Soleocene.org

Au delà de l'ère du pétrole - Penser et agir l'énergie autrement au XXIème siècle
Nous sommes le Ven Aoû 17, 2018 1:56 am

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 121 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 9  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Mémento pour la planète & les indices pour le mesurer
MessagePosté: Jeu Mai 17, 2007 12:49 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17315
Mémento pour la planète.

Mémento - en latin je me souviens-.

1. A la maison, je profite de la lumière du jour. Je m'éclaire avec des ampoules basse consommation. Je proscris les halogènes. J'éteins les lumières. Je ne laisse en veille (les trois quarts de leur consommation ordinaire) aucun appareil électrique. Je baisse le chauffage (un degré Celsius en moins, sept pour cent d'économie sur la facture, neuf pour cent de Co2 en moins dans l'atmosphère). J'installe des thermostats d'ambiance (vingt-cinq pour cent d'économie). En été, j'utilise des protections solaires (stores, etc.) plutôt qu'un système de climatisation.

2. A la cuisine, j'achète des légumes de saison (un kilo de tomates hors saison provoque en transport et conservation, la formation d'un kilo de Co2). J'évite d'uitliser tout ce qui est jettable (lingettes, papier essuie-tout, etc.). Je refuse le suremballage (les emballages constituent la moitié du volume total de nos déchets). J'économise les énergies de cuisson (j'utilise les couvercles !).. Je trie mes poubelles (résidus organiques, verre, papier, plastiques, métaux). Je bois de l'eau du robinet plutôt que de l'eau minérale. Je nettoie et j'entretiens mon réfrigérateur (pour éviter les accumulations de blocs de glace par ex.). Je fais fonctionner mon lave-vaisselle sur le programme "éco". J'évite les détergents suractifs.

3. Pour mon alimentation, je préfère les produits de saison. Je favorise le "bio". Je combats les OGM. Je me méfie des antibiotiques et des hormones dans les viandes industrielles. Je surveille les additifs et les conservateurs chimiques. Je ne deviens pas forcément végétarien, mais je limite ma ration carnée: pour obtenir un kilo de boeuf, il faut dépenser quinze kilos céréales, sept litres de pétrole, et dix mille litres d'eau; vingt hectares produisent assez de boeuf pour nourrir dix personnes, ou assez de blé pour en satisfaire cent vingt.

4. Dans la salle de bains, je préfère la douche au bain (soixante-dix pour cent d'économie). Je traque les fuites (en moyenne quinze pour cent de ma facture d'eau). Je réduis le débit de la chasse des W-C (en y plongeant une bouteille d'eau pleine). Je ferme les robinets (un robinet qui coule inutilement pendant vingt secondes, dix fois par jour, gaspille cinquante litres dans la journée, soit vingt mille litres par an). J'utilise des lessives dégradables. Je choisis le programme le plus économique pour mon lave-linge. et je fais sécher sur un fil (plus de cinq réacteurs nucléaires servent, en France, uniquement à actionner nos appareils de lavage). Je ne jette jamais dans l'évier mes médicaments périmés.

5. Dans la chambre, je modère la température. J'ajoute une couverture plutôt que de pousser le chauffage. J'éteins la lumière en sortant (vingt pour cent de toute l'énergie électrique consommée en Europe se disperse en éclairage).

6. De la cave au grenier, je réutilise tout ce qui peut l'être (meubles, appareils ménagers, vêtements, papiers, etc.). Je proscris les matériaux toxiques (peintures au plomb, solvants, formaldéhyde...). J'isole les murs et le toit pour limiter les pertes de chaleur. Je recours aux énergies renouvelables. Je récupère les eaux de pluie.

7. Au jardin, j'économise l'eau. Je cultive les espèces les mieux adaptées au sol et au climat locaux. Je fabrique mon compost en recyclant notamment mes déchets de cuisine. Je refuse les engrais et les pesticides chimiques. J'organise la lutte biologique contre les parasites. Je favorise la diversité végétale et animale en installant des nichoirs, en laissant fleurir les plantes sauvages, en accueillant les insectes (papillons, abeilles, coccinelles...).commes des amis et non à coup d'insecticides.

8. Au garage, j'entretiens soigneusement mon véhicule, dont la consommation des réglages. Je gonfle bien mes pneus. Je collecte les produits polluants (huile de vidange, etc.) Je me souviens qu'une seule goute d'huile de vidange contamine mille fois son volume de terre et un million de fois son volume d'eau.

9. Pour les trajets courts, je marche à pied ou je roule à vélo; les petits déplacements en voiture gaspillent énormement d'énergie (de cinquante à quatre vingt pour cent de surconsommation au premier kilomètre). Si je veux aller plus loin, j'opte pour les transports en commun (j'en réclame s'ils font défaut) ou le covoiturage. Je réserve ma voiture aux voyages peu fréquents (mieux: je revends ma voiture...). Je choisis les carburants les moins polluants. Je priviléfie les moteuyrs hybrides (essence ou électricité). Je refuse la "clim" dans mon véhicule. Je démarre et je roule en douceur. Je coupe le contact à chaque arrêt.

10. Au bureau, je baisse le chauffage. J'économise l'électricité. J'utilise moins de papier. Je préfère le recyclé (pour chaque tonne de recyclé, mille cinq cent tonnes d'économies de pétrole et vingt-cinq mille tonnes d'économies d'eau). Je ne photocopie qu'en cas de vrai besoin (douze ramettes économisées, un arbre sauvé). J'imprime recto-verso (chaque année, chacun de nous consomme en papier l'équivalent de cinq arbres; tandis que près la moitié du bois xploité dans le monde sert à produire de la pâte). Je récupère les cartouches d'encre. Je bois de l'eau du robinet (quitte à la filtrer) plutôt que celle de la fontaine en plastique...

11. Où que je me trouve, je répare qu lieu d'acheter neuf. Je recycle ce qui peut l'être (les trois quarts du contenu d'une poubelle sont recyclables, à peine dix pour cent sont réellement recyclés). Je favorise les produits issus du commerce équitable. Je protège les forêts tropicales en utilisant les bois de mon pays. Je voyage le moins possible en avion. Je n'achète aucun animal vivant (poisson, reptile, oiseau...) ni aucun produit "exotique" (corail, écaille, fourrure, ivoire...) qui risque de mettre en péril une espèce ou un écosystème.

D'une façon générale je me préoccupe de la Terre, ma mère. Je préserve sa beauté, sa variété, sa féérique variété. Je signe un pacte de bonne conduite avec elle. Je me souviens du d'Henry David Thoreau, le "père" de l'écologie américaine: "Aimer la nature, c'est éminemment aimer l'homme".
Je médite aussi cet autre texte de Théodore Roosevelt, président des Etats-Unis, impérialiste convaincu, mais prophète de l'écologie dans son pays (Conférence sur la conservation des ressources naturelles, 1908): "Nous sommes enrichis de l'utilisation prodigue de nos ressources naturelles et nous avons de justes raison d'être fier de nos progrès. Mais le temps est venu d'envisager sérieusement ce qui arrivera quand nos forêts ne seront plus, quand le charbon, le fer et le pétrole seront épuisés, quand le sol aura été appauvri et lessivé vers les fleuves, polluant les eaux, dénudant les champs et faisant obstacle à la navigation".
Je hume la brise et je chante "En montant au pavillon de la joie" avec le poête chinois du XIème siècle Houang T'ing-kien:
"Mon regard chavire soue l'effet du bon vin
Sur la barque qui me ramène de très loin,
J'égrène quelques notes sur mon long pipeau:
Et mon coeur fait serment d'amitié avec la blanche mouette".

Mon coeur fait serment d'amitié avec toute la nature !

(extrait de "Sortie de secours". Y. Paccalet. Copyright associé. Il nous absoudra sans doute pour l'avoir copié sans vergogne...)


Dernière édition par Scrat le Dim Déc 28, 2008 12:56 am, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Mémento pour la planète
MessagePosté: Jeu Oct 16, 2008 9:11 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17315
Et pour illustrer tout ça, une magnifique image de Brent Townshend

Image

C'est en l'air que l'avenir nous tend les mains !

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Mémento pour la planète
MessagePosté: Sam Nov 08, 2008 11:49 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17315
Le calculateur mondial de Co2, de naissances et de décès de breathingearth.

Saississant

http://www.breathingearth.net/

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Mémento pour la planète
MessagePosté: Dim Nov 09, 2008 12:31 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17315
L'indice de performance environnementale (IPE)

L'indice de performance environnementale (IPE) est un indice créé pour évaluer, comparer et améliorer l'efficacité des politiques environnementales. Il est décerné pour la première fois en janvier 2006 par des chercheurs des universités américaines Yale et Columbia

http://epi.yale.edu/Home

Les premiers de la classe:

1) Suisse
2) Norvège
3) Suède
4) Finlande
5) Costa Rica
6) Autriche
7) Nouvelle Zélande
8) Lettonie
9) Colombie
10) France

On peut cependant critquer un tel indice. Il a tendance à mettre en avant des pays fortement producteurs de Co2

et pas si économes que ça en ressources fossiles. Sans doute une première ébauche...

On rappellera au passage la liste des rejets de Co2 par pays sur base 2002:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_ ... de_carbone

(plus difficile de trouver une liste de rejets de Co2 par habitant...)

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Mémento pour la planète
MessagePosté: Dim Nov 09, 2008 12:50 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17315
Empreinte écologique:

L’économiste Williams E. REES, l’un des deux concepteurs de l’empreinte écologique, propose la définition suivante :

« L’empreinte écologique est la surface correspondante de terre productive et d’écosystèmes aquatiques nécessaires à produire les ressources utilisées et à assimiler les déchets produits par une population définie, à un niveau de vie de matériel spécifié. »

Par continent:

Amérique du Nord 9,4 hectare
Union Européenne 4,8 hectare
Europe (hors UE) 3,8 hectare
Moyenne pour un terrien 2,23 hectare
Moyen Orient et Asie centrale 2,2 hectare
Amérique Latine et Caraïbe 2,0 hectare
Empreinte écologique disponible 1,8 hectare
Asie(et Océanie) 1,3 hectare
Afrique 1,1 hectare

Par Pays:

Émirats arabes unis 11,9 hectare
USA 9,6 hectare
Belgique/Luxembourg ou France 5,6 hectare
Pays-Bas 4,4 hectare
Hongrie 3,5 hectare
Turquie 2,1 hectare
Brésil 2,1 hectare
Algérie 1,6 hectare
Chine 1,6 hectare
Kenya 0,8 hectare
Inde 0,8 hectare

http://fr.wikipedia.org/wiki/Empreinte_%C3%A9cologique

On remarquera que le monde vit ici aussi au dessus de ses moyens (empreinte moyenne supérieure à ce qui est disponible)

En outre, il est surprenant de trouver en tête de l'IPE des pays à l'empreinte écologique douteuse (Suisse, Norvège, etc...)

Cela rend cet indicateur (l'IPE) d'autant plus criticable.

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Mémento pour la planète
MessagePosté: Dim Nov 09, 2008 11:28 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Aoû 28, 2006 9:06 pm
Messages: 3752
C'est bien d'avoir un indicateur mais comment tient-il compte de ce qu'il y a en-dessous de la surface de la Terre, que ce soit le sous-sol (minerais et hydrocarbures) ou la mer (poissons) ?

_________________
On peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui. Pierre Desproges


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Mémento pour la planète
MessagePosté: Dim Nov 09, 2008 9:12 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17315
Tout à fait. Un indicateur qui ne tient pas compte des ressources disponibles est sans objet.

Faut tout faire soi-même !

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Mémento pour la planète
MessagePosté: Dim Nov 23, 2008 12:32 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17315
Planète vivante éditée par le WWF:

http://www.wwf.fr/pdf/LPR_2008_FR.pdf

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Mémento pour la planète
MessagePosté: Mer Nov 26, 2008 5:04 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Aoû 28, 2006 9:06 pm
Messages: 3752
Une critique de l'empreinte écologique : la double erreur de l'empreinte écologique par
Les Echos a écrit:
Patrick Jolivet est responsable R&D de l'agence BMJ Ratings et chercheur associé au laboratoire Erasme (Ecole centrale de Paris)

C'est bien joli de critiquer l'empreinte écologique, mais qu'est-ce qu'il propose à la place ? Peut-être les formules alambiquées de son nouvel employeur, BMJ Ratings, agence de notation extra-financière...
Citation:
La méthodologie mise en œuvre pour évaluer la performance globale du groupe Essilor International fait appel au modèle Global Value® développé par BMJ Ratings. L’évaluation qui est faite à travers ce modèle permet, d’une part, d’associer les éléments de performance financière et extra-financière, et d’autre part, d’identifier les passerelles qui expliquent les impacts des choix extra-financiers sur les résultats économiques de l’entreprise.
Ce travail consiste à expliquer comment les différents domaines du développement durable (management environnemental, gestion des ressources humaines et actions sociales, actions sociétales, management des fonctions achats et commerciales, principes de gouvernance) contribuent à la performance globale de l’entreprise. Il faut pour cela apprécier le séquençage qui s’opère entre les différents domaines d’action.
Il s’agit de comprendre comment s’organise le chaînage des contributions des différentes actions menées dans chacun des champs de responsabilité de l’entreprise. Le modèle développé par BMJ Ratings identifie les principes de gestion qui contribuent (positivement ou négativement) à la performance globale de l’entreprise et évalue le poids de chacun de ces processus par le calcul d’un indice de contribution.
Chacun des indices est calculé en fonction d’une série d’items, rassemblés par critères d’analyse. Le mode de calcul, qui s’appuie sur une documentation nourrie, garantit l’objectivité de l’évaluation.


C'est de la querelle de comptables, genre "ma cellule AZ234 de l'onglet Societal est plus grosse que la tienne". Entre ça et les adorateurs du post-Kyoto, nous voilà bien partis.

Précisons que ce monsieur n'est pas centralien.

_________________
On peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui. Pierre Desproges


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Mémento pour la planète
MessagePosté: Sam Nov 29, 2008 10:50 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17315
sans entrer dans les querelles de zonage excellisant, le fait de développer un modèle de rating protégé par un trade mark semble assez loin des préoccupations environnementales qui visent à une certaine universalité...

Il serait bon que les quelques agences gouvenementales qui sont payées pour le faire, et ce en plus, sur les impôts de leurs concitoyens, prennent un chouia de temps pour mettre en place des indicateurs qui ne soient ni à payage, ni critiqués par le premier (ou presque) venu...

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Mémento pour la planète
MessagePosté: Sam Nov 29, 2008 11:12 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 10:07 pm
Messages: 8021
Localisation: yvelines
Scrat a écrit:
sans entrer dans les querelles de zonage excellisant, le fait de développer un modèle de rating protégé par un trade mark semble assez loin des préoccupations environnementales qui visent à une certaine universalité.

Cette dialectique métalangagière est utile pour les joutes doctrinales. Après une analyse circonstanciée, il est clair que la dimension sémiologique du schéma de réalité, sur l'extrémité du spectre référentiel l'emporte, sur l'obédience réfléchissante aléatoire (cqfd).

_________________
Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques.
Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques.
Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Mémento pour la planète
MessagePosté: Dim Nov 30, 2008 11:08 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Aoû 28, 2006 9:06 pm
Messages: 3752
un autre grand penseur a écrit:
Ce que tu présente comme négatif (en noircissant) ce sont les 'rites " dont je cause. L'aliénation induite est certes importante , mais elle permet la valorisation maxi de l'individu

_________________
On peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui. Pierre Desproges


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Mémento pour la planète
MessagePosté: Dim Déc 28, 2008 12:11 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17315
Après avoir épuisé l'IPE ou indice de performance enveironnementale,

de manière un peu cavalière, car malgré tout ce que l'on ait pu dire,

il mérite notre plus humble considération et notre plus grande attention:

le monde fonctionne à 2,23 hectares, alors qu'il n'en a que 1,8 à disposition...

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Mémento pour la planète
MessagePosté: Dim Déc 28, 2008 12:35 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17315
Yann Arthus Bertrand réalise un long métrage

Six milliards d'autres.

En soit une idée excellente.

Pour autant qu'elle ne rejette pas trop de Co2,

ce dont on est en droit de se poser la question.

Le développement durable juste pour moi et mes projets ?

Et pour le reste, je compense alors que chacun sait que c'est impossible.

Justement parce qu'on est 6 milliards....

http://www.6milliardsdautres.org/

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Mémento pour la planète
MessagePosté: Dim Déc 28, 2008 12:53 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17315
L'indice de développement humain ou IDH est aussi une façon d'entrevoir un futur possible pour l'humanité.

Au delà du PIB et des autres indices pressés par le temps, l'IDH entrevoit que le bien-être de l'humanité

n'est pas uniquement fait des accidents de circulation et autres accidents cardiaques et nucléaires.

(qui eux font monter le PIB, sans même évoquer les guerres et autres anéantissements très favorables au PIB...)

Bref, sans rentrer dans le détail de l'hérésie du PIB, il est évident qu'il faut en changer.

L'IPE présenté plus haut ou l'IDH présenté rapidement méritent toute notre attention

http://populationsdumonde.com/classemen ... -20072008/

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 121 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 9  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com