Soleocene.org

Au delà de l'ère du pétrole - Penser et agir l'énergie autrement au XXIème siècle
Nous sommes le Jeu Nov 23, 2017 11:21 am

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 47 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Le mix énergétique français
MessagePosté: Mar Mai 30, 2006 3:09 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17089
Francois Loos a récemment présenté le "mix énergétique français"

Bouquet énergétique primaire de la France en 2005

Image


Dernière édition par Scrat le Sam Juil 19, 2014 8:18 pm, édité 2 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le mix énergétique français
MessagePosté: Mer Jan 04, 2012 8:21 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12375
Localisation: 38
Le mix energétique à St Pierre et Miquelon ?

Ils étaient en diesel pour la centrale electrique de 21 MW, et ils cassent tout pour recommencer au diesel. :!:

Pas encore d'energie renouvelable, mais au moins de la cogénération.

Citation:
EDF choisit DCNS pour la nouvelle centrale électrique de Saint-Pierre et Miquelon

PARIS - Le groupe français de construction navale militaire DCNS a été sélectionné par EDF pour la construction d'une centrale de production d'électricité à Saint-Pierre et Miquelon, a-t-il annoncé mercredi dans un communiqué.

DCNS, qui n'avance pas de montant pour ce contrat, précise qu'il assurera le pilotage du chantier et réalisera l'ingénierie et l'intégration des équipements nécessaires. Il a constitué un groupement d'entreprises intervenant dans différents domaines.

Le contrat, qui a été signé récemment, vient d'entrer en vigueur pour une durée de trois ans, précise-t-il.

Actuellement, l'électricité consommée sur l'île de Saint-Pierre, où est concentré environ 90% de la population de l'archipel, est produite par des moteurs diesel dont les plus récents datent de 1986, explique DCNS.

La nouvelle centrale de production d'électricité remplacera à terme la centrale actuellement en service et aura la même puissance (21 Megawatts) mais avec des avantages notables du point de vue technique et environnemental, selon le groupe.

Elle comportera un système de production propre et des moteurs plus performants à moindre consommation de fuel, un système de traitement des fumées ainsi qu'un réseau de récupération de chaleur. Celui-ci permettra d'alimenter en chauffage certains bâtiments de l'île, notamment l'hôpital, et divers lieux publics.

Ce nouvel équipement devrait ainsi contribuer à réduire sensiblement les consommations énergétiques à Saint-Pierre, surtout en période hivernale, assure le groupe.



http://www.romandie.com/news/n/_EDF_cho ... 121701.asp


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le mix énergétique français
MessagePosté: Mer Jan 04, 2012 8:31 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17089
ça marchera aussi bien que le Charles de Gaulle alors ?

A part que c'est sans hélice. Oui, il valait mieux faire sans hélice, hein !

Cela dit c'est dommage. On aurait pu rêver d'un St P&M comme Hierro, l'île sans énergie fossile ...

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Dernière édition par Scrat le Mer Jan 04, 2012 10:00 pm, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le mix énergétique français
MessagePosté: Mer Jan 04, 2012 8:48 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12375
Localisation: 38
Scrat a écrit:
Francois Loos a recemment présenté le "mix énergétique français"


Ce Francois Loos vient d' atterir à l' ADEME.

François Loos devient président de l'ADEME

pas vraiment décroissant. Il a 6 enfants (Wikipedia)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le mix énergétique français
MessagePosté: Sam Fév 09, 2013 9:01 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12375
Localisation: 38
Citation:
Commerce extérieur de la France : l'énergie reste un boulet

08 Fev 2013 l' Expansion

Le déficit du commerce extérieur de la France pour l'année 2012 a reculé de 7 milliards d'euros pour atteindre 67 milliards contre 74 milliards en 2011. Si l'on enlève la facture de l'énergie, le déficit s'est même réduit quasiment de moitié passant de 29 à 15 milliards d'euros.

Mais tout est dans le "si". La facture énergie n'a jamais été aussi haute : elle augmente de7 milliards d'euros sur l'année, pour arriver à 69 milliards, soit plus que le déficit lui-même.

La hausse de la facture suit très exactement la hausse du prix du baril de pétrole. Le taux de l'euro par rapport au dollar, qui a baissé depuis 2008, joue aussi un rôle négatif, les transactions s'effectuant en dollars.

En dix ans, la facture énergétique de la France a triplé...

Image



http://energie.lexpansion.com/prospecti ... -7690.html


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le mix énergétique français
MessagePosté: Sam Fév 09, 2013 10:34 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17089
Citation:
En dix ans, la facture énergétique de la France a triplé...

Gasp. Et si on faisait quelque chose ?

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le mix énergétique français
MessagePosté: Sam Fév 09, 2013 10:44 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 10:07 pm
Messages: 8021
Localisation: yvelines
Comme arrêter Fessenheim pour pulvériser les 70 Mds en beauté par exemple ?

_________________
Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques.
Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques.
Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le mix énergétique français
MessagePosté: Sam Fév 09, 2013 10:54 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17089
gnagnagna. toujours les mêmes bêtises. Confondre production et consommation. :twisted: rien appris.

On s'en fout de la production si le gaspillage diminue.

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le mix énergétique français
MessagePosté: Sam Fév 09, 2013 10:59 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 10:07 pm
Messages: 8021
Localisation: yvelines
Eh-ho, moi je fais ma part je suis décroissant économique et rentier modeste, je consomme/paye le moins possible.
C'est les autres, les croissantistes qui veulent se gaver toujours plus.
Faudrait pas tout me foutre sur le dos hein ?!

_________________
Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques.
Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques.
Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le mix énergétique français
MessagePosté: Ven Juin 28, 2013 6:56 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12375
Localisation: 38
Citation:
L’impossible prévision du prix des énergies fossiles

28 Juin 2013 Usine Nouvelle

Le Débat national sur la transition énergétique s'intéresse aux évolutions des prix des énergies fossiles, nécessaires à l’élaboration de scénarios de mix énergétique. Mais des experts rappellent que des prévisions précises sont quasi-impossibles.

Ce jeudi 27 juin, le comité de pilotage du Débat national sur la transition énergétique (DNTE), en présence de la ministre de l'Ecologie, Delphine Batho, s'est livré à un exercice de très haute voltige : prévoir les évolutions du prix des énergies fossiles. Alain Grandjean, président du groupe des experts du DNTE, se lance : "Dans le cadre des scénarios pour la transition énergétique, l’influence du prix des énergies fossiles est majeure."

Didier Houssin, directeur des marchés et de la sécurité énergétiques à l’Agence internationale de l’énergie (AIE), rappelle qu'à long terme, les hydrocarbures resteront dominants au niveau mondial dans le mix énergétique (75 % en 2050) et que leurs coûts seront durablement élevés. Il envisage une légère détente à court terme sous l'effet de l'accroissement de l'offre en Amérique du Nord grâce aux hydrocarbures non conventionnels. Mais pas question de s’avancer avec des prévisions précises à long terme, explique l'expert. Par le passé, la volatilité des prix a toujours déjoué les analyses les plus fines.

Nathalie Alazard-Toux, directrice Economie et Veille à l'IFP Energies nouvelles, met en avant l'importance de l'estimation des réserves. Selon elle, le monde disposait avant les premiers forages d’une réserve potentiellement exploitable de pétrole de 6 000 milliards de barils. 1 200 milliards de barils ont déjà été extraits. "En 2050, nous aurons produit la moitié de cette ressource, ce qui entraînera des risques importants de tensions". Elle n’hésite pas à parler de signal d’alarme à cette échéance. A cette date, c'est environ 30 % des ressources gazières qui auront été extraites, ce qui laisse plus de marge.

L’impact des gaz de schiste

Pour Thierry Bros, analyste à la Société Générale, la révolution "passée" des gaz de schiste aux Etats-Unis et celle "à venir" du pétrole de schiste aura un impact majeur. Selon lui, la facture gazière européenne en 2012 est de 100 milliards d'euros plus élevée que ce qu'elle aurait été avec des prix nord-américains, soit un surcoût de 0,8 % de PIB. Pour le seul secteur industriel, cette différence s'élève à 30 milliards d'euros. "Il vaut mieux réduire le prix de l'énergie que le prix du travail", en conclut Thierry Bros. Et d’ajouter que si nos voisins européens, et en particulier le Royaume-Uni, se mettent au gaz de schiste, la France n'aura d'autre choix que de suivre.

Une conclusion qui n'est pas du goût de la ministre Delphine Batho : "Etant en démocratie, ce ne sont pas les marchés qui choisissent les politiques énergétiques, c'est le peuple !" assène-t-elle. Sur les prix des énergies fossiles, elle se dit perplexe. "Les projections sur les prix sont apparemment incertains et aléatoires (...) Cela motive la nécessité de réduire la dépendance aux hydrocarbures, en plus de la nécessité climatique."


http://www.usinenouvelle.com/article/l- ... es.N200392


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le mix énergétique français
MessagePosté: Ven Juin 28, 2013 11:37 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17089
Citation:
Dans le cadre des scénarios pour la transition énergétique, l’influence du prix des énergies fossiles est majeure

Monsieur de la Palice a du souci à se faire avec des méga-concurrents comme ça !

Citation:
Les projections sur les prix sont apparemment incertains et aléatoires (...) Cela motive la nécessité de réduire la dépendance aux hydrocarbures, en plus de la nécessité climatique

ça ne manque pas d'un certain panache !

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le mix énergétique français
MessagePosté: Sam Juil 20, 2013 2:21 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12375
Localisation: 38
Les Pyrénées c' est la route de vos vacances ?

Citation:
Pétrole: le groupe Vermilion part en campagne en Vic-Bilh

le 19/07/2013 larepubliquedespyrenees.fr

Image

De drôles d’engins ont fait leur apparition mardi dans la campagne de Ribarrouy. Des machines qui font littéralement vibrer le sol à chacun de leurs arrêts. Objectif: trouver les gisements de pétrole non encore exploités dont regorge la concession du Vic-Bilh, intégralement rachetée par la société Vermilion en janvier 2012 à Total. « C’est comme une grande échographie de la terre », résume Jean-Pascal Simard, directeur des relations publiques du groupe canadien pour l’Europe.

« Les dernières données datent de 1986 et les appareils de mesure, les technologies avec le développement de la 3D notamment, ont beaucoup évolué. Ce projet était devenu nécessaire », poursuit-il devant le parterre d’une quarantaine d’élus locaux venus assister, hier à Taron, à une démonstration des mesures géophysiques opérées.

Vingt-six communes concernées

Le principe de cette opération, qui durera jusqu’à la fin du mois d’août, est assez simple. Les engins vibrent, les géophones transmettent et les ordinateurs enregistrent les millions de données qui seront ensuite épluchées par les géophysiciens et les ingénieurs de l’entreprise. C’est sa mise en œuvre qui est compliquée. « Car il s’agit là de la plus grande campagne “on shore” jamais réalisée en France », abonde Jean-Pascal Simard avant de détailler ses chiffres clés: 26 communes, 830 propriétaires fonciers, 5264 parcelles concernées sur une superficie totale de 90 km2 et 3,6 millions d’euros de budget.

L’autre raison est que le sous-sol du Vic-Bilh est jugé « compliqué » par les experts, du fait ses failles et son histoire géologique. Et six mille points d’émissions – les endroits où les camions vibrateurs devront s’arrêter – sont nécessaires pour arriver au bout de l’étude.Quand on sait que chaque espace minutieusement ausculté doit bénéficier auparavant de la mise en place de 16 câbles de 8,5 km de long espacés de 250 m les uns des autres rien que pour la transmission des données, on imagine le travail de fourmi réalisé par les 85 personnes mobilisées.

2 millions de barils supplémentaires

Pour le reste, tout a été fait pour que la gêne soit la plus minime (et la plus brève) possible, en accord avec les parties concernées. Et on rassure, du côté de Vermilion: « Tous les nouveaux puits qui verront le jour en 2014-2015, seront creusés à partir des zones de surface existantes » pour atteindre, à terme, la production des 1,5 à 2 millions de barils supplémentaires espérés par le groupe d’ici à 2020.


http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2 ... 142904.php


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le mix énergétique français
MessagePosté: Ven Aoû 02, 2013 8:00 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12375
Localisation: 38
bon , si vous allez pas en vacances à Vic-Bilh, vous pourrez toujours aller moins loin :

Citation:
Le pétrole de Paris: rêve des industriels, cauchemar des écolos

Le Journal du Centre 02 Aout 2013

Au milieu des champs de Jouarre, près de Paris, une foreuse s'apprête à fendre la croûte terrestre. Préambule à l'exploitation du pétrole de schiste, s'alarment les écologistes qui doivent manifester samedi, malgré les dénégations du pétrolier américain Hess Oil.

Hess plaide sa bonne foi : il n'est pas dans la Brie pour pratiquer la fracturation hydraulique, controversée et interdite, mais pour cartographier le sous-sol du Bassin parisien, qui va de l'Est de la capitale aux abords de l'Alsace, explique son président pour la France, Bertrand Demont.
..................

Image
La plateforme de forage exploratoire de l'Américain Hess Oil à la Petite Brosse, près de Jouarre, le 25 juillet 2013


La suite : http://www.lejdc.fr/france-monde/actual ... 46949.html


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le mix énergétique français
MessagePosté: Sam Aoû 03, 2013 10:13 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17089
je sais, je sais. on exploite les pétroles de schiste depuis cent ans en France... et tout ça sans fracking...

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le mix énergétique français
MessagePosté: Ven Déc 20, 2013 10:20 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17089
une question comme ça: pensez vous que le mix énergétique français a évolué de manière suffisamment importante ces dernières années pour qu'il soit pertinent de faire évoluer les coefficients d'énergie primaire à l'horizon 2020 / 2030 ?

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 47 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com