Soleocene.org

Au delà de l'ère du pétrole - Penser et agir l'énergie autrement au XXIème siècle
Nous sommes le Mer Oct 17, 2018 10:35 am

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 38 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3
Auteur Message
 Sujet du message: Re: La forêt
MessagePosté: Mer Juil 05, 2017 9:17 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
L'Unesco somme Varsovie d'arrêter des coupes dans la forêt de Bialowieza

Le 05.07.2017

Le 4 juillet 2017 à Cracovie, dans le sud de la Pologne, manifestation pour défendre la forêt de Bialowieza, l'une des dernières grandes forêts d'Europe, en partie primaire, qui abrite une faune unique-AFP/JANEK SKARZYNSKI

Le Comité du patrimoine mondial de l'Unesco, réuni à Cracovie a "appelé fermement" mercredi le gouvernement conservateur polonais à arrêter toute coupe et extraction de bois dans les parties anciennes de la grande forêt de Bialowieza.

Le ministère de l'Environnement polonais a autorisé en mai 2016 des coupes importantes à Bialowieza, affirmant qu'il s'agissait d'une mesure de protection contre une invasion d'insectes xylophages touchant l'épicéa.

Pour des écologistes, il s'agit plutôt d'une tentative de justifier une opération purement commerciale du "lobby forestier".

Bialowieza est l'une des dernières grandes forêts d'Europe, en partie primaire, et abrite une faune unique. Elle est inscrite sur la liste du patrimoine naturel mondial de l'Unesco et protégée dans le cadre du réseau européen Natura 2000.
..............

https://www.sciencesetavenir.fr/nature- ... eza_114522


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La forêt
MessagePosté: Jeu Juil 06, 2017 9:23 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17327
ça tombe bien ! Trump est là bas aujourd'hui ! Ca va forcément aider....

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La forêt
MessagePosté: Ven Juil 07, 2017 8:20 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
La déforestation en Colombie a augmenté de 44% en 2016

le 07.07.2017

La Colombie a perdu quelque 178.000 hectares de forêts en 2016, la déforestation ayant augmenté de 44% sur un an, selon un rapport présenté jeudi.

"En Colombie, 20,6 hectares de forêts tombent toutes les heures", a expliqué Omar Franco, directeur de l'Institut colombien d'hydrologie, de météorologie et d'études environnementales (Ideam).

Selon l'Ideam, les causes principales de la déforestation sont la mise en pâturage, les cultures illicites, les incendies, la construction d'infrastructures, l'extraction illicite de minerais et l'élevage intensif.

La Colombie possède 59 millions d'hectares de forêts qui recouvrent 52% de la surface du pays.

https://www.sciencesetavenir.fr/nature- ... 016_114578


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La forêt
MessagePosté: Jeu Aoû 24, 2017 9:32 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
:shock:

Citation:
Amazonie: des millions d'hectares de forêt ouverts à l'exploitation minière

AFP le 24/08/2017

Le président brésilien Michel Temer a abrogé le statut de réserve naturelle de près de quatre millions d'hectares de forêt amazonienne, qui pourront être exploités à l'avenir par des entreprises minières.

Le décret, publié mercredi au Journal Officiel, met fin à cette réserve créée en 1984, durant la dictature militaire, qui réservait l'exploitation minière aux compagnies publiques.

Le texte stipule néanmoins que le changement de statut "ne remet pas en cause l'application de la loi concernant la protection de la flore et des territoires autochtones".

En avril, un document officiel du ministère des Mines et de l'Énergie expliquait que la dissolution de la réserve "permettrait d'exploiter le potentiel minier de la région" en l'ouvrant au privé.

Plusieurs ONG, comme Fonds mondial pour la nature (WWF) ont manifesté leur préoccupation au sujet de cette zone située dans les Etats du Para et de l'Amapa (nord), où vivent de nombreuses tribus indiennes.

Les autorités locales assurent que le changement de statut de la réserve avait été placé sous contrôle d'organismes de protection de l'environnement.

Mais le gouvernement Temer a été régulièrement accusé par des ONG de brader la forêt amazonienne sous pression du puissant lobby de l'agro-business et des intérêts des compagnies minières.

En juin, lors d'une visite du président brésilien à Oslo, la Norvège, principal bailleur de fonds pour la protection de la forêt amazonienne, a prévenu que ses paiements au Brésil seraient divisés par deux en 2017 du fait de l'accélération de la déforestation.


http://www.boursorama.com/actualites/am ... d1b3a3215d


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La forêt
MessagePosté: Jeu Aoû 24, 2017 4:29 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17327
ça se mérite d'être l'espèce la plus stupide de la galaxie. Un travail titanesque de tous les jours.

Il y en a quelques uns ou en prend énormément d'avance, bien sûr

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La forêt
MessagePosté: Mar Aoû 29, 2017 6:32 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
Le Brésil révise sa copie sur l’ouverture de l’Amazonie à l’extraction minière

Myrtille Delamarche Usine Nouvelle le 29/08/2017

Le décret ouvrant une immense zone préservée de la forêt amazonienne à l’exploration et à l’exploitation minière avait fait l’objet de nombreuses critiques. Il sera finalement révisé, ont annoncé le 28 août les ministres brésiliens de l’Environnement et des Mines et de l’énergie.

Très critiqué, le décret du gouvernement brésilien ouvrant à l’activité minière la National reserve of copper and associates (Renca) sera révisé, ont annoncé conjointement le 28 août les ministres brésiliens de l’Environnement Jose Sarney Filho et des Mines et de l’énergie Fernando Coelho Filho. Il faut néanmoins préciser que ces 46 000 km2 (1,5 fois la Belgique) de la forêt primaire d’Amazonie ne sont pas une réserve naturelle, mais une réserve minière sanctuarisée en 1984 par la junte militaire au pouvoir. Ce, pour préserver non pas la nature, mais les ressources naturelles nationales.

69% de la réserve restera protégée.

Les modifications prévues, qui reviennent à préciser noir sur blanc les limites de cette ouverture et les protections maintenues, pourraient n’être que cosmétiques. En effet, un rapport gouvernemental datant de 2010 estime à 69% du territoire concerné les terres faisant l’objet de protections, qu’elles soient liées à la conservation de la nature ou des territoires indigènes. Il n'empêche que la zone est restée préservée depuis lors, et le WWF affirme que l'une des zones d'intérêt, notamment pour le cuivre et l'or, se trouve justement dans l'une de ces aires protégées, la réserve biologique de Maicuru.


http://www.usinenouvelle.com/article/le ... re.N580563


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La forêt
MessagePosté: Mar Sep 26, 2017 1:56 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
Amazonie: le Brésil annule un permis minier
Devant la déferlante de critiques, le gouvernement a renoncé à autoriser l'exploitation minière dans une réserve naturelle.


26 septembre 2017

Face aux critiques internationales, le gouvernement du Brésil a finalement décidé d'annuler le décret visant à laisser des compagnies privées exploiter les réserves minières d'une gigantesque réserve d'Amazonie, précieuse pour sa biodiversité et ses ethnies indigènes.

La présidence va publier mardi un nouveau décret qui «rétablit les conditions de la zone, conforme au document qui a créé la réserve en 1984», a indiqué le ministère des Mines et de l'Energie (MME) dans un communiqué.

Le décret qui avait déclenché l'ire de plusieurs ONG environnementales, signé le 23 août par le président conservateur Michel Temer, visait à supprimer la Réserve nationale de cuivre et associés (Renca), d'une superficie de 47'000 km2 (plus grande que la surface du Danemark) située dans la jungle amazonienne des Etats du Para et de l'Amapa (nord).

La réserve de Renca recèle d'importants gisements d'or, de fer, de cuivre ou de manganèse. Des minerais pratiquement inexploités jusqu'à présent, dans la mesure où le statut de réserve limitait cette activité à des entreprises publiques.

Économie vs écologie

Michel Temer avait alors déclaré que l'objectif de son décret était de contrôler et de dynamiser l'activité minière dans la réserve, sans affecter les zones protégées, dans le cadre de ses mesures libérales pour sortir le Brésil de la pire récession de son histoire.

Mais les critiques avaient immédiatement fusé au Brésil et à l'étranger, les opposants au décret expliquant que l'exploitation privée allait aggraver la déforestation de cette réserve «poumon du monde», faire reculer la biodiversité et nuire aux ethnies indigènes.

Le clergé, Greenpeace et Bundchen

Des ONG de défense de l'environnement telles que Greenpeace, Survival International et le World Wildlife Fund (WWF), des partis politiques, des célébrités comme le mannequin brésilien Gisele Bundchen ou l'acteur américain Leonardo DiCaprio et le clergé catholique étaient montés au créneau contre ce décret, critiqué au sein même du parti du président Temer.

«C'est une tragédie annoncée qui peut entraîner la déforestation et la pollution des fleuves», avait alerté Mauricio Voidovic, directeur exécutif de WWF au Brésil. «C'est la pire attaque contre l'Amazonie des cinquante dernières années», avait fulminé le sénateur Randolfe Rodrigues, du parti de gauche Rede.

Face au tumulte provoqué, Michel Temer avait d'abord supprimé le décret initial et, quelques jours plus tard, signé un nouveau décret très similaire avec quelques détails sur la protection de l'environnement. Le Ministère des mines avait ensuite suspendu les effets du décret pendant 120 jours, promettant un large débat sur la question et assurant que la population avait mal interprété la décision.

Saisie, la justice avait fin août suspendu ce décret abrogeant le statut de la Renca en motivant sa décision par des raisons constitutionnelles et par la défense de l'environnement. Michel Temer avait alors annoncé le dépôt d'un recours.

ONG prudentes

Plusieurs ONG se sont félicitées lundi de la marche arrière du gouvernement, quoique avec une certaine prudence.

«L'annulation du décret montre (...) qu'aucun gouvernement n'est absolument à l'abri de la pression publique», s'est satisfait Marcio Astrini, coordinateur des politiques publiques de Greenpeace Brésil.

«C'est une victoire pour la société sur ceux qui veulent détruire et vendre notre forêt», a-t-il ajouté, avant d'avertir: «La Renca n'est qu'une bataille. La guerre contre l'Amazonie et ses populations, promue par Temer et la banque rurale, se poursuit».

Depuis sa nomination au pouvoir en 2016 après la destitution de Dilma Rousseff, Michel Temer a pris une série de mesures environnementales controversées: il a récemment réduit à néant un sanctuaire naturel et gelé le transfert des titres fonciers aux peuples autochtones.

Futur incertain

Les opposants au décret dénonçaient le fait que Temer -poursuivi en justice pour des allégations de corruption- avait cédé aux pressions de groupes agro-industriels ou liés à la déforestation

Or, selon le Ministère de l'Environnement, les superficies déboisées en Amazonie ont augmenté depuis 2012.

Les autorités brésiliennes affirment cependant que cette tendance pourrait s'inverser cette année.

Néanmoins, le communiqué du MME annonçant l'annulation du décret n'oublie pas de souligner que «le pays doit croître et créer des emplois, attirer des investissements dans le secteur minier, notamment pour exploiter le potentiel économique de la région».

http://www.20min.ch/ro/news/science/sto ... r-31111125


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La forêt
MessagePosté: Ven Sep 29, 2017 1:52 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
Avec la déforestation, les Tropiques émettent plus de CO2 qu'ils n'en capturent

Par AFP le 29.09.2017

La vaste déforestation des régions tropicales a pour conséquence qu'elles émettent davantage de dioxyde de carbone qu'elles n'en capturent, perdant ainsi leur rôle historique de protection naturelle contre le changement climatique, selon une étude publiée jeudi.

Cette analyse, décrite dans la revue américaine Science, s'appuie sur des images satellites, des technologies laser et des relevés sur le terrain récoltés entre 2003 et 2014.

Les scientifiques ont ainsi pu se concentrer sur des aspects de la déforestation jusqu'alors difficiles à mesurer, comme la dégradation forestière, à savoir la disparition et la mortalité des arbres à petite échelle.

La majorité (près de 70%) des émissions de CO2 --gaz à effet de serre considéré comme le principal responsable du réchauffement de la Terre-- des forêts tropicales du continent américain, de l'Asie et de l'Afrique est liée à leur dégradation, a souligné l'étude.

"La déforestation, la dégradation et les troubles ont pour conséquence que les forêts tropicales émettent désormais davantage de dioxyde de carbone qu'elles n'en capturent, perdant leur fonction de "puits" de carbone", a-t-elle relevé.

"Ces découvertes constituent un signal d'alarme pour le monde entier concernant les forêts", a commenté Alessandro Baccini, chercheur au Woods Hole Research Center. "Si nous voulons empêcher la température planétaire d'atteindre des niveaux dangereux, nous devons réduire drastiquement les émissions et augmenter la capacité des forêts à absorber et à emmagasiner le dioxyde de carbone".

De précédentes études s'étaient plutôt focalisées sur la baisse du CO2 liée à la déforestation.

L'étude publiée jeudi a établi que les régions tropicales dégageaient désormais environ 425 téragrammes --un téragramme représente un million de tonnes-- nets par an dans l'atmosphère, soit davantage que les émissions de tous les camions et voitures aux Etats-Unis.

La majorité de la disparition forestière tropicale --environ 60%-- est survenue en Amérique latine, où se trouve la forêt amazonienne. Et environ 24% en Afrique et 16% en Asie.

https://www.sciencesetavenir.fr/nature- ... ent_116915


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 38 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com