Soleocene.org

Au delà de l'ère du pétrole - Penser et agir l'énergie autrement au XXIème siècle
Nous sommes le Dim Nov 19, 2017 5:19 am

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 47 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Le mix énergétique français
MessagePosté: Mer Juil 30, 2014 11:05 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 10:07 pm
Messages: 8021
Localisation: yvelines
Ils sont moches, encombrants, vieux et de type "grille-pain". Mais on va passer un hiver avec l'insert pour voir.
Ils font 1.5 kW chacun.

On va changer un foyer ouvert ( 10 kW ?) 12% de rendement env, par un insert de 10 kW avec un rendement de 74%.

_________________
Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques.
Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques.
Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le mix énergétique français
MessagePosté: Mer Juil 30, 2014 7:17 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 10:07 pm
Messages: 8021
Localisation: yvelines
J'ai oublié de préciser que nous avons entièrement rénové et isolé la dernière pièce qui ne l'était pas.

Pour un prix de décroissance de la la mort qui tue, moins de 2000€.

On va faire aussi prochainement une isolation extérieur pour cette pièce plein nord.

_________________
Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques.
Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques.
Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le mix énergétique français
MessagePosté: Mer Juil 30, 2014 11:32 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17075
c'est quoi ton isolation décroissante ?

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le mix énergétique français
MessagePosté: Jeu Juil 31, 2014 12:49 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 10:07 pm
Messages: 8021
Localisation: yvelines
Scrat a écrit:
c'est quoi ton isolation décroissante ?
C'est le budget rénovation qui est décroissant-compatible.

A titre d'exemple, la fenêtre neuve en dépose totale m'a coûtée 139 Euros TTC.

_________________
Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques.
Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques.
Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le mix énergétique français
MessagePosté: Dim Aoû 03, 2014 3:44 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17075
la fenêtre décroissante c'est la fenêtre neuve de moins bonne qualité que la fenêtre ancienne après 50 ans ?

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le mix énergétique français
MessagePosté: Mer Aoû 20, 2014 4:03 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12350
Localisation: 38
Scrat a écrit:
une centrale au charbon qui ferme ? Vu le prix, quelle bonne blague !


energy_isere a écrit:
si, si.
Comme la centrale de Bouchain qui a effectivement fermé cette année.


et voila :

Citation:
La nouvelle centrale au gaz EDF de Bouchain montre ses formes

20 Aout 2014 La Voix du Nord

Image

La construction de la future centrale à cycle combiné gaz (CCG) d’EDF, démarrée en 2013, est aujourd’hui dans la phase des montages électromécaniques, le gros du génie civil ayant été réalisé. Les phases d’essai de ce « nouveau moyen de production aux performances uniques au monde » sont prévues au printemps 2016, avant une mise en service estimée à août de la même année.

..................

Image
Seule la tour aéroréfrigérante survivra à la déconstruction de la centrale au charbon, elle sera d’ailleurs raccordée à la toute nouvelle centrale au gaz, en construction à proximité.

Image
Les modules de la chaudière sont un des nombreux (gros) colis reçus par le chantier. Souvent acheminés par bateaux jusqu’aux quais de Bouchain, ils sont ensuite transportés par convois exceptionnels dits « mille-pattes ».

.................


http://www.lavoixdunord.fr/region/la-no ... 63n2332656


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le mix énergétique français
MessagePosté: Jeu Aoû 21, 2014 9:52 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17075
ça ouvre, ça ferme... ce sont des moulins à vent ces centrales...

heureusement que ce sont " nouveau moyen de production aux performances uniques au monde", sinon on trouverait ça insupportable

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le mix énergétique français
MessagePosté: Jeu Aoû 21, 2014 10:35 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12350
Localisation: 38
Scrat a écrit:
ça ouvre, ça ferme... ce sont des moulins à vent ces centrales...

heureusement que ce sont " nouveau moyen de production aux performances uniques au monde", sinon on trouverait ça insupportable


Tu as échappé en reconversion en centrale nucléaire.
C 'est pas la bonne info du jour ça ?

Tiens à ce propos, faudrait que je regarde si ça avance coté EPR de Flamanville.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le mix énergétique français
MessagePosté: Sam Sep 06, 2014 1:36 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12350
Localisation: 38
Citation:
Jouy-le-Châtel
Vermilion fait une échographie du sous-sol
Vermilion Energy lance une gigantesque « échographie » du sous-sol afin d’affiner ses connaissances des différentes couches géologiques. L’objectif est, à terme, de savoir où creuser pour trouver de l’or noir.


Dans les cinq prochaines années, le pétrolier canadien Vermilion Energy compte investir 100 millions d’euros en France, dont 20 millions rien que pour la concession de Champotran (lire plus bas). Et comme de tels investissements ne se font jamais sans un minimum de circonspection, l’entreprise souhaite affiner ses connaissances du sous-sol seine-et-marnais. Pour ce faire, elle a lancé une campagne d’acquisition de données géophysiques en trois dimensions (coût total : 7 millions d’euros).

Depuis juillet et jusqu’à fin octobre, trois énormes camions de la société DMT, prestataire de Vermilion, sillonneront le secteur afin d’effectuer « une échographie du sous-sol » sur près de 160 km2. Concrètement, ces camions sont équipés d’énormes plaques qui, en vibrant, envoient des ondes qui se réfléchissent sur les différentes couches géologiques. Ces ondes sont ensuite enregistrées à la surface grâce à des capteurs appelés « géophones » reliés entre eux par des câbles conducteurs. Au bout du processus, Vermilion compilera l’énorme quantité de données émises au niveau des 12.000 points d’émission dans le but de dresser la carte la plus précise possible de ce qu’il y a sous la terre dans le champ pétrolier de Champotran.

Risque d’échec d’un puits

« Nous ne pouvons pas savoir avec précision où se situe le pétrole conventionnel, mais nous pouvons, par l’étude de ces données, déduire avec plus de certitude la présence ou non d’hydrocarbures », précise l’employé canadien. En effet, l’objectif final de cette campagne, en plus d’être la première pierre de la réalisation éventuelle de nouveaux forages, est d’accroître le taux de réussite d’un puits. « En moyenne, sur la concession de Champotran, le risque d’échec d’un puits (on parle d’échec d’un puits lorsqu’une fois creusé on constate l’absence d’hydrocarbure, N. D. L. R.) est de 20 à 30 % », explique Jean-Pascal Simard, le directeur des relations publiques en Europe. Or, à 3 millions d’euros le coût d’un puits de forage, on comprend vite que le pétrolier souhaite rentabiliser ses investissements.

Jusqu’à présent, Vermilion se base sur des données géophysiques en deux dimensions acquises de 1977 à 2005. « Aujourd’hui, les outils technologiques sont plus précis et permettent une meilleure cartographie du sous-sol, détaille Virginie Picornell, géophysicienne auprès de Vermilion. Même si ces outils ne nous indiquent pas où se situe le pétrole, il nous donne au moins la structure qu’il y a sous nos pieds avec un maillage plus serré, c’est-à-dire tous les 25 mètres environs. »

Schiste
Depuis quelque temps, Vermilion communique énormément auprès des habitants, des élus, des médias et même des associations environnementales. Ces dernières sont d’ailleurs particulièrement vigilantes sur la question des hydrocarbures de schiste, dont la méthode d’extraction controversée – la fracturation hydraulique – est interdite par la loi Jacob de 2011. Et si le pétrolier ne prétend s’intéresser qu’au pétrole conventionnel, ces données géophysiques, qui vont jusqu’à 3.000 mètres de profondeur – soit au-delà du Lias, la couche géologique qui contient le schiste – pourraient servir dans le cas où le lobbying pétrolier ferait céder le verrou législatif français.


Concession de Champotran

Acquise en 1999 par Vermilion, à la suite d’Esso, la concession de Champotran couvre une superficie de 94 m2 sur diverses communes autour de Jouy-le-Châtel, à proximité de Provins. Aujourd’hui 45 puits ont été forés depuis 1988 et 29 sont actifs. Fin 2013, la production sur toute la concession était de 260 m3 par jour. On estime d’ailleurs que seuls 13 % du volume de pétrole du gisement de Champotran ont été extraits en 29 ans. C’est dire les potentialités économiques du secteur, au grand dam des associations environnementales qui, elles, veillent au grain.

http://www.larepublique77.fr/2014/09/03 ... -sous-sol/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le mix énergétique français
MessagePosté: Dim Sep 07, 2014 9:50 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17075
on est parti dans la micro pétrochimie...

Citation:
la concession de Champotran couvre une superficie de 94 m2 sur diverses communes autour de Jouy-le-Châtel,

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le mix énergétique français
MessagePosté: Mar Sep 09, 2014 8:45 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12350
Localisation: 38
Citation:
Pour Ségolène Royal, la question du mix énergétique est réglée

09 Sept 2014 Usine Nouvelle

Mobilité, climat, COP21… tels sont les nouveaux leitmotive de la ministre de l’Ecologie. Ségolène Royal se concentre sur de nouveaux sujets tandis que le mix énergétique entre au Parlement.

En cette rentrée 2014-2015, les préoccupations changent au ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie. C’est du moins le sentiment donné par la ministre Ségolène Royal lors de sa conférence de rentrée le 4 septembre dernier. Pendant deux ans, les ministres successifs - déjà quatre avec Nicole Bricq, Delphine Batho, Philippe Martin - se sont concentrés sur la promesse présidentielle de rééquilibrer le mix électrique français, dominé par le nucléaire, en faveur des énergies renouvelables. L’un des pics d’activité fut ce long, ambitieux et fastidieux débat sur la transition énergétique. Delphine Batho le porta à bout de bras, jusqu’à son renvoi en juillet 2013 pour avoir exprimé trop bruyamment son désaccord sur le budget alloué à son ministère.

Direction l’Assemblée

Ce débat, véritable mastodonte d’organisation, accouchera d’une souris. Avec un indéniable volontarisme, Ségolène Royal, nommée à l’hôtel de Roquelaure le 2 avril 2014, a remis le texte sur les rails après une longue période d’atonie. Début septembre, il a pris le chemin de l’Assemblée nationale où il sera examiné à partir du 1er octobre en procédure accélérée. D’ici là, le 9 septembre, Ségolène Royal sera auditionnée par une commission spéciale de 70 parlementaires.

A l’Assemblée nationale, gageons que les débats seront houleux, rageux même, quand la représentation nationale en viendra à la question de la place de l’atome. Mais malgré les amendements à venir, nous connaissons déjà les grandes masses du futur mix énergétique tricolore : 30% de consommation d’énergie fossile en moins d’ici 2030, plafonnement de la puissance nucléaire à son niveau actuel (63GW) et réduction à 50% du nucléaire dans le mix électrique en 2025, division par deux de la consommation d’énergie d’ici 2050, 32% d’énergies renouvelables dans la consommation finale brute d’énergie (40% dans le mix électrique). La loi chargera EDF de faire respecter les nouveaux équilibres énergétiques de la France dans le cadre des plans pluriannuels à venir.

Nouvelle formule de la conférence environnementale

Désormais, la ministre tourne la page du mix et dit vouloir "approfondir de nouvelles thématiques". Bien sûr, l’énergie est toujours présente mais l’attention de la ministre se déplace de la production d’énergie vers la consommation à travers les compteurs intelligents, la rénovation thermique, les territoires à énergie positive, la mobilité... La troisième édition de la conférence environnementale, qui se tiendra entre octobre et décembre 2014, en est la preuve.

La première édition avaient laissé la part du lion à l‘énergie, en particulier à travers les discours du président de la République et du Premier ministre Jean-Marc Ayrault qui avaient parlé gaz de schiste, nucléaire, pétrole... Cette année, la conférence se concentre sur trois thématiques : "climat et mobilisation COP21", "Mobilité et ville durable" et "Environnement-Santé". Le ministère de l’Energie a vécu, vive le ministère de l’Environnement !


http://www.usinenouvelle.com/article/po ... ee.N282880


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le mix énergétique français
MessagePosté: Mar Sep 09, 2014 9:08 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17075
l'énergie a transitionné en environnement ?

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le mix énergétique français
MessagePosté: Ven Sep 12, 2014 9:27 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12350
Localisation: 38
Citation:
Eté doux : la consommation d’électricité à son plus bas niveau depuis 12 ans

12 septembre 2014 energeek

En raison des basses températures qui ont caractérisé les mois de juillet et d’août, l’été 2014 est, d’un point de vue énergétique, celui de tous les records. Dans son aperçu mensuel sur l’énergie électrique, la société RTE indique en effet que la fraîcheur estivale a permis de faire descendre la consommation française d’électricité à son plus bas niveau depuis 12 ans : 33,9 gigawatts en juillet et 31 GW en août. La conséquence directe est une forte hausse des exportations de courant, à des niveaux « qui n’avaient plus été observés depuis plusieurs années ».

Le gestionnaire du réseau électrique français explique qu’avec des températures moyennes inférieures à celles de la saison estivale 2013 (le mois d’août a même été le plus froid de ces 8 dernières années), les foyers français ont moins eu recours aux systèmes de climatisation. Entraînant ainsi une baisse de leur consommation électrique. Un nouveau minimum de puissance mobilisée a même été atteint le 17 août (avec 29,5 GW).

Cette tendance à la baisse ne se vérifie cependant pas dans le secteur de la grande industrie (chimie, métallurgie et sidérurgie) où la consommation électrique poursuit la hausse entamée en novembre dernier.

Toutefois, selon les chiffres du document de RTE, en dehors des sources d’appoint que sont les centrales thermiques, la production d’électricité s’est maintenue tout au long de l’été. Si cette saison est souvent propice à l’arrêt des réacteurs (pour des opérations de maintenance par exemple), le parc nucléaire tricolore a affiché un taux de disponibilité élevé (78% du mix énergétique).

Même tendance du côté des énergies vertes. Les principales sources renouvelables (photovoltaïque, éolien, hydraulique) ont vu leur volume de production augmenter. Grâce aux précipitations relativement importantes pour la saison (les plus élevées depuis 1959), le parc hydraulique français a par exemple produit 6,2 TWh d’électricité en juillet et 5,3 TWh en août (également un record depuis 1977).

En raison de cette faible demande intérieure, la France a dépassé un volume d’exportation mensuel d’électricité qui n’avait pas été dépassé depuis novembre 2006. Exportatrice avec l’ensemble de ses pays frontaliers, elle a atteint un solde exportateur total de 7.606 GWh pour juillet et août 2014. A noter que les 1.800 MW qui constituent la capacité d’interconnexion maximum avec l’Allemagne ont été atteint quasiment quotidiennement en raison, selon RTE, des faibles conditions de vent Outre-Rhin (entraînant la baisse de leur production éolienne).



http://lenergeek.com/2014/09/12/ete-dou ... is-12-ans/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le mix énergétique français
MessagePosté: Ven Sep 12, 2014 9:51 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17075
humgtrrreeuiopZEFQSFMKDGQFDMLKJMLKJS

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le mix énergétique français
MessagePosté: Sam Sep 13, 2014 11:08 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Aoû 28, 2006 9:06 pm
Messages: 3714
Citation:
les foyers français ont moins eu recours aux systèmes de climatisation

:P Vous avez la clim, vous ? Il me semble que c'est plutôt un équipement tertiaire que résidentiel...
RTE doit avoir une vision très paternaliste de l'entreprise : l'employeur, c'est le second foyer !
Citation:
A noter que les 1.800 MW qui constituent la capacité d’interconnexion maximum avec l’Allemagne ont été atteint quasiment quotidiennement en raison, selon RTE, des faibles conditions de vent Outre-Rhin (entraînant la baisse de leur production éolienne).

Ach, nous afons de cholies éoliennes mais nous atorons le nucléaire guand il n'est pas broduit zur le zol nazional :twisted:

_________________
On peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui. Pierre Desproges


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 47 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com