Soleocene.org

Au delà de l'ère du pétrole - Penser et agir l'énergie autrement au XXIème siècle
Nous sommes le Ven Aoû 17, 2018 9:47 am

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 89 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Les rejets de Co2
MessagePosté: Mar Mai 08, 2007 12:50 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17315
Image

Un graphe des échos à la fois sybillin et prêtant à confusion. Que veut-il dire ?

A priori il s'agit des rejets de GES mondiaux, vu les tonnages présentés. Mais de quels GES s'agit-il ? Le but étant de conclure que forêt et agriculture rejettent trop ? Et donc qu'il suffirait de les couper pour résoudre le problème ? Surprenant. Ou bien c'est moi ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Mai 24, 2007 11:53 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17315
un joli graphe dont on doit la trouvaille à Phyvette. Autant en faire profiter tout le monde...

Image[/url]

Un jour on expliquera sans doute d'où il vient...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven Mai 25, 2007 11:38 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 10:07 pm
Messages: 8021
Localisation: yvelines
Scrat a écrit:
Un jour on expliquera sans doute d'où il vient...


Si tu parle du graphe? ICI

Pour le CO2 c'est plus compliqué.

Phyvette


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re:
MessagePosté: Mar Déc 13, 2011 9:03 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
Protocole de Kyoto: Ottawa se retire

AFP Mis à jour le 13/12/2011

Le Canada est devenu lundi le premier Etat à se retirer du protocole de Kyoto sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES), affirmant que cet accord "ne fonctionnait pas" et que la "plateforme de Durban" représentait le chemin de l'avenir.
De retour de la conférence sur le changement climatique en Afrique du Sud, le ministre canadien de l'Environnement Peter Kent a justifié cette décision notamment par le fait que le Canada courait le risque de devoir verser des pénalités de quatorze milliards de dollars s'il restait signataire du protocole.

Le protocole de Kyoto, signé en 1997 et entré en vigueur en 2005, était le seul outil juridique contraignant limitant les émissions de gaz à effet de serre, à l'origine du réchauffement de la planète. Aux termes de cet accord, le Canada s'engageait à réduire en 2012 ses émissions de GES de 6% par rapport au niveau de 1990, mais ces émissions ont au contraire fortement augmenté. Arrivé au pouvoir en 2006, le gouvernement conservateur de Stephen Harper avait ouvertement rejeté ses obligations et dénoncé "l'erreur" du gouvernement libéral qui l'avait signé. Il s'était en revanche engagé à réduire les émissions de 17% à l'horizon de 2020 par rapport à 2005, ce qui représentait un effort nettement plus réduit et insuffisant, selon les écologistes.

Evoquant sa présence à la conférence sur le climat de Durban, M. Kent a affirmé que la plateforme préparée par celle-ci "représentait un chemin permettant d'avancer", alors qu'aux yeux du Canada le protocole de Kyoto n'en était pas un. Kyoto "ne couvre pas les deux plus grands pays émetteurs, les Etats-Unis et la Chine et donc ne peut pas fonctionner", a-t-il poursuivi devant la presse à Ottawa. Le protocole "n'est pas une voie vers une solution globale au changement climatique, c'est plutôt un obstacle", a affirmé le ministre canadien.

Un coût prohibitif

"Nous croyons qu'un nouvel accord avec des contraintes juridiques pour tous les grands émetteurs qui nous permet, en tant que pays, de créer des emplois et d'avoir une croissance économique est la voie permettant d'avancer", a encore dit Peter Kent, affirmant que cette position du Canada recevait un soutien croissant, de l'Union européenne aux Etats-Unis, à l'Australie, la Nouvelle-Zélande, le Japon et la Russie, ainsi qu'aux pays moins développés et au groupe de 43 petits pays insulaires.

Le ministre est longuement revenu sur le coût insupportable qu'aurait représenté, selon lui, le respect de Kyoto par son pays. Pour atteindre ses objectifs, a-t-il affirmé en substance, le Canada aurait dû soit bannir tous les véhicules à moteur de ses routes, soit "fermer" tout son secteur agricole et "couper le chauffage dans toutes les habitations, bureaux, hôpitaux et usines" du pays.

Le Canada risquait, selon lui "la perte de milliers d'emplois ou le transfert de quatorze milliards de dollars des contribuables canadiens à d'autres pays, soit 1.600 dollars par famille, sans le moindre impact sur les émissions ou l'environnement". Son estimation du coût élevé de Kyoto pour le pays a été immédiatement critiquée par une parlementaire d'opposition, Megan Leslie (Nouveau parti démocratique, gauche), pour qui elle est "inventée".

Les négociations marathon de Durban sur le climat, qui avaient frôlé la catastrophe, ont débouché dimanche sur une feuille de route vers un accord en 2015 englobant tous les pays pour lutter contre le réchauffement. Cependant, elle laisse en suspens la question cruciale pour le futur pacte, à savoir son caractère juridiquement contraignant.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/ ... retire.php

--> Les tar sands en avant toute.
:?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les rejets de Co2
MessagePosté: Jeu Déc 15, 2011 12:11 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 10:07 pm
Messages: 8021
Localisation: yvelines
Haaaaaa!!!

Citation:
Toujours dans le New York Times, une enquête raconte qu'aujourd'hui, la solution de capture du gaz carbonique la plus prometteuse consiste à injecter le CO2 dans les puits de pétrole pour en accélérer les extractions. Un développement industriel qu'encourage le Centre de recherche sino-américain sur les énergies propres, créé en 2009 par Barack Obama et Hu Jintao.

Titre du papier : « La solution au carbone pourrait être le pétrole. »

On en est là.

http://petrole.blog.lemonde.fr/2011/12/ ... #more-3805

Bien oui l'écologie politique est bien trop occupée par la lutte anti nucléaire. Peut pas en plus lutter contre le CO2.
A moins que se ne soit moins porteur de sièges de députés ou de portefeuilles de ministres.

_________________
Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques.
Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques.
Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les rejets de Co2
MessagePosté: Jeu Déc 15, 2011 7:58 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
phyvette a écrit:
Haaaaaa!!!

Citation:
Toujours dans le New York Times, une enquête raconte qu'aujourd'hui, la solution de capture du gaz carbonique la plus prometteuse consiste à injecter le CO2 dans les puits de pétrole pour en accélérer les extractions. Un développement industriel qu'encourage le Centre de recherche sino-américain sur les énergies propres, créé en 2009 par Barack Obama et Hu Jintao.

Titre du papier : « La solution au carbone pourrait être le pétrole. »

On en est là.

http://petrole.blog.lemonde.fr/2011/12/ ... #more-3805

Bien oui l'écologie politique est bien trop occupée par la lutte anti nucléaire. Peut pas en plus lutter contre le CO2.
A moins que se ne soit moins porteur de sièges de députés ou de portefeuilles de ministres.


Oui l' injection de CO2 pour du CO2 assisted oil recovery existe et fonctionne
Déja 250 000 b/j sont extrait aux USA grace à cette technique.

Citation:
CO2-Enhanced Oil Recovery

Only a small percentage of the petroleum in most oil fields can be recovered economically. One option to increase oil recovery is to pump CO2 into the reservoir to improve the flow of remaining oil through the pore space. After the oil-CO2 mixture reaches the surface, the CO2 is separated from the oil and recycled back to the reservoir. A side-effect of enhanced oil recovery is that a portion of the CO2 that was used to force oil out of the formation is sequestered in the reservoir’s pore space. CO2-EOR is currently used to optimize oil production, but can also be adjusted to boost the amount of carbon dioxide that stays sequestered in the reservoir.

Image


CO2 has been used in the Permian Basin of Texas for three decades to enhance oil recovery.
Most of the CO2 is supplied from natural sources in Colorado and New Mexico via pipeline, so there are currently few climate benefits in the process. But an experienced industry has developed and is capable of using anthropogenic CO2 (captured from fossil fuel burning power plants and industrial processes) for the same purpose. A large-scale coal gasification plant in North Dakota is currently capturing its CO2 and piping it to Weyburn, Canada where it is used for enhanced oil recovery. Other large anthropogenic CO2-EOR projects are under development.

Currently, CO2-EOR is used to produce about 250,000 barrels per day of oil in the U.S. that might otherwise not exist. A recent study by Advanced Resources International states that an additional 4 to 47 billion barrels of domestic resources could be economically recovered using CO2-EOR. The study notes that at least 8 billion tons of CO2 could be sequestered in the U.S. by using EOR. The carbon abatement cost of CO2-EOR varies according to field and the price of oil; in some cases in can have negative costs according to Battelle Memorial Institute.

Currently, regulations exist to govern CO2-EOR activities in order to prevent ground water contamination. However, there are no regulations to govern CO2-EOR activities operating with the purpose of permanently sequestering CO2. If and when the U.S. enacts a climate policy that requires CO2 mitigation, new standards will need to evolve that allow measuring and crediting of CO2 that is sequestered in oil fields. There are questions of “additionality” that must be addressed: some argue that the net climate impact of sequestering CO2 in an EOR operation is marginal because of the extra oil that is produced and then combusted. Others argue that the oil would still be produced elsewhere. Other complex regulatory issues such as plant siting, injection criteria, remediation options, and liability concerns must be addressed before CO2-EOR sequestration is widely deployed as a carbon mitigation technology.


http://www.wri.org/publication/content/8355


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les rejets de Co2
MessagePosté: Jeu Déc 15, 2011 8:45 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 10:07 pm
Messages: 8021
Localisation: yvelines
energy_isere a écrit:
Oui l' injection de CO2 pour du CO2 assisted oil recovery existe et fonctionne
Déja 250 000 b/j sont extrait aux USA grace à cette technique.

Je sais bien, mais comme solution au carbone ; extraire plus de pétrole en séquestrant du CO2 à la place c'est marrant non ?... :mrgreen:

_________________
Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques.
Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques.
Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les rejets de Co2
MessagePosté: Lun Jan 16, 2012 9:50 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17315
Citation:
Le gaz carbonique dans les océans perturbe le cerveau des poissons
(AFP) – Il y a 8 heures
SYDNEY — La hausse des émissions de dioxyde de carbone causées par l'homme peut affecter le cerveau et les centres nerveux des poissons de mer, et menacer leur survie, souligne une étude australienne publiée lundi.
Les concentrations de dioxyde de carbone (gaz carbonique, CO2) dans les océans prévues pour la fin de ce siècle vont interférer avec les capacités des poissons à entendre, sentir, tourner dans l'eau et échapper à leurs prédateurs, ajoute cette étude réalisée par le Centre d'excellence pour l'étude des coraux, chapeauté par le Conseil australien de la recherche.
Ses chercheurs ont testé pendant des années les aptitudes des jeunes poissons des coraux, dans des eaux de mer contenant de hauts niveaux de gaz carbonique dissous.
"Et il est à peu près certain qu'ils enregistrent une perturbation notable de leur système nerveux central, ce qui amoindrit leurs chances de survie", a déclaré Phillip Munday, un des scientifiques de l'équipe.


http://www.google.com/hostednews/afp/ar ... 3c516f.241

et si c'était pareil pour les hommes ?

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les rejets de Co2
MessagePosté: Lun Jan 16, 2012 11:28 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Juin 23, 2009 10:28 pm
Messages: 2061
Scrat a écrit:
Citation:
Le gaz carbonique dans les océans perturbe le cerveau des poissons
(AFP) – Il y a 8 heures
SYDNEY — La hausse des émissions de dioxyde de carbone causées par l'homme peut affecter le cerveau et les centres nerveux des poissons de mer, et menacer leur survie, souligne une étude australienne publiée lundi.
Les concentrations de dioxyde de carbone (gaz carbonique, CO2) dans les océans prévues pour la fin de ce siècle vont interférer avec les capacités des poissons à entendre, sentir, tourner dans l'eau et échapper à leurs prédateurs, ajoute cette étude réalisée par le Centre d'excellence pour l'étude des coraux, chapeauté par le Conseil australien de la recherche.
Ses chercheurs ont testé pendant des années les aptitudes des jeunes poissons des coraux, dans des eaux de mer contenant de hauts niveaux de gaz carbonique dissous.
"Et il est à peu près certain qu'ils enregistrent une perturbation notable de leur système nerveux central, ce qui amoindrit leurs chances de survie", a déclaré Phillip Munday, un des scientifiques de l'équipe.


http://www.google.com/hostednews/afp/ar ... 3c516f.241

et si c'était pareil pour les hommes ?


oui depuis que je te lis je suppose cela

_________________
.Petroleum donare, postea dioxydecarbonare, ensuita rechaufare


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les rejets de Co2
MessagePosté: Lun Jan 16, 2012 11:42 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 10:07 pm
Messages: 8021
Localisation: yvelines
Ho la vache ... :D


Image

_________________
Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques.
Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques.
Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les rejets de Co2
MessagePosté: Mar Jan 17, 2012 1:22 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Juin 23, 2009 10:28 pm
Messages: 2061
elle était facile en même temps

_________________
.Petroleum donare, postea dioxydecarbonare, ensuita rechaufare


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les rejets de Co2
MessagePosté: Mer Mai 23, 2012 9:54 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Nouveau record, en attendant Mars puis Avril 2013 ou on risque de titiller les 399 ppm.

http://www.esrl.noaa.gov/gmd/ccgg/trends/
Image

et voila ce que ca donne si on regarde depuis 1960
(c'est ma date de naissance ! ;-) )

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les rejets de Co2
MessagePosté: Sam Avr 27, 2013 9:12 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Record battu. Et 400 ppm CO2 en vue


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les rejets de Co2
MessagePosté: Dim Avr 28, 2013 5:48 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17315
remarque vu la constance de l'augmentation, c'est bien plutôt le contraire qui serait un scoop !

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les rejets de Co2
MessagePosté: Lun Mai 06, 2013 5:46 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
Le taux de CO2 dans l'air au plus haut depuis plus de 2,5 millions d'années

Le Monde | 06.05.2013
Par Stéphane Foucart

Un cap symbolique est en passe d'être franchi. Pour la première fois depuis que l'homme est apparu sur Terre. Et même depuis plus de 2,5 millions d'années... Le seuil de 400 parties par million (ppm) de dioxyde de carbone (CO2) atmosphérique devrait être atteint courant mai, au point de mesure historique de la station de Mauna Loa (Hawaï), où les premières mesures de l'ère moderne ont été menées, dès 1958, par l'Américain Charles David Keeling.

La concentration de CO2 dans l'hémisphère Sud, plus faible que celle de l'hémisphère Nord, ne franchira cependant le même palier que dans plusieurs années.

A Mauna Loa, la concentration de CO2 pointait, vendredi 3 mai, à 399,29 ppm. La veille, l'Organisation météorologique mondiale (OMM) rendait public son bilan climatologique pour 2012, notant l'abondance et l'intensité de phénomènes extrêmes : sécheresses, inondations, cyclones tropicaux, etc.

Image

................


http://www.lemonde.fr/planete/article/2 ... _3244.html


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 89 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com