Soleocene.org

Au delà de l'ère du pétrole - Penser et agir l'énergie autrement au XXIème siècle
Nous sommes le Lun Déc 11, 2017 2:12 am

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 124 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 9  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Une fuite radioactive de plus ou de moins...
MessagePosté: Jeu Juil 17, 2008 8:40 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17156
Alors que l'on annonce l'EPR 2 sans plus de gêne, le nucléaire continue sa petite série de fuite et autres accidents incontrôlés. Cette fois-ci c'est Tricastin qui fait les titres des journaux (accident de niveau 1 sur l'échelle de l'INES), avec Areva (vous savez: Areva, l'énergie au sens propre...) comme grand organisateur des festivités, ce qui fait de l'opérateur numéro un français le premier groupe mondial de traitement de l'uranium et sans doute aussi le premier pollueur radioactif mondial...

Ce qui reste de mise lorsqu'il s'agit de nucléaire, c'est l'absence de transparence et de communication "fluide" des informations lorsqu'il y a défaillance. On n'a toujours pas réussi à avoir une information rapide et de qualité en cas de panne. Faut-il en conclure que le jour de la grande catastrophe, on restera encore avec une information du niveau du "nuage de tchernobyl s'est arrêté à nos frontières" ??? Tout porte à le croire.

http://www.hns-info.net/article.php3?id_article=14941


Dernière édition par Scrat le Jeu Oct 13, 2011 1:28 pm, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Juil 17, 2008 7:40 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 10:07 pm
Messages: 8021
Localisation: yvelines
Phobie irrationnelle du nucléaire.

Est ce qu'un accident de train devrais faire fermer les gares ?
Et un concorde sur un hôtel, les aéroports ?
5000 morts sur les routes faut il interdire, les voitures ?

Électronucléaire ; combien de morts en 60 ans dans le monde ? Plus ou moins que dans le parc de piscines privées mondiales ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Juil 17, 2008 8:06 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 10:07 pm
Messages: 8021
Localisation: yvelines
Et puis...


Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Juil 17, 2008 9:58 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Aoû 28, 2006 9:06 pm
Messages: 3720
Areva est à la fois un constructeur d'installations nucléaires et un chimiste industriel.

Sur ce dernier métier, il est dans la moyenne de la profession : rappelons-nous Seveso ou Bhopal...

_________________
On peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui. Pierre Desproges


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Juil 17, 2008 9:59 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17156
normalement le poulet curie quand il est bien fait, il a 5 pattes et est florescent.

Sinon, pourquoi phobie irrationnelle ? Le nucléaire est à l'énergie ce que les OGM sont à l'agriculture. La seule différence est que les OGM on n'en parle pas aux USA, patrie de Monsanto, et que le nucléaire on ne peut pas en parler en France, patrie d'Areva.

Mais sans cacher l'utilité de la chose, il y a encore et toujours de graves manquements dans la chaîne du nucléaire. L'accident de Tricastin en est un exemple. Répandre 30 mètres cubes de liquide radioactif dans la nature sans que personne (ou presque) se rende compte de quoi que ce soit. C'est grave. Et l'information lorsqu'il y a pépin est toujours à la ramasse. D'où la crainte que le nucléaire inspire: il n'a jamais résolu ses problèmes (déchets et prolifération) et est incapable de communiquer proprement sur ses errements. Cela ne peut qu'aboutir à de nouveaux et sérieux problèmes.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven Juil 18, 2008 2:47 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 10:07 pm
Messages: 8021
Localisation: yvelines
Pour recarder la fuite de Tricastin dans la réalité , il est indispensable de la poser en termes d'échelle de risques. Cette échelle de gravité nucléaire s'appelle INES (International Nucléar Event Scale).

Graduée de 1 à 7
- Le niveau 7 étant une catastrophe ("accident majeur") de type Tchernobyl.
- Le niveau 4 est considéré comme un "accident grave".
- 3 est un "incident grave".
- Le niveau 1 "anomalie sortant du régime de fonctionnement autorisé", concerne la fuite de Tricastin.

Certes une classification internationale que Stéphane Lhomme n'approuve sûrement pas.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven Juil 18, 2008 5:13 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Aoû 28, 2006 9:06 pm
Messages: 3720
Sur l'échelle INES, Bhopal est de catégorie 1 !

L'incident de Tricastin est une pollution chimique : l'uranium relâché n'est pas très radioactif mais il reste toutefois toxique.

_________________
On peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui. Pierre Desproges


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven Juil 18, 2008 7:05 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 10:07 pm
Messages: 8021
Localisation: yvelines
Mais l'échelle INES a était créer par l'AIEA, pour permettre de se rendre compte de la gravité d'un accident nucléaire. Bhopal est la plus importante catastrophe industrielle connue à ce jour, mais c'est un accident chimique.
Quel rapport avec l'échelle INES ?
Bhopal a fait 4 000 morts et 360 000 blessés, là encore quel rapport avec la fuite de Tricastin ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam Juil 19, 2008 1:04 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Aoû 28, 2006 9:06 pm
Messages: 3720
L'incident dont on parle est un incident d'usine chimique : on a laissé fuir des quantités impressionnantes de métaux lourds en solution.

Il s'agit d'une fuite d'U238, dont la toxicité chimique est équivalente, voire supérieure, à sa radio-toxicité. Avaler quelques guelques grammes d'uranium est mortel, de même qu'il est déconseillé de boire le contenu d'un thermomètre à mercure ou de sucer des plombs de chasse...

La comparaison avec Bhopal est effectivement exagérée car la toxicité du MIC n'a rien à voir avec celle de l'uranium, mais on peut se souvenir de Minamata

Les médias sont bien embêtés : comme les photos d'une installation chimique comme celle de la SOCATRI sont médiatiquement banales (des tuyaux et des bâtiments en tôle ondulée), ils doivent se rabattre sur les aéroréfrigérants de la centrale EDF voisine qui n'est pour rien dans l'histoire.

_________________
On peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui. Pierre Desproges


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam Juil 19, 2008 8:19 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 10:07 pm
Messages: 8021
Localisation: yvelines
J'avoue que ca se trouble encore un peu plus. Se ne serait donc pas si grave ? Et monter en événement par des médias qui faute de comprendre non plus, assimile un accident chimique en catastrophe nucléaire.

Un peu d'agit-pop internet la dessus et c'est le flou complet ...!

J'vais faire rentrer quelque cartons de "Coteaux du Tricastin", il va y avoir de bonnes affaires en perspective.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam Juil 19, 2008 11:26 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17156
Et paf. On a pas encore eu le temps de comprendre ce qui a vraiment pu se passer à Triscatin, c'est à deux encablures de là qu'une canalisation "défectueuse depuis un an" provoque un rejet d'uranium dans l'environnement. Sans doute lié à ma paranoïa nucléaire tout ça...

"l'incident est circonscrit à l'endroit de la rupture de la canalisation et reste donc limité au site". Génial. Areva t'es vraiment super quand tu veux faire de la communication "l'énergie au sens propre, mon...".

http://www.rtl.fr/fiche/694010/nucleair ... isere.html


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam Juil 19, 2008 12:32 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Aoû 28, 2006 9:06 pm
Messages: 3720
L'avantage de ces incidents, c'est que le grand public découvre qu'Areva, ce n'est pas juste des ingénieurs en blouse blanche travaillant dans l'inquiétant monolithe de La Défense...
Image
C'est aussi plein d'usines mystérieuses et moches, dans lesquelles travaillent des gens ordinaires, qui s'ennuient au boulot et qui laissent gentiment les installations dont ils ont la charge se dégrader.

Nous vous conseillons vraiment de (re)lire Il était minuit cinq à Bhopal, de Lapierre et Moro, qui montre la lente transformation d'une usine flambant neuve, faisant la fierté de ses actionnaires comme de ses employés, en un instrument incontrôlé de destruction massive.

_________________
On peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui. Pierre Desproges


Dernière édition par Aerobar le Dim Juil 20, 2008 12:38 am, édité 2 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim Juil 20, 2008 12:06 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17156
"Il était minuit cinq à Bhopal"

http://www.soleocene.org/phpBB2/viewtop ... =2856#2856

Plus personne ne se souvient de Union Carbide, dont le nom a promptement disparu. Reste la tragédie et le rémanent, seul leg que Union Carbide nous ait laissé. Maintenant la catastrophe est riche d'enseignement. (on pourrait sans doute écrire la même chose pour toutes les catastrophes chimiques, même si Bhopal reste de loin la plus meurtrière du genre.

"Aujourd'hui, 20 ans après ce drame, des produits toxiques à l'air libre ou enfouis du temps de l'utilisation de cette usine, continuent de tuer des dizaines de personnes tous les mois. Aucun effort n'est fait de la part de cette compagnie, ni de l'État indien pour nettoyer cette usine." (Wikipedia)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun Juil 21, 2008 7:13 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17156
Raahhh Lovely la comm d'Areva:

"Mme Lauvergeon n'envisage pas de démissionner, comme le réclame le réseau Sortir du nucléaire. Tandis que Greenpeace estimait que "derrière ces incidents à répétition se dessine la faillite de toute une filière dangereuse, coûteuse et inutile", la patronne d'Areva a insisté sur le fait que ces incidents n'avaient pas "eu d'impact sur la santé des personnels et des riverains ni sur l'environnement". Elle a rappelé qu'en 2007, Areva avait "connu sept incidents de niveau 1 (de l'échelle des événements nucléaires Ines, graduée de 0 à 7) et tous les exploitants nucléaires français 86".

génial le concours de béquilles au pays des aveugles. Lauvergeon si elle existait pas, il faudrait l'inventer !

http://www.lemonde.fr/archives/article/ ... 158_0.html


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun Juil 21, 2008 7:51 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 10:07 pm
Messages: 8021
Localisation: yvelines
Faut pas dramatiser non plus, juste des anomalies.

Image

Échelle internationale des événements nucléaires

Le rapport nuisances/apports bénéfiques pour l'humanité du nuke, reste très positif.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 124 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 9  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com