Soleocene.org

Au delà de l'ère du pétrole - Penser et agir l'énergie autrement au XXIème siècle
Nous sommes le Dim Fév 23, 2020 7:15 am

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 445 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 17, 18, 19, 20, 21, 22, 23 ... 30  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Le baril pour une poignée de dollars (moins de 50)
MessagePosté: Mar Sep 08, 2015 12:04 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Juin 23, 2009 10:28 pm
Messages: 2061
Scrat a écrit:
Citation:
en plus on a résolu le problème du renouvelable

est ce que tu envisages déjà la pose d'un implant photovoltaïque ?

on t'a dit qu'il y a plus de problème puisqu'il n'y rien à renouvelé...

mais sinon vu mon peu d'appétence pour le sommeil, je pense qu'il faudrait étudier la possibilité de récupérer cette énergie oui :mrgreen:

_________________
.Petroleum donare, postea dioxydecarbonare, ensuita rechaufare


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le baril pour une poignée de dollars (moins de 50)
MessagePosté: Mer Sep 09, 2015 10:07 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17349
le gros problème du sommeil c'est la difficulté du stockage.

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le baril pour une poignée de dollars (moins de 50)
MessagePosté: Lun Sep 14, 2015 1:46 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Aoû 28, 2006 9:06 pm
Messages: 3752
Dans sa chronique hebdo, Bertrand Chokrane appelle de tous ses voeux à la flambée des cours du brut... et démontre par A+B qu'elle est inéluctable, non pas à cause du pic, mais parce qu'il faut bien que la spéculation retrouve un terrain de jeu.
Citation:
C'est une fenêtre d'opportunité dans laquelle les Russes et les Américains ont des intérêts communs. Les uns ont besoin d'un pétrole plus cher pour augmenter leurs revenus, les autres ont besoin de limiter les dégâts industriels et financiers du schiste. Nous sommes à la croisée des chemins. Il suffit d'une volonté politique. Les pays producteurs de pétrole (y compris ceux qui ne font pas partie de l'Opep) pourraient s'entendre pour établir un cours satisfaisant et s'engager conjointement à diminuer la production en cas de chute des cours.

Encore faut-il que tout ce petit monde parvienne à s'entendre !

_________________
On peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui. Pierre Desproges


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le baril pour une poignée de dollars (moins de 50)
MessagePosté: Lun Sep 14, 2015 2:13 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Aerobar a écrit:
.......Encore faut-il que tout ce petit monde parvienne à s'entendre !


Tous derrière le Venezuela :

Citation:
La proposition du Venezuela d'un sommet pétrolier est à l'étude


10 sept 2015

Doha - Le Qatar a indiqué jeudi que la proposition vénézuélienne d'un sommet des pays producteurs de pétrole pour soutenir les prix du brut était à l'étude.

Le président (du Venezuela Nicolas Maduro) a proposé la tenue d'un sommet (...) et plusieurs pays étudient actuellement la proposition, a dit le ministre qatari de l'Energie Mohammed al-Sada.

Il a fait cette déclaration à la presse après une réunion à Doha des ministres du Pétrole des monarchies du Golfe.

Reste à voir si les producteurs Opep et non-Opep s'accorderont sur une telle proposition, a ajouté le ministre qatari sans préciser si ses homologues du Golfe avaient évoqué cette question lors de leur réunion d'une journée.

Le Venezuela, l'un des membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) dont l'économie dépend largement de ses recettes pétrolières, s'était employé en vain à convaincre les pays producteurs de réduire leur offre pour soutenir les prix du brut qui ont baissé de moitié depuis un an.

La semaine dernière, M. Maduro avait visité le Qatar, ainsi que la Chine où il s'était entretenu avec le président russe Vladimir Poutine qui s'y trouvait des moyens de stabiliser les prix pétroliers.

Il s'était rendu en janvier à Moscou dans le cadre d'une tournée au cours de laquelle il avait évoqué l'effondrement des cours avec des pays producteurs, dont l'Algérie, l'Iran et l'Arabie saoudite.

Les cours du pétrole étaient encore orientés à la baisse jeudi en Asie, les investisseurs redoutant que les chiffres hebdomadaires attendus dans la journée ne montrent une nouvelle augmentation des réserves américaines.

Selon M. Sada, les ministres du Pétrole des monarchies du Golfe ont passé en revue jeudi la question des prix des produits pétroliers au moment où des informations non confirmées évoquaient une possible unification des prix.

Le ministre s'est abstenu de dire si une décision avait été prise sur cette question.

A l'ouverture de la réunion, il avait indiqué que les monarchies du Golfe demeuraient une source fiable d'énergie pour assurer la stabilité du marché mondial.

Les six monarchies du Conseil de coopération du Golfe (CCG -Arabie saoudite, Bahreïn, Emirats arabes unis, Koweït, Oman et Qatar), produisent ensemble quelque 18 millions de barils par jour.


http://www.romandie.com/news/La-proposi ... 628728.rom


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le baril pour une poignée de dollars (moins de 50)
MessagePosté: Mar Sep 15, 2015 3:39 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17349
il a pas de chance le Venezuela, être le seul décroissant dans un club de sales croissantistes (de la production pétrolière).

C'est d'ailleurs étonnant que la difficulté à réduire la production de pétrole est à peu près aussi grande que celle de réduire la production de CO2.

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le baril pour une poignée de dollars (moins de 50)
MessagePosté: Mar Sep 15, 2015 4:31 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Scrat a écrit:
il a pas de chance le Venezuela, être le seul décroissant dans un club de sales croissantistes (de la production pétrolière).

C'est d'ailleurs étonnant que la difficulté à réduire la production de pétrole est à peu près aussi grande que celle de réduire la production de CO2.


C 'est parce qu' il manque la taxe Carbone entre les deux.
Mais ça viendra un jour.

Citation:
Six compagnies pétrolières et gazières appellent à donner un prix au carbone

03 Juin 2015 enerzine

Six compagnies pétrolières et gazières mondiales ont lancé un appel aux États du monde entier ainsi qu'à la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC) pour l'instauration de mécanismes de tarification du carbone.
................

http://www.enerzine.com/12/18468+six-co ... bone+.html

http://www.oleocene.org/phpBB3/viewtopi ... 04#p376904

et chez Véolia :

Citation:
Véolia veut favoriser le développement de l'économie circulaire

enerzine le 14 sept 2015

En préparation de la Conférence de Paris sur le Climat (COP 21) qui aura lieu en décembre, le chef de l'Etat François Hollande a réuni « l'équipe France du climat » : des représentants de la société civile, des collectivités territoriales et des entreprises, tous porteurs de solutions pour le climat.

...........
Donner un prix au carbone

Antoine Frérot a enfin insisté sur la nécessité d'instaurer un prix du carbone robuste, prévisible et suffisamment élevé pour permettre une réorientation profonde des investissements et des activités vers une économie sobre en carbone.

"Aujourd'hui, polluer ne coûte rien ; dépolluer coûte cher. En appliquant, enfin, le principe pollueur-payeur au CO2 avec une redevance, à l'instar de ce qui se pratique avec succès et depuis longtemps pour les eaux usées et les déchets, tous les acteurs économiques seront incités à réduire drastiquement et rapidement leurs émissions de CO2. Et cela dégagera des moyens pour financer la transition vers une économie bas carbone" conclut Antoine Frérot.
.................

http://www.enerzine.com/14/18674+veolia ... aire+.html


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le baril pour une poignée de dollars (moins de 50)
MessagePosté: Lun Déc 07, 2015 8:35 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
Le pétrole chute, au plus bas depuis 2009, limitant le rebond des marchés européens

Boursorama le 07/12/2015

Depuis la réunion de l’Opep de vendredi 4 décembre, les prix du pétrole sont en chute libre. Après une baisse de l’ordre de 3% vendredi, les prix perdent encore 4 à 5% lundi 7 décembre. Le WTI s’échange à 38 dollars. Le Brent, à 41 dollars, est au plus bas depuis 2009.

Le pétrole connaît une énième rechute lundi, pesant sur l’évolution des indices boursiers européens. Ceux-ci, en net rebond au cours de la matinée, ont commencé à effacer une partie de ce mouvement à partir de 14h, dans le sillage de la chute du pétrole qui pénalisait les valeurs du secteur pétrolier comme Total ou Technip.

Les prix du baril, en baisse modérée en matinée, ont commencé à plonger à partir de 13h50. Le WTI new-yorkais, qui s’échangeait autour de 39,5 dollars en matinée, est rapidement passé sous les 39 dollars puis sous les 38,5 dollars, atteignant les 38 dollars vers 16h35 (-5% depuis le début de séance).

À 38 dollars, le baril WTI se trouve exactement à son plus bas niveau annuel du 24 août dernier, lors de la fameuse séance de « lundi noir » qui avait agité la planète financière. Ce niveau correspond également à un plus bas depuis février 2009, proche du creux du contre-choc pétrolier ayant suivi la crise financière de 2008. Pour ces raisons, le seuil des 38 dollars pourrait être une zone de support majeur pour le WTI à court terme.

Le Brent, qui fait référence en Europe au lieu du WTI new-yorkais, suivait la même tendance. À 16h50, le Brent s’échangeait à 41,3 dollars, au plus bas depuis mars 2009 pour sa part.

Expliquant en partie cette chute, Patrick Pouyanné, PDG de Total, a expliqué dans une déclaration publique lundi au Qatar qu’il excluait l’idée d’un rebond significatif des prix du pétrole au cours de l’année 2016. « En 2016, la croissance de la capacité sera plus forte que la croissance de la demande » a-t-il déclaré, cité par l’AFP. « Je ne suis pas très optimiste pour 2016, au-delà, c’est difficile de savoir » a-t-il également ajouté.

Cette déclaration vient s’ajouter au sentiment général qu’aucun facteur tangible ne semble en mesure de soutenir à court ou moyen terme les prix du pétrole. L’Opep a choisi vendredi dernier d’augmenter le niveau officiel de sa production journalière alors que les stocks de pétrole américains continuent d’augmenter semaine après semaine à la mesure de la surproduction que connaît le pays.

Par ailleurs, le contexte monétaire à court terme joue en défaveur des prix du pétrole, coté en dollars. « Le relèvement des taux d’intérêt américains, attendu pour la semaine prochaine, pourrait accentuer cette chute en faisant grimper le dollar, dont la vigueur contribue à faire baisser les cours du brut », relève pour sa part Le Monde, dans un article paru en milieu d’après-midi.


http://www.boursorama.com/actualites/le ... c194321f79


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le baril pour une poignée de dollars (moins de 50)
MessagePosté: Lun Déc 07, 2015 9:48 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17349
quand est ce qu'on nous paie pour acheter du pétrole ?

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le baril pour une poignée de dollars (moins de 50)
MessagePosté: Lun Déc 07, 2015 10:31 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
on va en chercher quelques uns à ce prix la, et de façon écologique en plus :

Image

http://www.toolito.com/voyage/vehicules ... s-monde/2/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le baril pour une poignée de dollars (moins de 50)
MessagePosté: Mar Déc 08, 2015 1:42 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 10:07 pm
Messages: 8021
Localisation: yvelines
Je viens de faire le plein de bon gazole de chez Total à 1.039 le litre. 50 litres et 20 Euros de moins sur la facture qu'il y a 2 ans.
Avec 3 pleins par mois, ça douille sa race.

_________________
Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques.
Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques.
Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le baril pour une poignée de dollars (moins de 50)
MessagePosté: Mar Déc 08, 2015 10:28 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17349
c'est pas du tout décroissant en CO2, tout ça :twisted:

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le baril pour une poignée de dollars (moins de 50)
MessagePosté: Mar Déc 08, 2015 11:15 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 10:07 pm
Messages: 8021
Localisation: yvelines
Possible mais au moins ma guinde à moi c'est du low tech.

_________________
Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques.
Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques.
Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le baril pour une poignée de dollars (moins de 50)
MessagePosté: Mar Déc 08, 2015 11:24 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Aoû 28, 2006 9:06 pm
Messages: 3752
Tiens, en parlant de low tech et d'époque où le pétrole était sous les 50 dollars, un petit quiz.

Quelle voiture actuelle de la gamme Renault s'est lourdement inspirée de celle-ci ?

Image

_________________
On peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui. Pierre Desproges


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le baril pour une poignée de dollars (moins de 50)
MessagePosté: Mar Déc 08, 2015 11:31 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 10:07 pm
Messages: 8021
Localisation: yvelines
Selon les dires de Csaba Wittinger, c'est la nouvelle Twingo.

_________________
Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques.
Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques.
Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le baril pour une poignée de dollars (moins de 50)
MessagePosté: Mer Déc 09, 2015 12:21 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Aoû 28, 2006 9:06 pm
Messages: 3752
J'ai dit "lourdement" :P :evil:

_________________
On peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui. Pierre Desproges


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 445 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 17, 18, 19, 20, 21, 22, 23 ... 30  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com