Soleocene.org

Au delà de l'ère du pétrole - Penser et agir l'énergie autrement au XXIème siècle
Nous sommes le Sam Mai 26, 2018 5:57 pm

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 643 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 39, 40, 41, 42, 43
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Littérature papier
MessagePosté: Dim Nov 05, 2017 6:56 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17301
écologie intégrale ?

Image

Citation:
La transition numérique mondiale s’accélère tandis que la transition écologique, au mieux, marque le pas. Cette situation ne sera pas longtemps soutenable. Il importe de se donner le plus rapidement possible un objectif collectif qui corresponde enfin à ce qu’exige l’état de dégradation du système-Terre. Comment concilier une empreinte écologique radicalement réduite avec la pluralité actuelle de nos sociétés et de leur tissu économique ? La réponse se trouve du côté d’une économie permacirculaire : le respect strict des limites planétaires exige, pour les pays riches, des métabolismes circulaires, mais aussi une réduction nette du substrat matériel de leurs activités – donc une décroissance – et une ouverture à l’expérimentation technologique et sociale la plus large possible. Cet ouvrage propose un cadre politique et éthique détaillé visant à bâtir progressivement, dans le respect du pluralisme moderne, une économie authentiquement durable. Christian Arnsperger est économiste et professeur à l’université de Lausanne, au sein de l’Institut de géographie et durabilité. Il est aussi conseiller scientifique de la Banque alternative suisse. Dominique Bourg est philosophe et professeur à l’université de Lausanne. Il a codirigé, avec Alain Papaux, le Dictionnaire de la pensée écologique (Puf), et dirige la collection « L’écologie en questions » et la revue en ligne La Pensée écologique. Il préside également le conseil scientifique de la Fondation Nicolas Hulot.

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Littérature papier
MessagePosté: Dim Nov 05, 2017 8:45 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Juin 23, 2009 10:28 pm
Messages: 2061
"intégrale"... intégrisme... ça réussi jamais à la cause défendue et c'est souvent préjudiciable aux Hommes

_________________
.Petroleum donare, postea dioxydecarbonare, ensuita rechaufare


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Littérature papier
MessagePosté: Dim Nov 05, 2017 10:18 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17301
ça va devenir dur de faire des maths au niveau Terminale et au dessus...

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Littérature papier
MessagePosté: Lun Nov 06, 2017 1:19 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Juin 23, 2009 10:28 pm
Messages: 2061
Scrat a écrit:
ça va devenir dur de faire des maths au niveau Terminale et au dessus...

Oh!!! on parlera de « somme de a à b » si tu veux le programme n’en mourra pas...

_________________
.Petroleum donare, postea dioxydecarbonare, ensuita rechaufare


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Littérature papier
MessagePosté: Dim Déc 03, 2017 8:29 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17301
Image

Citation:
Le Washington Post a comptabilisé le nombre de mensonges ou d'affirmations trompeuses prononcés par Donald Trump depuis son investiture, en janvier : 1628 en 298 jours. Naomi Klein dans son dernier ouvrage, «Dire non ne suffit plus» révèle que «les employés de la Maison Blanche pratiquent le mensonge comme on pratique un sport, ils lancent même des concours pour déterminer qui parviendra à faire publier le plus gros bobard». Le cynisme, l’imposture, la manipulation... sont depuis longtemps l’apanage des gouvernements. Naomi Klein démontre parfaitement dans son ouvrage que l’accession de Trump, cet «apprenti sorcier de pacotille» n’est ni une rupture, ni tout à fait une surprise, tout au plus une calamité, «il est le point culminant, l’aboutissement logique de tout un tas d’histoires dangereuses que notre culture transmet depuis très longtemps». Dans son refus de reconnaître la crise du climat conséquence de l’activité humaine, dans son rejet de l’intérêt général au profit de quelques intérêts privés, dans la haine qu’il exprime envers les plus vulnérables, dans sa misogynie, dans son orchestration du pillage économique pour le compte des plus riches, dans sa passion pour la téléréalité et le catch... Trump n’est que le paragon de ce système drogué à la richesse et au profit immédiat. Ce système n’est pas l’apanage des Etats-Unis, le cynisme et l’imposture règnent aussi sous d’autres latitudes.
Mais ce qui intéresse surtout Naomi Klein c’est d’établir quelques recettes pour sortir de ce système, non seulement dénoncer ce «pillage ininterrompu», mais réfléchir à une culture fondée sur la sollicitude et le respect. C’est ainsi qu’elle a participé à l’élaboration du «Manifeste pour un Canada fondé sur le souci de la planète et la sollicitude des uns envers les autres». Ce manifeste dresse la liste les urgences : la transition énergétique mais aussi les nouvelles règles à établir pour une nouvelle gouvernance et un nouveau vivre ensemble. Avec cette conclusion : «le temps est venu d’être courageux, le temps est venu de bondir vers l’avant» puisque il y a urgence à modifier nos façons de vivre.
Les pires scénarios sont déjà évoqués et notre région ne serait pas épargnée par les changements climatiques et leurs conséquences, élévation des températures, risque de phénomènes extrêmes, d’incendies, de sècheresse, d’élévation du niveau de la mer... Et tous ces phénomènes auraient un impact direct sur notre environnement, nos modes de vie, de consommer, sur l’agriculture, sur notre faune, sur notre flore etc... D’où l’urgence à réfléchir d'ors et déjà à une indispensable diminution des risques et à une inévitable adaptation aux changements à venir.


http://thau-infos.fr/index.php/culture/ ... uffit-plus

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Littérature papier
MessagePosté: Dim Déc 03, 2017 9:04 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12747
Localisation: 38
J'ai suggéré ceci à ma soeur comme cadeau de Noël :

Image

Citation:
L'Entraide L'autre loi de la jungle

Gauthier Chapelle
Pablo Servigne

Date de parution : 11/10/2017
ISBN : 979-10-209-0440-9
22.00 €

Pablo Servigne et Gauthier Chapelle ont tous deux une formation d’ingénieur agronome et un doctorat en biologie. Ils ont quitté le monde académique pour devenir « chercheurs in(Terre)dépendants ».

Le premier est notamment co-auteur de Comment tout peut s’effondrer. Petit manuel de collapsologie à l’usage des généra­tions présentes (Seuil, 2015). Le second a coécrit Le Vivant comme modèle. La voie du biomimétisme (Albin Michel, 2015).

Dans cette arène impitoyable qu’est la vie, nous sommes tous soumis à la « loi du plus fort », la loi de la jungle. Cette mythologie a fait émerger une société devenue toxique pour notre génération et pour notre planète.

Aujourd’hui, les lignes bougent. Un nombre croissant de nouveaux mouvements, auteurs ou modes d’organisation battent en brèche cette vision biaisée du monde et font revivre des mots jugés désuets comme « altruisme », « coopération », « solidarité » ou « bonté ». Notre époque redécouvre avec émerveillement que dans cette fameuse jungle il flotte aussi un entêtant parfum d’entraide…

Un examen attentif de l’éventail du vivant révèle que, de tout temps, les humains, les animaux, les plantes, les champignons et les micro-organismes – et même les économistes ! – ont pratiqué l’entraide. Qui plus est, ceux qui survivent le mieux aux conditions difficiles ne sont pas forcément les plus forts, mais ceux qui s’entraident le plus.

Pourquoi avons-nous du mal à y croire ? Qu’en est-il de notre ten­dance spontanée à l’entraide ? Comment cela se passe-t-il chez les autres espèces ? Par quels mécanismes les personnes d’un groupe peuvent-elles se mettre à collaborer ? Est-il possible de coopérer à l’échelle internatio­nale pour ralentir le réchauffement climatique ?

À travers un état des lieux transdisciplinaire, de l’éthologie à l’anthro­pologie en passant par l’économie, la psychologie et les neurosciences, Pablo Servigne et Gauthier Chapelle nous proposent d’explorer un im­mense continent oublié, à la découverte des mécanismes de cette « autre loi de la jungle ».



http://www.editionslesliensquiliberent. ... 1-0-1.html


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Littérature papier
MessagePosté: Sam Déc 09, 2017 12:17 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17301
plus beaucoup de jours avant noël...

Image


"Pour éviter le chaos climatique et financier ; une solution scandaleusement simple"

Citation:
Et si préserver notre climat était l'un des meilleurs moyens d'endiguer la prochaine crise financière ? Pour sauver les banques, on a mis 1 000 milliards. Pourquoi ne pas mettre 1 000 milliards pour sauver le climat ? Avec ce livre, le climatologue Jean Jouzel et l'économiste Pierre Larrouturou proposent un vrai Pacte finance-climat européen, pour diviser par 4 les émissions de CO2, dégonfler la bulle financière et créer plus de 5 millions d'emplois. La machine climatique est en train de s'emballer dangereusement. Il ne nous reste que 3 ans pour inverser la courbe des émissions de gaz à effet de serre si nous voulons éviter aux jeunes d'aujourd'hui un climat auquel il leur serait difficile, voire impossible, de s'adapter.


Pierre Larrouturou
Jean Jouzel

sortie: novembre 2017

Leur thèse consiste à affecter sur les 2200 milliards de création monétaire de la BCE,
1000 milliards à la lutte contre le réchauffement climatique,
Pour que vous compreniez mieux, eux aussi font dans le catastrophisme : plus que trois ans !!!
(c'est marrant j'ai déjà lu ça quelques part..... :P )

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Littérature papier
MessagePosté: Jeu Jan 04, 2018 8:32 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12747
Localisation: 38
A tous les mécréants bien fier de l' être : numéro hors série de LePoint à dégoter chez votre vendeurs de journaux.
Sous le coude.

http://www.lepoint.fr/dossiers/hors-ser ... c=INT-1380

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Littérature papier
MessagePosté: Dim Jan 07, 2018 9:52 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17301
j'écoutais d'un coin d'oreille: l'humanité croit dans une immense majorité à un Dieu

Les mécréants ne sont pas bien nombreux sur les 7 milliards d'humains

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Littérature papier
MessagePosté: Sam Jan 20, 2018 9:00 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12747
Localisation: 38
Citation:
Image

La guerre des métaux rares

La face cachée de la transition énergétique et numérique

Guillaume Pitron

Date de parution : 10/01/2018
ISBN : 979-10-209-0574-1

20.00 €


Transition énergétique, révolution numérique, mutation écologique… Politiques, médias, industriels nous promettent en choeur un nouveau monde enfin affranchi du pétrole, des pollutions, des pénuries et des tensions militaires. Cet ouvrage, fruit de six années d’enquête dans une douzaine de pays, nous montre qu’il n’en est rien !

En nous émancipant des énergies fossiles, nous sombrons en réalité dans une nouvelle dépendance : celle aux métaux rares. Graphite, cobalt, indium, platinoïdes, tungstène, terres rares… ces ressources sont devenues indispensables à notre nouvelle société écologique (voitures électriques, éoliennes, panneaux solaires) et numérique (elles se nichent dans nos smartphones, nos ordinateurs, tablettes et autre objets connectés de notre quotidien). Or les coûts environnementaux, économiques et géopolitiques de cette dépendance pourraient se révéler encore plus dramatiques que ceux qui nous lient au pétrole.

Dès lors, c’est une contre-histoire de la transition énergétique que ce livre raconte – le récit clandestin d’une odyssée technologique qui a tant promis, et les coulisses d’une quête généreuse, ambitieuse, qui a jusqu’à maintenant charrié des périls aussi colossaux que ceux qu’elle s’était donné pour mission de résoudre.

Journaliste pour Le Monde Diplomatique, Géo ou National Geographic (il est notamment lauréat de l’édition 2017 du Prix Erik Izraelewicz de l’enquête économique, créé par Le Monde), Guillaume Pitron signe ici son premier ouvrage. La géopolitique des matières premières est un axe majeur de son travail. Il intervient régulièrement auprès du parlement français et de la Commission européenne sur le sujet des métaux rares.

http://www.editionslesliensquiliberent. ... 1-0-1.html


Citation:
Dans un essai édifiant, le journaliste Guillaume Pitron dévoile “la face cachée de la transition énergétique et numérique”. Selon lui, le recours aux éoliennes, panneaux solaires et autres véhicules électriques n’a fait que déplacer l’impact de l’activité humaine sur les écosystèmes.


https://www.lesinrocks.com/2018/01/06/l ... 111026872/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Littérature papier
MessagePosté: Dim Jan 21, 2018 1:00 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17301
c'est exactement ce que dit Bihouix dans l'âge des low-tech !

http://www.seuil.com/ouvrage/l-age-des- ... 2021160727

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Littérature papier
MessagePosté: Mar Jan 23, 2018 9:14 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12747
Localisation: 38
3 pages dans le Nouvel Obs papier sur le livre au sujet des métaux rares.

un petit extrait concernant la Chine :


Fichiers joints:
Chine métaux rare.jpg
Chine métaux rare.jpg [ 105.83 Kio | Vu 273 fois ]
Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Littérature papier
MessagePosté: Sam Fév 03, 2018 8:57 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12747
Localisation: 38
Image

Ça y est je viens de l' acheter.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 643 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 39, 40, 41, 42, 43

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com