Soleocene.org

Au delà de l'ère du pétrole - Penser et agir l'énergie autrement au XXIème siècle
Nous sommes le Mer Déc 19, 2018 6:27 am

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Les conférence-débats du Shift et ESCP Europe.
MessagePosté: Mer Juin 13, 2012 11:34 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 10:07 pm
Messages: 8021
Localisation: yvelines
Introduction de Cédric Ringenbach, avec Jean-Marc Jancovici, Olivier Delbard et Jean-Marc Daniel.













Citation:
Dans un exposé brillant, le Bordelais Jean Marc Daniel, s'inspirant des réflexions des économistes anglo-saxons de la fin du XIXème siècle devant le choc charbonnier constaté dans les années 1860, prédit la montée inexorable des prix des ressources énergétiques primaires et de la création de rentes au profit des monarchies pétrolières et de la Russie. Ce que n'auront pas su faire Poutine et ses prédécesseurs par le communisme, Poutine va le réaliser aux travers de fonds souverains russes qui vont accaparer le progrès technique mondial par le biais de la rente énergétique affirme non sans humour Jean Marc Daniel.
Les économistes du XIXéme siècle, s'ils s'étaient un peu mieux penchés sur les progrès techniques du moment auraient sûrement identifié, loin de l'Europe, là-bas en Californie, vers 1865, l'arrivée d'une nouvelle et formidable ressource énergétique: le pétrole qui allait largement se substituer au charbon. Cette constatation aurait sûrement permis à certain (Jevons) d'éviter de prévoir la fin du charbon dans le monde pour 1985. On notera également une sous-estimation par Jevons de la ressource charbonnière exploitable ailleurs dans le monde connu et identifié d'alors. Phénomène identique qui apparait de plus en plus de nos jours dans le cas du pétrole, au gré de chacune des nouvelles découvertes inattendues (Brésil subsal, huiles de schistes)...]


Lire la suite.

_________________
Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques.
Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques.
Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les conférence-débats du Shift et ESCP Europe.
MessagePosté: Ven Juin 22, 2012 12:47 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 10:07 pm
Messages: 8021
Localisation: yvelines
Citation:
Lors de sa présentation des résultats des travaux du Shift sur les scénarios énergétiques, Jean-Marc Jancovici a rappelé les liens très forts qui unissent la consommation d’énergie et l’activité économique : un scénario est un outil pour faire le tri entre les évolutions économiques physiquement possibles à l’avenir et celles qui ne le sont pas.

Jean-Marc Daniel a, quant à lui, donné un éclairage historique et géopolitique de la gestion de la rareté des ressources. Il s’est présenté comme un prospectiviste, celui qui lance l’alerte et encourage l’action avant que la catastrophe n’ait lieu. En somme, « quand l’annonce du prospectiviste ne se réalise pas, c’est qu’il a bien fait son travail ». Plusieurs penseurs de la théorie économique ont été evoqués, notamment Marx pour qui le travail semblait échapper à la première loi de la thermodynamique : en produisant la plus-value, l’ouvrier fournit un travail d’une valeur supérieure à celle de la nourriture qu’il lui faut pour reconstituer ses forces. Jean-Marc Daniel s’est surtout attardé sur « l’espoir des physiocrates » de récupérer l’énergie du soleil pour répondre aux besoins des sociétés face à la rareté des ressources. Ce à quoi Jean-Marc Jancovici a répondu en rappelant que la hausse historique de la productivité du travail a été obtenue par la démultiplication du travail humain par l’énergie fossile concentrée. Aussi, le pendant de cette solution serait d’accepter des baisses de productivité du travail (baisse du nombre d’objets et de valeur que l’on peut produire avec une heure de travail humain). Il a enfin rappelé que la gestion de la rareté était avant tout la question de la gestion de la rente et de son accaparement au profit d’une petite caste.

Olivier Delbard a abordé la question des scénarios par le prisme des parties prenantes et de l’acceptabilité sociale. Si les scénarios fournissent des outils à la prise de décision politique, il importe de sortir du dogme de la croissance et de « permettre par le débat une appropriation citoyenne des décisions politiques pour éviter les dérives possibles de la société technicienne » sur l’environnement et l’énergie. Prendre en compte l’acceptabilité sociale est fondamental pour éloigner le spectre de l’autoritarisme. Le travail d’Olivier Delbard consiste en une typologie fine des acteurs de ce débat, afin de comprendre « la bataille des perspectives » qui l’anime. Enfin, il a rappelé la complexité de « l’équation » du sujet énergie, qui doit être évalué sous trois dimensions : sociale, économique, environnementale.



Lien

_________________
Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques.
Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques.
Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com