Soleocene.org

Au delà de l'ère du pétrole - Penser et agir l'énergie autrement au XXIème siècle
Nous sommes le Sam Nov 18, 2017 4:36 am

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 16 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Nuke : accord PS - les verts ?
MessagePosté: Mer Nov 16, 2011 3:47 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12340
Localisation: 38
Citation:
Nucléaire : les conséquences de l'accord PS-Verts

C'est une véritable révolution industrielle étonnamment périlleuse qui pourrait intervenir en France au cours des prochaines années. En décidant - dans le cadre d'un accord avec les Verts - de faire chuter de 75 % à 50 % la part du nucléaire dans la production d'électricité d'ici à 2025, François Hollande, s'il est élu à la présidence de la République, modifiera radicalement le «mix» énergétique du pays.

«Un bouleversement sans précédent, sur le plan technique tout d'abord, avec la nécessité de développer d'autres sources de production, souligne d'emblée Stanley Nahon, directeur au sein du cabinet de conseil Booz & Company. Mais l'impact sera également considérable d'un point de vue écologique - avec l'impact sur les émissions de gaz à effet de serre -, d'un point de vue financier - avec les conséquences sur le prix de l'électricité - et enfin dans le domaine social, car c'est toute une filière professionnelle qui vit au rythme de cette activité.»

L'accord entre le PS et les Verts prévoit la fermeture de 24 réacteurs sur les 58 exploités actuellement par EDF. Vingt-quatre réacteurs d'une capacité de 900 mégawatts chacun, le reste du parc de l'électricien tricolore étant composé de 10 autres tranches de même capacité, plus de 20 réacteurs affichant une puissance installée de 1300 MW, plus quatre réacteurs de 1450 MW. À ces outils déjà existants s'ajoute le réacteur de nouvelle génération EPR - dont la puissance s'élève à 1650 MW - actuellement en cours de construction à Flamanville (Manche). Il est prévu pour être opérationnel en 2016.

Les calculs sont vite faits. Amputé de ces 24 réacteurs, le parc nucléaire d'EDF perd un tiers de ses capacités, qui passent de 63,1 gigawatts (GW) à 41,5 GW. «Une décision absurde parce qu'elle interviendra au moment où ces réacteurs seront largement amortis sur le plan financier», indique l'expert Lionel Taccoen.

Indépendance énergétique
Le premier réacteur d'EDF, celui de Fessenheim, est entré en service en 1978. Cette année, il a été autorisé par l'ASN à fonctionner dix ans de plus, pour une durée qui passera ainsi de trente à quarante ans. D'une manière générale, toutes les centrales françaises ont été conçues pour être opérationnelles pendant quarante ans au moins. Sachant que dans l'entourage d'EDF le cap des cinquante ans apparaît comme parfaitement envisageable. À titre de comparaison, aux États-Unis, la durée de vie des réacteurs est fixée dès le départ à soixante ans.

La semaine dernière, une étude de l'Union française de l'électricité (UFE) a évalué à 60 milliards d'euros le coût que le pays devrait assumer s'il voyait la part du nucléaire reculer de 70 à 50 %. Mais ce scénario ne tient pas compte des dépenses de démantèlement des installations de plusieurs dizaines de milliards d'euros. Il n'a pas non plus abordé le volet social d'un retrait partiel, qui frapperait des entreprises employant globalement plus de 300.000 personnes.

Enfin, une des principales conséquences concerne les consommateurs. «Les prix de l'électricité en France risquent de grimper dans des proportions très sensibles car il va falloir trouver d'autres moyens de production pour remplacer cette énergie compétitive, reprend Stanley Nahon. Au passage, il est faux de dire que les énergies renouvelables pourront pallier le repli de l'atome civil. C'est impossible, tant sur le plan technologique que financier.»

La question de l'indépendance énergétique préoccupe aussi largement les experts : un arrêt partiel du nucléaire conduit à renforcer massivement les importations de gaz russe, avec à la clé une véritable pression géopolitique.

Mardi, à l'Assemblée, Éric Besson, ministre de l'Industrie, a estimé que «nous assistons à un marchandage qui est totalement irresponsable dans la mesure où il remet en cause une filière qui apporte à la France son indépendance énergétique, un prix de l'électricité moins cher, peu de gaz à effet de serre et des capacités d'emploi et d'export très, très importantes».

La porte-parole du gouvernement Valérie Pécresse a estimé pour sa part que les ménages français devront payer la facture énergétique résultante de l'accord scellé entre les Verts et le PS.


http://www.lefigaro.fr/politique/2011/1 ... -verts.php


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Nuke : accord PS - les verts ?
MessagePosté: Mer Nov 16, 2011 3:52 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12340
Localisation: 38
Citation:
L'accord PS/Verts coûte cher aux actionnaires d'EDF

La sanction boursière des hésitations du Parti socialiste sur l'avenir de la filière nucléaire française est directement lisible sur l'évolution du cours d'EDF. Ce matin le titre a perdu jusqu'à 5 % suite à l'accord auquel sont parvenus hier les socialistes et les Verts sur l'avenir de la filière nucléaire en France. Les atermoiements du Parti socialiste sur le sujet ne date pas d'hier : depuis le début de l'année le cours d'EDF a chuté de 35%.

Cette chute vertigineuse du cours de Bourse conduit à la destruction de près de 20 milliards d'euros de capitalisation boursière. A moins de 20 euros, le cours de Bourse est désormais très en dessous du prix de 32 euros de l'introduction en Bourse d'EDF en 2005. Les actionnaires qui ont souscrit ont perdu un tiers de leur mise (hors dividendes encaissés).

La filière nucléaire allemande a déjà beaucoup souffert
L'accord conclu entre les Socialistes et le Verts devra encore être précisé, mais il prévoit déjà de faire chuter de 75 à 50 % la part du nucléaire dans la production d'électricité en France d'ici à 2025 et surtout la fermeture de 24 réacteurs sur les 58 actuellement exploités. Outre la perte de chiffres d'affaires à laquelle cette décision pourrait conduire, elle pose le problème des frais d'arrêt des réacteurs concernés par l'accord et les investissements nécessaires à la mise en place d'énergies de substitution.

Le coût de ces décisions n'a pas encore été officiellement chiffré, mais l'impact est déjà visible : la Société Générale estime qu'une fermeture immédiate de Fessenheim amputerait de 274 millions d'euros le résultat brut d'exploitation. En Allemagne, l'arrêt du nucléaire est visible sur le cours de Bourse des sociétés du secteur. La décision de l'arrêt définitif de toutes les centrales allemandes en 2022 c'est déjà traduite par la chute de 35 % du cours de Bourse en trois ans des deux principaux acteurs du secteur, les groupes E-On et RWE. Dans le secteur des équipements, Siemens a également souffert de la situation, au même titre que l'action Areva dont le cours de Bourse affiche aussi une baisse de 44% depuis le 1er janvier.

Interrogations sur le dividende
Ce qui est préoccupant, c'est que le cours d'EDF et d'Areva a subi le même sort que leur concurrents allemands avant même que des décisions effectives aient été prises sur l'avenir de la filière en France.

Outre les interrogations sur l'évolution future des bénéfices des acteurs français de la filière, les analystes craignent unnet repli du dividende (1,15 euro par action) en cas de remise en cause du programme nucléaire français par la prochaine majorité au pouvoir. Une baisse du rendement serait bien entendu encore plus fortement sanctionnée par la Bourse.



http://www.lefigaro.fr/marches/2011/11/ ... -d-edf.php


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Nuke : accord PS - les verts ?
MessagePosté: Mer Nov 16, 2011 3:58 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 10:07 pm
Messages: 8021
Localisation: yvelines
Son accord le PS aux affaires en fera des cocottes en papier une fois confronté aux implacable réalité physiques.

Les verts gueuleront comme des chartriers et les Ministres et sous-ministres verts démissionneront avec pertes est fracas comme les ministres communistes du gouvernement Fabius en 1984.

On pourra enfin relancer la construction de centrales nucléaires, puisque pour encore un moment, on n'a rien d'autre en France pour faire de l'électricité pas trop chére. Et pis la psychose Fukushima se sera estompé. Il faut faire confiance au terraplatistes.

_________________
Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques.
Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques.
Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Nuke : accord PS - les verts ?
MessagePosté: Mer Nov 16, 2011 6:47 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17070
tiens, on aurait vaguement pu se demander d'ou provenait toute cette frénésie pronuke...

Citation:
Accord EELV-PS : le lobbying d'Areva irrite les écologistes


http://www.lefigaro.fr/politique/2011/1 ... gistes.php

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Nuke : accord PS - les verts ?
MessagePosté: Mer Nov 16, 2011 9:02 pm 
Hors ligne

Inscription: Lun Jan 25, 2010 11:49 pm
Messages: 8
Ca fait un siège de député "vert" à 4 milliards d'euros environ..
C'est le grand luxe !
@+


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Nuke : accord PS - les verts ?
MessagePosté: Mer Nov 16, 2011 9:16 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12340
Localisation: 38
Ah tiens , Krolik aussi en panne d' Oleocéne ?

Bonsoir Krolik.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Nuke : accord PS - les verts ?
MessagePosté: Jeu Nov 17, 2011 1:08 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Juin 23, 2009 10:28 pm
Messages: 2051
bne je vois pas où est le soucis.... Sarko va être réélu grâce à la norvégienne intégriste!!! donc l'accord....

_________________
.Petroleum donare, postea dioxydecarbonare, ensuita rechaufare


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Nuke : accord PS - les verts ?
MessagePosté: Jeu Nov 17, 2011 1:14 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 10:07 pm
Messages: 8021
Localisation: yvelines
Phili2pe a écrit:
Sarko va être réélu grâce à la norvégienne intégriste!!! donc l'accord....
T'es pas bien toi ? :shock: Et ma retraite à 60 ans de dans 8 ans ? Avec sarko c'est comme avec tout les autres salopards ultralibéraux à la con vers 70 ans ou plus.

_________________
Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques.
Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques.
Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Nuke : accord PS - les verts ?
MessagePosté: Jeu Nov 17, 2011 1:28 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Juin 23, 2009 10:28 pm
Messages: 2051
70 ans tu seras encore vert... je m'entraîne pour le Sarko, ou le hollande... versions marchés financiers... faudra travailler plus pour payer les sous que les autres auront dépensé plus...

donc je viens de finir mes perles de cristal (pâte d'amandes 50%, kirsh, pâte de pistache, avec une griottine au milieu, après une pâte de fruits, un nougat.... j'ai commencé à bosser à 9h comme salarié 2h, de 12h30 à 15h30 j'ai été auto-entrepreneur psychopédagogue en maths en cours particulier, de 18 à 19 h psychpthérapeute et de 19h30 à 23h30 pâtissier-confiseur-chocolatier...

je devance toujours les modes... :wink:

_________________
.Petroleum donare, postea dioxydecarbonare, ensuita rechaufare


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Nuke : accord PS - les verts ?
MessagePosté: Jeu Nov 17, 2011 1:47 am 
Hors ligne

Inscription: Lun Jan 25, 2010 11:49 pm
Messages: 8
energy_isere a écrit:
Ah tiens , Krolik aussi en panne d' Oleocéne ?

Bonsoir Krolik.

J'espère que vous êtes nombreux a être allés pétionner pour le nucléaire..
http://www.mesopinions.com/Nous-avons-b ... c3522.html
Elle marche pas mal en une semaine..
Mais si l'on veut être "pour le nucléaire" il faudra voter Sarko, et ça c'est pénible, ou alors Mélenchon.. mais ça c'est raide aussi.
@+


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Nuke : accord PS - les verts ?
MessagePosté: Jeu Nov 17, 2011 1:48 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Juin 23, 2009 10:28 pm
Messages: 2051
krolik arrêtez... Scrat va faire une crise d'apoplexie... j'ai signé la pétition... hein... du bon natome... y a que ça de vrai

_________________
.Petroleum donare, postea dioxydecarbonare, ensuita rechaufare


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Nuke : accord PS - les verts ?
MessagePosté: Jeu Nov 17, 2011 12:37 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12340
Localisation: 38
Citation:
MOX : Hollande pour le maintien de la filière, Duflot campe sur "l'accord passé"

Le candidat socialiste à la présidentielle François Hollande s'est déclaré mercredi soir favorable à la poursuite du retraitement de combustibles nucléaires, tandis que la secrétaire nationale d'Europe Ecologie-Les Verts Cécile Duflot rappelait le PS à sa "parole donnée" d'engager la reconversion de la filière MOX.

EELV et le PS ont diffusé des moutures différentes de l'accord électoral qu'ils ont conclu mardi: la version "verte" stipule que la filière de fabrication du MOX sera reconvertie dans le traitement des déchets - une proposition qui ne figure pas dans le document "rose".

"Je suis pour qu'il y ait encore du retraitement du combustible", a expliqué François Hollande au journal de 20h de TF1. "Il le faut pendant le temps nécessaire."

Le MOX, "c'est le combustible qui sert à alimenter une vingtaine de centrales", a rappelé le député de Corrèze. "Bien sûr qu'il va falloir continuer à en fabriquer!"

Cette position est en contradiction avec un paragraphe qui figure dans la version EELV de l'accord, mais pas dans la version PS. Dans ce passage fantôme, les deux formations promettaient d'engager "une reconversion à emploi constant de la filière du retraitement et de fabrication du MOX, et des moyens de stockage des différents types de déchets notamment le laboratoire de Bure, en centres d'excellence du traitement des déchets et du démantèlement".

"L'accord que nous avons passé entre nos formations, c'est celui-là", a rappelé mercredi soir Cécile Duflot, qui a conclu elle-même l'accord mardi après-midi avec la Première secrétaire du PS Martine Aubry.

Interrogée au 20h de France-2 sur la possibilité d'un double langage socialiste sur le MOX, la dirigeante du parti écologiste a répondu: "je ne peux pas l'imaginer". Elle a dit avoir "reçu les assurances tant de Martine Aubry que de l'entourage de François Hollande que cet accord n'avait pas bougé".

"Ce qui est écrit dans cet accord entre nous, c'est: nous engagerons à emploi constant la reconversion de la filière du retraitement. Voilà ce que nous avons acté ensemble", a insisté Cécile Duflot. "Je crois à la parole donnée."

Areva a admis avoir contacté durant les négociations PS-EELV Bernard Cazeneuve, le député-maire (PS) de Cherbourg (Manche), en tant qu'élu de la région où est implantée la centrale de La Hague. M. Cazeneuve a été nommé depuis porte-parole du candidat Hollande.

Interrogé sur ce point, François Hollande a réfuté le terme de "lobby nucléaire". "Ce sont des entreprises! Des entreprises publiques: Areva, EDF. Ce sont des emplois. Il y a des syndicats, il y a des personnels qui se posent des questions. Donc il faut les rassurer. Et c'est normal que je puisse leur dire, selon mes positions, ce qui va se passer", s'est-il justifié.

Contrairement aux écologistes, François Hollande est contre une sortie du nucléaire. Il propose seulement de diminuer de 75% à 50% la part du nucléaire dans la production d'électricité française d'ici 2025.

Dans leur accord conclu mardi, PS et EELV prennent acte de leur désaccord sur le réacteur de troisième génération EPR qu'EDF est en train de bâtir à Flamanville (Manche) - un chantier dont les écologistes réclament l'abandon. AP

http://www.boursorama.com/actualites/mo ... 14626d27cf


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Nuke : accord PS - les verts ?
MessagePosté: Jeu Nov 17, 2011 12:37 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17070
AAaaaarrrrggggggghhhhhh

Entre temps il a fallu entendre J-L Etienne sur RTL ce matin qui fait l'apologie du nucléaire et d'ITER :roll: . "Je suis un fan de technologie" gnangnangnan. Bref, dure journée aujourd'hui.

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Nuke : accord PS - les verts ?
MessagePosté: Jeu Nov 17, 2011 3:08 pm 
Hors ligne

Inscription: Lun Jan 25, 2010 11:49 pm
Messages: 8
Il est à noter que dans l'accord PS-Verts il n'est pas parlé de la GEN4 et d'Astrid.
Donc on reste sur la dernière position affichée du PS, c'est à dire à la déclaration de Lionel Jospin le 13 mai 1999 sur la fermeture de SPX et la continuation des études sur la filière..
Etudes qui se concrétisent avec ASTRID.

@+


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Nuke : accord PS - les verts ?
MessagePosté: Jeu Nov 17, 2011 8:33 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Juin 23, 2009 10:28 pm
Messages: 2051
le nucléaire va t'il atomiser le candidat Hollande?

_________________
.Petroleum donare, postea dioxydecarbonare, ensuita rechaufare


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 16 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com