. La chaleur favorisera aussi la propagation des microbes dans les eaux du globe.

"Quand on a une vision complète, on voit un ensemble de conséquences totales et inquiétantes", analyse M. Laffoley

Le rapport, dont plus d'un quart des constatations sont inédites, contient des études montrant que le réchauffement climatique affecte les systèmes météorologiques et provoque de plus en plus de tempêtes.

Le rapport affirme également détenir des preuves selon lesquelles le réchauffement des océans "provoque une augmentation des maladies chez les populations végétales et animales".

Des agents pathogènes tels que la bactérie vectrice du choléra ou la prolifération d'algues toxiques peuvent engendrer des maladies neurologiques comme la ciguatera, intoxication alimentaire découlant de la consommation de poissons des zones tropicales et dont le réchauffement marin favorise donc le développement. Des pathologies tout aussi dangereuses pour l'homme.

"Nous ne sommes plus des observateurs non concernés", a commenté Dan Laffoley. "Sans le vouloir, nous nous sommes mis dans le tube d'essai dans lequel l'expérience est en cours".

Ainsi, le réchauffement des océans a tué des récifs coralliens à un rythme record, ce qui a pour effet de réduire le nombre d'espèces de poissons, privés de leur habitat naturel.

"En Asie du Sud-Est, on attend une baisse des récoltes de la pêche maritime située entre 10 et 30% à l'horizon 2050, comparé à la période 1970-2000", affirme le rapport, qui souligne la nécessité d'agir rapidement par le biais des énergies renouvelables.

"Nous devons diminuer drastiquement les gaz à effet de serre", a estimé Carl Gustaf Lundin, directeur des programmes marin et polaire à l'UICN. "Il n'y a aucun doute sur le fait que nous sommes la cause de tout cela. Nous savons quelles sont les solutions."

http://www.sciencesetavenir.fr/sciences ... iques.html


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les océans
MessagePosté: Mar Sep 06, 2016 4:14 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
Les grands dauphins de la Manche contaminés par les PCB et le mercure

06 sept 2016

Les techniques agricoles et industrielles utilisés il y a plusieurs décennies ont encore un impact négatif sur la faune marine.

La plus importante colonie de grands dauphins (Tursiops truncatus) en Europe, dans la Manche, est contaminée de façon "assez alarmante" aux polychlorobiphényles (ou PCB, des isolants électriques qui ont été largement utilisés entre les années 30 et 70) et au mercure, a indiqué vendredi 2 septembre 2016 l'auteur d'une étude en ce sens financée à 80 % par l'Agence de l'eau Seine-Normandie. "Les PCB ont beau être interdits depuis plusieurs décennies, on les retrouve dans des quantités assez alarmantes pour les animaux", a estimé Cyrielle Zanuttini, chargée de l'étude pour le Groupe d'Etude des Cétacés du Cotentin (GECC), interrogée par l'AFP. "Les doses sont suffisamment importantes pour mettre en danger les populations de mammifères marins et de grands dauphins" ajoute-t-elle dans son rapport publié jeudi 1er septembre 2016 sur le site de l'association qui suit la colonie d'environ 400 grands dauphins évoluant entre la baie de Saint-Brieuc et la baie de Seine. Les concentrations en PCB relevées par cette étude sont, par exemple, 1.4 fois plus élevées que celles constatées par d'autres chercheurs qui ont travaillé sur 36 grands dauphins de Caroline du Sud, ou que celles relevées dans une étude portant sur 15 de ces animaux en Ecosse, selon le rapport.

Une étude financée à 20 % par la fondation Total

"Les quantités de mercure s’avèrent également très élevées" et "préoccupantes", même si les mammifères marins possèdent "des mécanismes de défense pour lutter contre la toxicité des métaux", note Mme Zanuttini. Car "l’exposition continue au mercure peut les rendre plus sensibles aux maladies". Les concentrations moyennes de mercure sur les peaux des 49 grands dauphins mâles du "golfe normand-breton" sont par exemple cinq fois plus élevées que celles observées en moyenne sur 74 animaux dans une autre étude en Caroline du Sud, selon l'étude du GECC. "Ces résultats livrent un état des lieux préoccupant de la contamination en mer de la Manche" par "les polluants historiques", PCB et mercure, "hérités d'anciennes pratiques agricoles et industrielles" l'ingénieur en écotoxicologie. L'étude, qui a coûté 130.000 euros sur deux ans, est également financée à 20 % par la fondation Total. Selon le GECC, il s'agit de la plus grande étude jamais réalisée sur les mammifères marins de la Manche. Des prélèvements ont été effectués sur 60 individus vivants en mer. Les analyses ont été menées dans un laboratoire de l'université de Liège. Le GECC constate "plutôt une augmentation" du nombre d'animaux de cette colonie de la Manche mais souligne qu'il n'observe que depuis 2008 ces dauphins qui peuvent vivre une cinquantaine d'années.


http://www.sciencesetavenir.fr/animaux/ ... rcure.html


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les océans
MessagePosté: Lun Sep 12, 2016 6:46 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
Microplastiques : en pleine mer aussi

05 Sept 2016 sciencesetavenir.fr

Si les continents de plastiques sont désormais explorés, peu d'études portent sur la densité des microplastiques dans les zones océaniques ouvertes.

Il y a dans les océans des zones appelées gyres, des sortes d’immenses tourbillons où les courants contribuent à concentrer les débris rejetés dans les eaux. Au total, des millions de tonnes de déchets venus des côtes et des fleuves flottent dans les cinq principaux gyres océaniques, la force centripète aspirant lentement les détritus vers le centre. Ces détritus forment de véritables continents de plastiques qui commencent maintenant à être explorés.

Lever les incertitudes

Mais du plastique, ou plutôt des particules de plastiques communément appelés microplastiques, il y en a partout ailleurs en mer. 88% de la surface des océans en contiennent selon une étude publiée en 2014 par le Centre supérieur de la recherche scientifique (CSIC) de l'université de Cadiz en Espagne. Combien sous l'eau ? Les données ne sont pas assez nombreuses pour effectuer des estimations à l'échelle mondiale. "Il y a beaucoup d'incertitudes au sujet de la concentration et des caractéristiques des différents types de microplastiques et comment ils évoluent dans le temps et dans l'espace" expliquent Richard Lampitt et Dr Katsia Pabortsava, du Centre national d'Océanographie (CNO) de Southampton, organisme qui vient de lancer une vaste étude sur les micropastiques dans les espaces océaniques ouverts, de la surface aux fonds. "La mer profonde est considérée comme l'un des principaux puits de débris microplastique et la mer profonde a aussi une grande biodiversité mais nous ne savons pas combien de plastique flotte dans cette partie de l'océan ni la façon dont il peut entrer dans la chaîne alimentaire ou affecter la vie marine" ajoutent les chercheurs.

Les résultats préliminaires montrent déjà la présence de microplastiques dans les mille premiers mètres de la colonne d'eau au niveau de la Plaine abyssale de Porcupine, au large de l'Irlande. Bientôt, des résultats portant sur les 3000 mètres de profondeur de ce site seront disponibles. Ils permettront d'étudier la pollution plastique sur les vingt dernières années grâce à la réanalyse d'échantillons collectés sur cette période. Entre septembre et novembre les scientifiques du CNO effectueront une nouvelle campagne d'étude pour mesurer les concentrations de microplastiques et leurs caractéristiques pour les trois cents premiers mètres de l'océan, à travers l'ensemble de l'Atlantique. Ces résultats seront ensuite utilisés pour exécuter des modèles océaniques pour prévoir la répartition des matières plastiques dans la colonne d'eau et leur impact sur les écosystèmes locaux.

http://www.sciencesetavenir.fr/nature-e ... aussi.html


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les océans
MessagePosté: Lun Sep 12, 2016 7:57 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
Pollution : l’Australie réclame 90 millions de dollars à Shenzhen

Publié le 12/09/2016 lemarin.fr

Dans le procès qui vient de s’ouvrir à Brisbane, le gouvernement australien a réclamé à la compagnie chinoise Shenzhen Energy Transport 120 millions de dollars australiens (environ 90 millions de dollars américain) pour réparer les dommages causés sur la Grande Barrière de corail par l’échouement du cargo Shen Neng 1, en avril 2010.
Image
En s'échouant, le « Shen Neng 1 » a laissé une longue cicatrice sur la barrière et libéré des particules de tributylétain hautement toxiques. (Photo : DR)


http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... dollars-au


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les océans
MessagePosté: Ven Sep 16, 2016 6:43 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
Le Royaume-Uni va doubler la superficie de ses aires marines protégées

Publié le 16/09/2016 lemarin.rf

Le Royaume-Uni a annoncé le jeudi 15 son intention de doubler dans ses territoires d'outre-mer la superficie des aires marines protégées (AMP). Elle atteindra ainsi quelque 4 millions de km2. Les îles de Pitcairn (Pacifique), Sainte-Hélène (Atlantique sud) et de l'Ascension (Atlantique) figurent parmi les territoires concernés.

http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... es-marines


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les océans
MessagePosté: Ven Sep 16, 2016 6:51 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
« Océans, le mystère plastique », à découvrir sur Arte

Publié le 16/09/2016 lemarin.rf

Le documentaire Océans, le mystère plastique est diffusé pour la première fois à la télévision le samedi 17 septembre sur Arte.


1 % seulement des pollutions plastique déversées dans les océans est retrouvé par les scientifiques. « Que sont devenus les 99 % restants ? » C’est la question à laquelle l’équipe de l’expédition Tara Méditerranée (2014) a voulu répondre à travers ce documentaire coproduit par Arte, Via découvertes et CNRS Images.

Lors de cette dixième expédition de la fondation, une étude scientifique a été menée à bord sur le plastique par le laboratoire de Villefranche-sur-Mer (CNRS), en France, et l’université du Michigan, aux États-Unis. Constat alarmant : l’accumulation de débris plastique dans la nature est « l’un des changements récents les plus répandus et durables sur la surface de notre planète ». C’est à l’échelle de 8 millions de tonnes que le plastique est rejeté en mer chaque année.

Ce documentaire, qui ne peut que sensibiliser le public à ce fléau majeur qui touche les océans, s'interroge sur l'impact de cette pollution massive et explore, en compagnie de nombreux scientifiques, toutes les pistes pour comprendre où se cache le plastique.

Une rediffusion est prévue le vendredi 30 septembre à 10 h 20. Le documentaire sera également disponible en replay plusieurs jours après sa première diffusion.

http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... n-sur-arte

un trailer de 2mn dans le lien.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les océans
MessagePosté: Ven Sep 16, 2016 8:53 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
La sixième grande extinction de la planète est engagée et elle est due à l'homme

Sciences et Avenir avec AFP le 16-09-2016

A cause de la surpêche, les humains bouleversent toute la chaîne alimentaire de la faune aquatique.

Les humains risquent de provoquer une extinction sans précédent sur Terre en chassant de manière excessive les grands animaux marins, tout en laissant proliférer les petits et donc de bouleverser durablement les écosystèmes océaniques, ont mis en garde des scientifiques. Pour leur étude publiée mercredi 14 septembre 2016 par la revue américaine Science, ils ont analysé les cinq grandes extinctions survenues sur la planète. Cette "sixième extinction", déjà engagée, est sans pareil à cause de la propension à chasser et à pêcher les plus grandes espèces marines comme la baleine bleue, le thon rouge ou le grand requin blanc. La disparition progressive de ces prédateurs situés au sommet de la chaîne alimentaire est dévastatrice pour l'écologie des océans, ont prévenu ces scientifiques de l'université Stanford en Californie (Etats-Unis). "Nous avons constaté que la menace d'extinction dans les océans aujourd'hui est fortement liée aux animaux de grande taille", a indiqué Jonathan Payne, un paléobiologiste de la faculté des sciences de la Terre de cette université. "Cela s'explique très probablement par le fait que l'industrie de la pêche cible en priorité les plus grandes espèces pour la consommation" car c'est plus rentable, a-t-il ajouté. Si ce phénomène n'est pas surveillé étroitement, "un grand nombre d'espèces des plus grands animaux marins finiront par disparaître", a relevé M. Payne.

Les chercheurs ont examiné 2.497 groupes de vertébrés et de mollusques marins des 500 dernières années, et les ont comparés à ceux d'une période remontant jusqu'à 445 millions d'années. En se concentrant particulièrement sur les 66 derniers millions d'années. "Nous avons analysé les collections de fossiles qui montrent clairement que ce qu'il se passe actuellement dans les océans est vraiment différent que dans le passé", a souligné Noel Heim, un chercheur membre de l'équipe du professeur Payne. "Notre analyse indique que plus un animal est grand, plus son risque d'extinction est élevé", a précisé ce dernier. "Les études sur les fossiles indiquent que ce phénomène n'existait pas auparavant", a ajouté Judy Skog, directrice du programme des sciences de la Terre à la National Science Foundation, qui a financé cette étude.

Les nouvelles technologies ont permis la pêche industrielle

Selon elle, ces résultats devraient être pris en compte dans les décisions sur la gestion des ressources océaniques comme la pêche. La tendance à cibler les plus gros animaux a déjà été constatée pour les espèces terrestres. Ainsi, des éléments montrent que les hommes préhistoriques sont responsables de l'extinction des mammouths et d'autres espèces de la mégafaune. Les écosystèmes marins avaient été épargnés jusqu'à relativement récemment car les humains ne pouvaient chasser et pêcher qu'au large des côtes, faute d'avoir la technologie nécessaire pour une pêche au grand large à l'échelle industrielle. Mais il n'est pas trop tard pour inverser la tendance si des mesures de conservation sont mises en oeuvre, ont jugé les scientifiques. "On ne peut pas faire grand chose pour rapidement inverser le réchauffement ou l'acidification des océans, de graves menaces auxquelles il faut faire face, mais on peut modifier les traités internationaux sur la chasse et la pêche", a estimé M. Payne. "Les populations de poissons peuvent récupérer beaucoup plus rapidement que le climat", a-t-il fait valoir.

Au cours des cinq dernières années, la communauté internationale a commencé à prendre des mesures agressives de conservation des écosystèmes marins en établissant des zones protégées pouvant contribuer à la préservation des espèces menacées. Le président américain Barack Obama vient par exemple de créer la plus grande réserve marine au monde, dans le Pacifique, qui abrite quelque 7.000 espèces parmi lesquelles les baleines bleues, albatros à queue courte, ou encore des phoques moines endémiques de Hawaï. On trouve également à Papahanaumokuakea, autour de l'atoll de Midway (Hawaï) du corail noir, qui peut vivre plus de 4.500 ans, record absolu pour une espèce marine.


http://www.sciencesetavenir.fr/animaux/ ... homme.html


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 229 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12 ... 16  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com