Soleocene.org

Au delà de l'ère du pétrole - Penser et agir l'énergie autrement au XXIème siècle
Nous sommes le Lun Déc 16, 2019 3:17 pm

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 645 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 ... 43  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Littérature papier
MessagePosté: Lun Nov 03, 2008 5:39 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Aoû 28, 2006 9:06 pm
Messages: 3752
On envisage de passer commande de celui-là suite à une bonne critique vue sur Télérama.
Image
Climat et spéculation, deux thèmes favoris qu'on voit rarement traités ensemble. Décidément, tout se tient...
Et si les subprime était dûs au réchauffement climatique, hein ?

_________________
On peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui. Pierre Desproges


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Littérature papier
MessagePosté: Jeu Nov 06, 2008 1:02 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17349
Citation:
Et si les subprime était dûs au réchauffement climatique, hein ?


Les subprimes sont dûs à un échauffement certain...

Espérons qu'ils n'aient finalement pas trop d'impact sur le réchauffement climatique...

Le climat otage de la finance ? La thèse est peut-être intéressante.

La finance devrait être au bénéfice de l'économonie réelle. Mais elle ne l'est plus depuis longtemps...

Voir la finance comme le bouc émissaire de tants de maux... C'est possible, mais est-ce bien raisonnable ?

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Littérature papier
MessagePosté: Dim Nov 16, 2008 12:31 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17349
http://www.amazon.fr/Guide-consomma-teu ... 2869851553

Image
"Le Guide du Consomma(c)teur
Par Stéphanie Mariaccia - Ed. Sang de la Terre
En librairie depuis le 6 novembre
Vous trouverez la photo de son meilleur profil en pièce jointe

Ce guide met à l'honneur les acteurs d'un monde vivable pour tous sur le long terme. Pour qu'il soit lu par un maximum de personnes, n'hésitez pas à l'acheter, l'emprunter, le faire acheter par votre bibliothèque préférée, l'offrir pour les fêtes… et à faire passer ce message auprès de tous vos contacts !!!

Bonne lecture,

Stéphanie Mariaccia

En bref :
« Lorsque le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson pêché… Alors vous découvrirez que l'argent ne se mange pas ! »

Ce proverbe cree (tribu indienne du Canada) résume parfaitement l'esprit dans lequel a été conçu ce guide. Il ne s'adresse pas aux entreprises qui polluent ou bafouent impunément les règles élémentaires des droits de l'Homme, mais à ceux pour qui ces entreprises travaillent, à ceux qui les enrichissent : Nous !
Pourquoi condamner leurs exactions si, au moindre claquement de doigts publicitaire ou à la moindre promotion du mois, nous nous précipitons tête baissée pour remplir nos caddies de leurs produits ?
A l'heure où les multinationales ont pris le pas sur les politiques, le poids de nos choix en termes de consommation est loin d'être négligeable dans l'orientation de nos sociétés. Il peut quasiment s'apparenter à un vote.
Si nous sommes de plus en plus nombreux à prendre conscience du pouvoir de nos achats, peu d'entre nous ont réellement changé leur façon de consommer, rythmée au gré de talentueux publicitaires, formés aux techniques de manipulation les plus pointues.
Pourtant, au-delà des beaux discours, de nombreuses alternatives existent. Mais le manque de temps, d'informations, de repères, d'étiquetage fiable, la peur de dépenser plus, la confusion entre auto-proclamations de bonnes pratiques, certifications et labels… sont autant d'obstacles à une mise en application de nos grandes théories, si sincères soient elles.
L'objectif de ce guide est donc de vous proposer les outils manquants. Que vous soyez Rmiste ou milliardaire, que vous ayez le temps ou non, que vous habitiez en ville ou en pleine campagne… il vous donne toutes les pistes, par catégorie de produits, pour devenir un consomma(c)teur au quotidien : habitat et vêtements naturels, alimentation biologique, cadeaux équitables, cosmétiques bio et non expérimentés sur les animaux… Plus de trois cents références précises et des astuces « éco » pour que vous puissiez, sans contrainte ni sacrifice, vous y retrouver en fonction de votre éthique et de vos sensibilités.

Journaliste spécialisée en écologie, Stéphanie Mariaccia signe ici le second volet de ce guide pratique. Remis à jour et enrichi d'une centaine de références, il intègre les thèmes et débats d'actualité (bio, commerce équitable, labels, OGM, grandes surfaces, décroissance…) qui permettent de mieux comprendre les enjeux d'une consommation responsable et d'éviter les simulacres qui voudraient la vider de son sens."

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Littérature papier
MessagePosté: Lun Nov 17, 2008 12:09 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17349
Tiens, on n'avait pas cité l'actualisation du rapport Meadows:

Image

"Les limites à la croissance, l'actualisation des 30 ans".

"From Publishers Weekly
Updated for the second time since 1992, this book, by a trio of professors and systems analysts, offers a pessimistic view of the natural resources available for the world's population. Using extensive computer models based on population, food production, pollution and other data, the authors demonstrate why the world is in a potentially dangerous "overshoot" situation. Put simply, overshoot means people have been steadily using up more of the Earth's resources without replenishing its supplies. The consequences, according to the authors, may be catastrophic: "We... believe that if a profound correction is not made soon, a crash of some sort is certain. And it will occur within the lifetimes of many who are alive today." After explaining overshoot, the book discusses population and industrial growth, the limits on available resources, pollution, technology and, importantly, ways to avoid overshoot. The authors do an excellent job of summarizing their extensive research with clear writing and helpful charts illustrating trends in food consumption, population increases, grain production, etc., in a serious tome likely to appeal to environmentalists, government employees and public policy experts.
Copyright © Reed Business Information, a division of Reed Elsevier Inc. All rights reserved. "

On a beaucoup parlé de ce rapport qui évidemment allait contre tous les intérêts en plein 30 glorieuses.
La traduction qui en a été faite en France n'était pas non plus des plus heureuses...
("halte à la corissance" qui est très éloigné d'un point de vue sémantique des "limites à la croissance")
JMJ en parle longuement sur son site.

Maintenant les auteurs publient un troisième opus: "beyond the limits" (au delà des limites)

Image

"From Publishers Weekly
In 1972 The Limits of Growth , sponsored by the Club of Rome and produced by a research team on a MIT computer programmed with a World3 model, created a stormy sensation. Denounced as eco-gloom and doom, the book also became a keystone of the era's environmentalism. Now on the eve of the June U.N. Earth Summit, three of the researchers give World3 another run. Although many books and reports examine "sustainability," the authors provide unique insights thanks to their background in systems analysis. Society has gone into overshoot, they argue, a state of being beyond limits without knowing it. These limits are more like speed limits than barriers at the end of the road: the rate at which renewable resources can renew themselves, the rate at which we can change from nonrenewable resources to renewable ones, and the rate at which nature can recycle our pollution. Without being a catch-all on the environmental crisis, the book shows how we are overshooting such crucial resources as food and water while overwhelming nature with pollutants like those causing global warming. World3 runs 13 future scenarios and learns that we can only avoid collapse by unplugging the exponential growth in population (two billions people in the past 20 years) and industrial production (doubled in the past 20 years). If the world settles for two children per couple and the per capita income of South Korea, we can avoid collapse and find an equilibrium at 7.7 billion people through 2100. Systems analysis may sound like an academic specialty, but the authors have written for the general reader and provide a compelling challenge to traditional economics and public complacency.
Copyright 1992 Reed Business Information, Inc. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre. "

"World3 présente 13 scénarios possibles. La seule chose qui permettra d'eviter la catastrophe, c'est de découpler la production industrielle de la démographie. Si le monde se "pose" avec 2 enfants par couple et un revenu par individu équivalent à celui de la Corée du Sud, nous pouvons éviter l'effondrement"...

C'est assez surprenant: le bouquin est traduit en allemand, mais pas en français...

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Littérature papier
MessagePosté: Lun Nov 17, 2008 8:46 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Aoû 28, 2006 9:06 pm
Messages: 3752
Pas plus de deux traductions par livre, halte à la croissance des ventes... :P

_________________
On peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui. Pierre Desproges


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Littérature papier
MessagePosté: Mar Déc 09, 2008 1:40 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 10:07 pm
Messages: 8021
Localisation: yvelines
Citation:
Les Editions Demi-Lune agrandissent leur tableau de chasse avec l'ouverture d'une collection sur le pic pétrolier et la crise énergétique en publiant en français ce livre de référence qu'est le livre de Richard Heinberg "Pétrole, la fête est fini !".

Image

Je vais donc aller quérir cette bible piquiste, contre quelques Euros. Mais il devra attendre que je finisse la lecture du dernier Orsenna, pour se voir ouvrir.

Image

_________________
Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques.
Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques.
Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Littérature papier
MessagePosté: Jeu Déc 11, 2008 10:55 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17349
Image

"Un livre de charme très documenté et joliment illustré pour tous les amoureux de la campagne et les nostalgiques de la vie en milieu rural.

1 Vivre à la campagne. Trouver le lieu idéal où s’installer pour vivre à l’écart de tout, en pleine harmonie avec la nature: avantages et inconvénients d’un tel choix de vie.

2 La maison écologique. Fabriquer les énergies dont notre habitat a besoin et recycler ses déchets… Tous les trucs et astuces pour y parvenir, à peu de frais.

3 Le potager bio. Les grands principes de la culture bio sans engrais ni pesticides pour obtenir des produits sains.

4 Répertoire des légumes et fruits bio. Des fiches très claires pour cultiver tous les légumes du jardin : pommes de terre, choux, betteraves, haricots, salades, fruits…

5 La cueillette. Cueillir avec soin et en quantité raisonnable noisettes, champignons et autres plantes sauvages comestibles.

6 Les petits élevages. Comment élever ses poules, canards, oies, moutons et chèvres… avoir une ruche pour récolter son propre miel.

7 Des produits faits maison. Confitures, cerises à l’eau de vie, pain, beurre, saler et conserver le jambon… Des produits sains à faire soi-même avec les recettes.

8 Travailler à la campagne. Comment gagner sa vie en restant chez soi : les métiers saisonniers, les métiers artisanaux, le tourisme rural, les nouveaux métiers à distance…"

Le livre qui est au Soléocène ce que le "Système D" est au bricolage...
C'est super génial quand on le lit, mais quand on l'applique, il manque toujours un truc...
En tout cas à lire, c'est très séduisant...

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Littérature papier
MessagePosté: Jeu Déc 11, 2008 11:04 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Aoû 28, 2006 9:06 pm
Messages: 3752
Et pour Internet, comment on fait ? On va acheter un contacteur Morse à la brocante ?

_________________
On peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui. Pierre Desproges


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Littérature papier
MessagePosté: Jeu Déc 11, 2008 11:33 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17349
A priori quand on sait tout ce que l'on doit savoir, internet ne sert plus à rien...

"The fish doesn't think because the fish knows everything "

http://wickenburgarizonahomes.com/2008/ ... pg-logorg/

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Littérature papier
MessagePosté: Ven Déc 12, 2008 12:04 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Aoû 28, 2006 9:06 pm
Messages: 3752
Et pour commander le remplissage de sa cuve de fioul domestique, on fait comment, alors ? :P

_________________
On peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui. Pierre Desproges


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Littérature papier
MessagePosté: Ven Déc 12, 2008 12:12 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17349
On remplit plus sa cuve de fioul. C'est du fossile et on devrait l'éviter.

Au moins pour le chauffage, cela reste grotesque.

Il y a des tas de manières de s'en passer.

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Littérature papier
MessagePosté: Ven Déc 12, 2008 12:15 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Aoû 28, 2006 9:06 pm
Messages: 3752
C'était pour rire.

_________________
On peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui. Pierre Desproges


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Littérature papier
MessagePosté: Mer Déc 24, 2008 12:08 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17349
Homo disparitus de Alan Weisman

Image

"Présentation de l'éditeur
La nature reprendrait-elle ses droits ? Combien faudrait-il d'années au clin pour retrouver son niveau d'avant l'âge industriel ? Qu'adviendrait-il des réacteurs de nos centrales? Quels animaux prospéreraient et quelles race s'éteindraient ?... Ces questions, et beaucoup d'autres-des plus sérieuse aux plus saugrenues -, sont celles que le journaliste Alan Weisman plusieurs fois primé pour ses reportages (The New York Times Magazine The Atlantic Monthly, Discover), nous invite à explorer. Parcourant Ies cinq continents, convoquant de nombreux experts - climatologue botanistes, spécialistes de l'écologie, architectes, géographes...- il nous offre ici un passionnant reportage - où la réalité dépasse la (science) fiction. "

http://www.amazon.fr/Homo-disparitus-Al ... 2081204932

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Littérature papier
MessagePosté: Mer Déc 24, 2008 12:53 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Aoû 28, 2006 9:06 pm
Messages: 3752
Image

Un livre écrit par un Aerobar qui a réussi (il avait parié gros sur l'hypothèse d'un krach boursier en 1987). Le style est très aérobarien, même s'il dit simplement "je", mais le fond est remarquable : qu'est-ce que l'incertain ? Pourquoi sommes-nous toujours capables d'expliquer le passé mais jamais de prévoir l'avenir, même proche, alors que dans les deux cas nous utilisons le même type de raisonnement fondé sur les faits ? Notre Grand Maître, en quelque sorte.

Chaque page est plus enrichissante que vingt pages de forums communautaires et de blogs décalés.

En ces temps incertains, un peu de théorie mathématique et de philosophie sur la question sont toujours bonnes à prendre.

_________________
On peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui. Pierre Desproges


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Littérature papier
MessagePosté: Sam Déc 27, 2008 6:21 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17349
ça m'a pas mal tenté ce bouquin:

La récension:

"Quel est le point commun entre l'invention de la roue, Pompéi, le krach boursier de 1987, Harry Potter et Internet ?
Pourquoi ne devrait-on jamais lire un journal ni courir pour attraper un train ?
Que peuvent nous apprendre les amants de Catherine de Russie sur les probabilités ?
Pourquoi les prévisionnistes sont-ils pratiquement tous des arnaqueurs ?
Ce livre révèle tout des Cygnes Noirs, ces événements aléatoires, hautement improbables, qui jalonnent notre vie : ils ont un impact énorme, sont presque impossibles à prévoir, et pourtant, a posteriori, nous essayons toujours de leur trouver une explication rationnelle. Dans cet ouvrage éclairant, plein d'esprit et d'impertinence, Taleb nous exhorte à ne pas tenir compte des propos des « experts », et nous montre comment cesser de tout prévoir ou comment tirer parti de l'incertitude."

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 645 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 ... 43  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com