Soleocene.org

Au delà de l'ère du pétrole - Penser et agir l'énergie autrement au XXIème siècle
Nous sommes le Jeu Aoû 16, 2018 5:45 pm

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Après Peak oil
MessagePosté: Mar Oct 10, 2006 12:05 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17315
Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais en tout cas pour moi la limite entre "Peak oil" et "Après Peak oil" se dessine plus définitivement tous les jours. Certes, l'actualité du "Peak oil" est plus féconde. Mais cela n'empêche pas l'"Après Peak oil" d'être plus présent à chaque instant... A vous...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Oct 10, 2006 12:39 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 10:07 pm
Messages: 8021
Localisation: yvelines
Sans conteste Plus un jour sans une émission de radio , télé , ou article de presse qui n'évoque la formule consacré " après pétrole" . Suis je plus réceptif ?.. peut etre , mais le passage a +de 79 us$ Bl a fait comme un électrochoc dans les médias.

Phyvette


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim Jan 20, 2008 3:35 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17315
Ca c'est excellent. Dejà en ligne depuis deux mois... Oups...

http://youtube.com/watch?v=Ulxe1ie-vEY


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun Jan 21, 2008 10:45 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Aoû 28, 2006 9:06 pm
Messages: 3752
Mmmh... Il manque un long passage plat mais ondulé... :)

_________________
On peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui. Pierre Desproges


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Jan 22, 2008 3:58 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 10:07 pm
Messages: 8021
Localisation: yvelines
Deux mois Scrat....! Tu rigole , déjà posté 5 fois sur oléo et dans ma signature au dernier trimestre 2007. A quoi sert il de se décarcasser.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Jan 22, 2008 10:34 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17315
oui. Mea culpa, mea grandissima culpa. Je ne suis pas toujours les liens qui sont présentés... D'ailleurs je ne dois pas être le seul. Et puis de toute façon il y en a à peine 1 sur 10 qui vaut la peine d'être suivi...

En tout cas celui-là vu par hasard m'a bien fait rire. Il manque effectivement le plateau ondulé. Ca aurait fait pas mal d'ailleurs: une belle série de bosses pour se préparer à la grande dégringolade...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re:
MessagePosté: Jeu Avr 19, 2012 4:56 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Ah tiens j' ai été faire un peu d' exploration archéologique dans l' Oleocene et je trouve :

Dim Nov 27, 2005 écrit par un Schtroumf de Wiesbaden :

Citation:
Bonjor à vous tous,

j'ai l' impression que c'est la tradition, alors je vais dire comment je suis arrivé sur Oleocène. En fait je cherchais des informations sur les "pellet" (on dit aussi granulés en francais: pour les poeles à bois à feu continu) et un lien m'a ammené sur oleocène. J'ai mis un ou deux week end à lire quasiment tous les posts. Ce qui m'a surpris c'est le pessimisme de beaucoup d'entre eux. (cf le sondage "après le peak"). Bon moi évidemment je viens d' une autre planète que la planète France et je vois dans le PO une énorme chance ! En fait l'oléocène, c'est un monde qui est bien triste ! On y fait la guerre en Irak pour deux gouttes de plus, on y respire des tas de saletés (NO, CO, CO2, soufre, particules), on se prépare un effet de serre terrible et pour finir, tout ca est basé sur une technique en grande partie vieille de plus d' un siécle.

Alors pourquoi ne pas considérer l'après-PO (l' APO ?) comme un avenir plutot sympathique ? Il y aura sans doute encore des guerres, au moins pour se procurer les dernières demi-gouttes cette fois-ci. Mais de toute facon la tendance est bien amorcée: ce site a le mérite de tenir tout le monde informé. Pour les germanistes, par ex:

http://de.wikipedia.org/wiki/Peak-Oil
http://www.peakoil.de/

Maintenant, il est clair que la difficulté va etre de maitriser la transition. Il y aura des gagnants et des perdants, comme dans toute révolution industrielle. Mais une chose est sure: plus tot on s'y prépare, plus facile sera la transition. Donc pour moi le gros du débat serait plutot d' organiser la transition, plutot que de s'interroger sur une date qui est de toute facon inéluctable. D' autant plus -et c' est sans doute la peur qu' induit le PO- qu' il n' y a pas de solution toute prete, mais une somme de solutions. On parle d'ailleurs de plus en plus souvent d'énergie "hybride".
Toutes les initiatives sont bonnes. Pourquoi pas un forum "entreprendre"
Si vous voulez, un forum Allemagne, si cela intéresse ?

Bien à vous.

Le pétrole est mort ! Vive l' après-pétrole.


http://www.oleocene.org/phpBB3/viewtopi ... 839#p22839

ah, ca ne nous rajeuni pas.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Après Peak oil
MessagePosté: Jeu Avr 19, 2012 8:31 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17315
+1 pour Miss Marple ! Bluffant !

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Après Peak oil
MessagePosté: Mer Jan 15, 2014 3:42 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 10:07 pm
Messages: 8021
Localisation: yvelines
De notre ami Oléobulle sur le revenu minimum universel.

oléobulle a écrit:
Effectivement, le Pic Pétrolier me semble le plus gros problème à l'encontre du revenu garanti.

L'idée elle-même, en tant que concept éthéré, est éminemment sympathique. Mais, outre le fait déjà signalé qu’elle me semble inflationniste, il faut bien réaliser que l'argent n'est qu'une mesure du temps nécessaire pour acquérir un bien ("le temps, c'est de l'argent" comme on dit), et que ce temps lui même peut-être mesuré en fonction de l'énergie nécessaire pour le produire.

On peut donc dire aussi que l'argent est aussi une mesure de l'énergie et des efforts qui auront été nécessaire pour fabriquer et acheminer le bien.

Avec la raréfaction du pétrole, il me semble qu'il sera difficile de décréter un revenu crée ex-nihilo par l'état. Pour que le "revenu minimum" ait un sens, il faudrait que celui-ci permette plus ou moins de se loger ET de se nourrir.

Or si, actuellement, un seul agriculteur sur son tracteur peut sans doute produire assez de nourriture pour des milliers de personnes, il en sera tout autrement quand le pétrole viendra à manquer. La productivité alimentaire ne pourra que chuter. L'état ne pourra pas décréter arbitrairement l'équivalence entre un bout de papier et des centaines d'heures de dur labeur. *Aujourd'hui* peut-être car ramené en termes d'heures de travail pour un individu lambda, la nourriture ne vaut rien, ou presque. Par contre, si demain, pour prendre un exemple, une personne à plein temps ne parvient plus à produire la nourriture que de 10 personnes (ce qui en passant signifierait 6 ou 7 millions de nouveau paysans et plus ou moins la fin du chômage), il me paraît difficile d'imaginer un système où l'état parvienne, sans révolte aucune, à faire manger "gratuitement" 9 personnes sur 10.

Le peu de nourriture produite devra être récoltée; acheminée; mise en conserves; stockée; défendue; vendue; etc. Et honnêtement, j'ai peur qu'il n'y en ait pas assez pour tout le monde. On ne bascule pas une industrie agro-alimentaire lourdement dépendante du pétrole, des engrais et des insecticides vers une agriculture "locale" du jour au lendemain comme ça.

Si l'état s'acharne envers et contre tout à instaurer un revenu minimum, la loi de l'offre et de la demande permet de conclure que ce "revenu" ne vaudra probablement plus grand chose, ou en tout cas pas suffisamment pour acheter sa nourriture, ce qui était pourtant plus ou moins le but recherché. Pour échanger quelque chose que l'on a mis des milliers d'heures à produire, et bien il faut quelque chose d'autre que l'on a mis des milliers d'heures à produire. Sinon, c'est la porte au marché noir et à l'éclosion de monnaies alternatives qui reflètent mieux la valeur du produit.

Pour dire les choses différemment, dans un tel contexte le "riche" citadin muni de sa monnaie de singe venu faire ses courses chez le "pauvre" paysan repartirait peut-être effectivement avec quelques sacs de patates, mais probablement allégé de sa Rolex...

_________________
Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques.
Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques.
Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Après Peak oil
MessagePosté: Jeu Jan 16, 2014 10:58 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Aoû 28, 2006 9:06 pm
Messages: 3752
Oléobulle a écrit:
Le temps lui même peut être mesuré en fonction de l'énergie nécessaire pour le produire.

Ah, il existe donc des usines qui fabriquent le temps. On nous cache décidément bien des choses...
On pouvait s'en douter : TEP veut dire en fait Temps Equivalent Pétrole.

_________________
On peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui. Pierre Desproges


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Après Peak oil
MessagePosté: Ven Jan 17, 2014 10:18 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Aerobar a écrit:
Oléobulle a écrit:
Ah, il existe donc des usines qui fabriquent le temps. On nous cache décidément bien des choses....


Mais bien sur !

Image

Il faut une usine avec du papier, des rotatives, de l' encre, des employés, de l'electricité ......

Une imprimerie ça s' apelle. :o Ca doit se trouver du coté de Genéve.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Après Peak oil
MessagePosté: Ven Jan 17, 2014 10:49 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17315
Citation:
Le temps lui même peut être mesuré en fonction de l'énergie nécessaire pour le produire.

et on a besoin de combien d'énergie pour fabriquer le temps ? C'est une question au Grand Horloger, ça non ?

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com