Soleocene.org

Au delà de l'ère du pétrole - Penser et agir l'énergie autrement au XXIème siècle
Nous sommes le Jeu Juil 19, 2018 8:48 pm

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 265 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 14, 15, 16, 17, 18  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Le recyclage
MessagePosté: Jeu Oct 05, 2017 7:58 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
Veolia vise 1 milliard d'euros d'activité dans les plastiques recyclés en 2025


Le Revenu le 05/10/2017

Le groupe Veolia, spécialiste de l'eau et des déchets, veut multiplier par cinq son chiffre d'affaires dans la production de plastiques recyclés d'ici à 2025, pour atteindre un milliard d'euros, a annoncé jeudi son PDG Antoine Frérot.

«Le contexte est globalement porteur pour le recyclage du plastique», qui représente «un enjeu majeur pour l'environnement et l'emploi», a souligné M. Frérot devant la presse.

Le patron de Veolia a notamment cité les enjeux en termes de biodégradabilité, pollution des océans, émissions de gaz à effet de serre, mais aussi les perspectives de créations d'emplois dans cette filière.

«Le taux de recyclage est très faible par rapport à d'autres matériaux», a relevé M. Frérot. Seulement 9% des quelque 8,3 milliards de tonnes de plastiques produites entre 1950 et 2015 ont été recyclés, selon les chiffres présentés par Veolia.

Aujourd'hui, le taux de recyclage des déchets plastiques atteint 30% en Europe. L'Asie est également bien placée (20% à 30% en Chine, 25% au Japon, 45% en Corée du Sud) alors que l'Amérique du Nord est en retard.

Le marché mondial du recyclage des plastiques va augmenter de près de 7% par an dans les dix ans, passant de 31,5 milliards de dollars en 2015 à 56,8 milliards de dollars en 2025, selon Veolia.

En Europe, le marché du recyclage des plastiques va presque doubler dans la même période, pour atteindre 8 milliards d'euros, et la part de plastiques recyclés dans la demande totale passer de 13% à 20%.

Pressions écologistes et réglementaires

Cette tendance est soutenue par différents facteurs : pressions écologistes, durcissement réglementaire, engagements politiques. De plus, la demande des industriels utilisateurs est croissante pour l'utilisation de plastiques recyclés.

Dans ce contexte porteur, Veolia a pour ambition de «structurer une filière industrielle mondiale de recyclage et de valorisation», a déclaré Antoine Frérot.

L'objectif d'atteindre un chiffre d'affaires d'un milliard d'euros en 2025 repose essentiellement sur l'augmentation des volumes traités, a indiqué M. Frérot.

L'Europe y contribuera pour 600 millions d'euros, un triplement par rapport aux 200 millions de 2016, et l'Asie pour 300 millions en partant d'un niveau très modeste aujourd'hui. La filière démarre au Japon et en Corée du Sud et la Chine suivra.

Le groupe a engagé la spécialisation de ses usines, à l'image de son site néerlandais de Vroomshoop pour la production de polypropylène (PP) recyclé. Veolia vise aussi des effets d'échelle en massifiant les flux traités, et veut améliorer ses procédés de tri et renforcer son approvisionnement auprès des industriels.

Pour la France, l'objectif est de doubler le chiffre d'affaires en 2025 à 150 millions d'euros, en portant le volume de plastiques traités à 200.000 tonnes (contre 45.000 tonnes aujourd'hui), a indiqué le directeur général recyclage et valorisation de Veolia en France, Bernard Harambillet.

La France compte trois sites de production de plastiques recyclés. «L'année prochaine, il y aura une annonce sur des sites nouveaux en France», a dit M. Harambillet, évoquant «deux sites complémentaires et l'extension de deux sites».

Le Revenu, avec AFP

http://www.lerevenu.com/bourse/valeurs- ... es-en-2025


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le recyclage
MessagePosté: Sam Oct 21, 2017 1:06 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
Veolia compte quintupler son activité de recyclage des plastiques

MYRIAM CHAUVOT Le 05/10/2017

Le leader mondial de l’eau et des déchets veut porter de 200 millions à un milliard d’euros son chiffre d’affaires en recyclage pur, hors collecte et tri. Dont 300 millions en Asie, bien meilleur élève que l’Amérique du Nord.

Si rien n'est fait, le plastique rejeté dans les océans pèsera plus lourd que les poissons qui y vivent à horizon 2050. « De 1964 à 2014, la production mondiale de plastiques a été multipliée par vingt et devrait à nouveau quadrupler d'ici à 2050 pour atteindre 1,1 milliard de tonnes », a résumé le PDG de Veolia Antoine Frérot lors d'un point sur les activités du groupe sur cette matière. « Les plastiques représentent aujourd'hui 30% des déchets mais moins de 20% sont recyclés dans le monde et seulement 30% en Europe », a-t-il observé.

Le géant français des services à l'environnement ne réalise lui-même que 200 millions d'euros de chiffre d'affaires sur cette activité. Une goutte d'eau dans ses 24 milliards d'euros de chiffre d'affaires. C'est également peu au regard des 31,5 milliards de dollars que représentaient déjà les activités mondiales de recyclage du plastique en 2015.

Un marché de 57 milliards

Si les tonnages recyclés doublent d'ici à 2025, comme le prévoit une étude du cabinet Grand View Research, le marché mondial du recyclage représentera alors 56,8 milliards de dollars en 2025. C'est pourquoi « Veolia prévoit de multiplier par cinq son chiffre d'affaires en recyclage de plastique d'ici à 2025, pour atteindre à cet horizon un milliard d'euros », a annoncé Antoine Frérot. La croissance viendra des volumes traités, avec une augmentation de la capacité de ses trois sites européens et de nouveaus sites, dont un en France en préparation.

La Chine bonne élève

Pour quintupler son activité, Veolia ne compte pas que sur l'Europe. « Sur un milliard d'euros, outre l'Europe, nous devrions réaliser environ 300 millions en Asie », a estimé son PDG. Car le Japon, la Corée du sud et surtout la Chine sont de meilleurs élèves que l'Amérique du Nord, où Antoine Frérot n'attend guère de croissance d'activité en recyclage. « Il y a, aux Etats-Unis, peu d'incitation à progresser, analyse t-il, tandis que la Chine est soucieuse d'environnement : la pollution y est aujourd'hui le principal motif de contestation », devant les déplacements de population ou les captures de terrain.

Objectif irréaliste

Quant à la France , « Veolia y possède 45.000 tonnes de capacités de recyclage plastique, c'est autant qu'en Allemagne et au Japon, qui a deux fois plus d'habitants, on ne peut donc pas parler de retard français, assure t-il. Et nos capacités françaises devraient doubler d'ici à 2025 ». De là à dire que l'objectif gouvernemental de 100% plastiques recyclés est réaliste, il y a de la marge. Tant qu'il n'y aura pas de devoir d'éco-conception des nouvelles résines plastiques, la plupart risquent de se révéler, à l'instar du PET opaque , techniquement non recyclables.

https://www.lesechos.fr/industrie-servi ... 119838.php


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le recyclage
MessagePosté: Dim Oct 29, 2017 1:38 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Une société Canadienne affirme avoir mis au point un procédé de récupération de l' Or dans les déchets de cartes électroniques (e-wastes) sans cyanures. Procédé aqueux soit disant non dangereux.
Par extension ça pourrait aussi trouver une application dans les mines d' Or pour sortir les procédés au cyanure.


Citation:
This new method for getting gold from e-waste may be just what miners need

Des Kilfoil | Oct. 18, 2017 Mining.com

A small Canadian company’s new way of extracting gold and other precious metals is showing big promise for the mining industry, and for efforts to deal with the growing problem of electronic waste.

The CEO of Vancouver-based EnviroLeach Technologies says the new approach is also the biggest innovation for conventional gold mining in 150 years.

“The advent of cyanide in the 1870’s was the biggest innovation in all of mining history, and this challenges that,” says Duane Nelson. “Our technology has equal-to or better leach kinetics than cyanide, and a much broader base of available ores and concentrates that it can be used on. So this is potentially a game changer for the mining sector.”

EnviroLeach’s new plant, a joint venture with electronics giant Jabil Inc., will open in December in Memphis, Tennessee. The 650,000 square foot plant will shred and pulverize discarded circuit boards and other electronic waste. Then, using proprietary technology, Jabil will extract gold and other precious metals from the e-waste to manufacture electronic components for Dell, Hewlett-Packard and other clients.

Because it’s water-based and uses harmless ingredients, Nelson says the process is far more environmentally friendly than extraction by cyanide, hot acid digestion or other conventional methods.

“You can put your hand in it,” says Nelson. “You can effectively drink the stuff,” he says, adding it’s also less expensive because the solution can be used repeatedly.

Applying inorganic electro-chemistry research methods, Nelson says EnviroLeach’s team of 20 scientists “stumbled upon” the new technique. Ore concentrate or pulverized e-waste is mixed with ordinary water containing five ingredients. The solution is then pumped through cells of small, man-made diamond plates and then zapped with electricity. The gold and other precious metals separate and are extracted from the solution, which can be recharged and used again.

With environmentalists pressuring governments to deal with the growing mountains of e-waste around the world, EnviroLeach and Jabil shareholders see huge profits in recycling the 50 million tonnes of e-waste dumped in landfills every year.

But Nelson says the new process can also unlock riches for conventional mining. Unlike cyanide or hot acid digestion, Nelson says the new process doesn’t damage equipment. More importantly, it could be used in locations where cyanide is banned.

“So there are hundreds of mines out there that could benefit from this technology,” he says.

Does cheap, effective and environmentally safe mining sound too good to be true? Nelson has this response for the skeptics.

“You know, cyanide sounded too good to be true in the 1800’s. Personal computers sounded too good to be true,” he says. “It’s innovation, and the mining sector has not been one of the most innovative sectors out there.

“The environment will benefit, the mining sector will benefit, our shareholders will benefit. I think everyone is going to benefit from this.”


http://www.mining.com/web/new-method-ge ... ners-need/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le recyclage
MessagePosté: Dim Oct 29, 2017 1:39 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
La news au dessus étant un peu mystérieuse, voici plus de détails qui satisferont mieux ceux qui ont des bases en chime des procédés :

Citation:
EnviroLeach Announces Exceptional Recovery Results on E-Waste Material


June 01, 2017 07:00 ET | Source: Enviroleach Technologies Inc.
VANCOUVER, British Columbia, June 01, 2017 (GLOBE NEWSWIRE)

EnviroLeach Technologies Inc. announced today that it has completed an extensive seven month hydrometallurgical testing program of its non-cyanide, non-acid based formula on Electronic Waste (E-Waste), specifically printed circuit board assemblies (PCBA) based materials. Gold recoveries of up to 90% in periods of less than 120 minutes were achieved using the Company’s unique, patent pending and environmentally friendly process.

The test results of the EnviroLeach reagent, as compared to the current industry standard acid based extraction method, was found to provide similar leach kinetics and recoveries. However, contrary to the acid based method, the EnviroLeach reagent was safe to handle, functioned at low temperatures and near neutral pH levels. In addition, unlike the acid method, EnviroLeach did not generate poisonous off-gassing. As to the safety comparisons, the acids are toxic, whereas the base ingredients of the EnviroLeach product are all FDA approved as nutritional supplements, medicines and food additives.

The seven month comprehensive test program involved all aspects of the PCBA recycling/recovery process. This included the following steps:

- the shredding, separation and grinding of raw PCBA materials to minus 200 um (70 mesh),
- the agitated vat leaching and subsequent dissolution of the contained metals into aqueous solution,
- the separation of solids from leach liquors while minimizing losses of both chemicals and metals,
- the recovery of the dissolved metals and gold ion complexes from the pregnant solution using a proprietary process,
- the regeneration of the barren leach solution using a proprietary electrochemical process providing complete reusability of the reagent

The results of this extensive test program clearly demonstrate that the EnviroLeach process effectively recovered the target metals from the raw e-waste making it the world’s only safe, truly environmentally friendly and sustainable solution for the recovery of precious metals from end of life electronics.

The goal of the EnviroLeach E-waste division is to become a core participant in the circular integration of the technology supply chain by converting the e-waste of today into a sustainable source of metals for the technologies of tomorrow.

Test Results and Procedures

Material preparation and grinding was done at Mineworx Technology’s facilities in Coquitlam, BC. The preparation included the shredding, pulverizing, milling and classifying of over 4 tonnes of e-waste materials including, set top box boards, memory modules, motherboards, hard drive boards, CPU processors and other PCBA based materials.
...............
...............


https://globenewswire.com/news-release/ ... erial.html

Bon, pas de détail sur cette chimie extraordinaire ....... sinon que c'est en milieu presque neutre et à ''basse temperature '' (comprendre que ce n' est pas à 80 °C)

La démonstration à été réalisée sur 4 tonnes de e-wastes. Ils sont préalablement réduits en ''poussiére'' de 200 microns.


Passage de la ligne pilote à l'usine de Memphis en decembre 2017 et mise en service Q1 2018.

Citation:
We are currently in the final stage of the project, moving from a lab pilot plant to full scale operations, with a plant design that can easily be replicated at any suitable location. Engineering and design on the full scale modular plant has been completed by Mineworx and fabrication is currently underway in our Vancouver facility. Installation in the Memphis plant is scheduled for December, with full commissioning expected to be completed in early 1st quarter 2018.


https://globenewswire.com/news-release/ ... pdate.html


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le recyclage
MessagePosté: Sam Nov 04, 2017 2:06 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
Et si les vieux papiers ne valaient plus rien ?

MYRTILLE DELAMARCHE 24 oct 2017

Depuis l’interdiction chinoise d’import de déchets en mélange, les papiers et cartons issus de la collecte ont perdu, selon les sortes, 60 à 80 euros de valeur par tonne. En septembre, les recycleurs croyaient avoir touché le fond et tablaient sur une légère baisse en octobre. Que nenni. Les baisses de prix égalent celles du mois d’août. "Encore un mois comme ça et nos marges seront réduites à zéro", grince un recycleur.

Et si cela durait ? L’industrie papetière française n’est pas en fonds pour soutenir ses fournisseurs. Restent les fabricants de matériaux isolants biosourcés, qui profitent de la reprise du BTP et des nouvelles exigences environnementales. Certains sont conscients du risque que représenterait, pour leurs approvisionnements, une déstabilisation de la filière. Si cela durait, "il faudrait monter au créneau pour faire passer des coûts d’enlèvement aux entreprises émettrices", continue ce recycleur, qui en frémit d’avance. Allez expliquer à des dizaines de milliers de clients que leurs déchets valorisables ne valent soudainement plus le prix de leur traitement…

Mais il y a pire. Il y a les housses plastiques qui entourent les palettes. "Sans les Chinois, le marché est mort pour dix ans, affirme un de ses acteurs. En attendant l’ouverture d’usines en Asie et en Europe de l’Est, tout va partir en incinération, voire en enfouissement." De quoi plomber l’objectif de recyclage de 100% des plastiques annoncé par Édouard Philippe.

https://www.usinenouvelle.com/article/e ... en.N604033


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le recyclage
MessagePosté: Jeu Nov 16, 2017 10:45 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17314
Citation:
Recyclage : comment la consigne a disparu en France

Jusqu’au début des années 1990, la consigne, cette petite somme supplémentaire payée par le consommateur pour l’emballage, était restituée au retour de la bouteille en magasin.


http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/art ... 55770.html

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le recyclage
MessagePosté: Lun Nov 20, 2017 8:07 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Tiens ? Le marc de café contient des huiles dont on peut extraire quelque chose pour faire du bio diesel !

Citation:
Le fameux expresso ou café-crème matinal ne sera plus réservé aux humains. Grâce à la start-up londonienne Bio Bean soutenue par le pétrolier Shell, c'est au tour des bus de carburer au café, à partir de ce lundi. Le carburant, développé depuis quatre ans par la société spécialisée dans l'environnement est composé à 80% de diesel et à 20% de biocarburants comprenant de l'huile extraite du recyclage de marc de café.

C'est un jeune entrepreneur de 25 ans, Arthur Kay, qui a fondé en 2013 une entreprise capable de recycler et transformer du café en carburant propre. Une première dans le monde. Basée à Londres, la start-up récolte le marc de café dans des boutiques et des restaurants - Costa Coffee ou Nael's Coffee notamment - de plusieurs villes anglaises. Dans un deuxième temps, les résidus sont transformés en huile dans une usine située à Alconlbury, à 20km de Cambridge. L'huile est par la suite mixée à d'autres carburants verts par la société Argent Énergie, le plus important producteur de biocarburant au Royaume Uni.

http://www.lefigaro.fr/societes/2017/11 ... u-cafe.php


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le recyclage
MessagePosté: Mer Nov 22, 2017 8:40 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
Recyvalor en a fini avec les décharges illégales de pneus

Franck Stassi Usine Nouvelle le 22/11/2017

Après neuf ans d’activité, l’association Recyvalor a contribué à valoriser 55 000 tonnes de pneus usagés stockés illégalement. Elle cesse ses activités.

9 millions de pneus, pour un tonnage de 55 000 tonnes, ont été traités sur 54 sites en l’espace de neuf ans par l’association Recyvalor, qui célèbrera le 23 novembre dernier l’arrêt de ses activités. Créée en 2008 à l’initiative de 28 entreprises et fédérations professionnelles du secteur automobile (manufacturiers, distributeurs, garages), elle s’était fixé pour objectif de collecter et valoriser les pneus entreposés illégalement sur 61 stocks répartis sur le territoire. Un accord-cadre avait été alors signé avec les pouvoirs publics, avec un budget de 8,3 millions d’euros auquel l’Etat a contribué à hauteur de 30%.

Des problèmes environnementaux

Ces acteurs ont répondu, à l’époque, à une interpellation de l’association Robin des bois, qui mettait en garde contre les décharges illégales de pneus, ouvertes avant la création de la filière de responsabilité élargie du producteur (REP) en 2002. Des problèmes environnementaux et de sécurité se posaient, notamment en cas d’incendie. Le risque de prolifération du chikungunya, dans le sud de la France, était aussi présent à cause de l’eau qui stagnait entre les pneus. Des collecteurs de pneumatiques peu scrupuleux triaient les pneus, revendaient très loin les bons pneus, et laissaient de côté les pneus les plus dégradés", explique la présidente de Recyvalor, Bénédicte Barbry, en charge des relations publiques pour le groupe Mobivia et son enseigne Norauto.

Les pneus récupérés ont été utilisés à 70 % en valorisation énergétique, valorisés à 20% dans les travaux publics et utilisés pour 10% en valorisation matière, à l’aide d’appels d’offres locaux auprès de recycleurs.

https://www.usinenouvelle.com/article/r ... us.N617588


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le recyclage
MessagePosté: Jeu Nov 23, 2017 10:13 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
En 2022, 30 millions de Français pourront trier leurs emballages légers alu et acier

Laurent Rousselle le 23/11/2017

La deuxième phase du Projet Métal a débuté jeudi 22 novembre après la signature de la charte visant à développer la filière de recyclage pour les emballages légers en aluminium et acier.

Reconduit jusqu’en 2022, le projet métal passe la vitesse supérieure. Initié en 2014 par le Club de l’Emballage Léger en Aluminium et en Acier (CELAA), Citeo (ex eco-emballage), l’association des maires de France et des présidents d’intercommunalité ainsi que le Fonds de dotation pour le recyclage des petits aluminiums créé par Nespresso, le projet doit donner à 30 millions de Français la possibilité de trier leurs emballages légers à l’horizon 2022, soit 21 millions de personnes de plus par rapport à aujourd’hui. Une belle perspective sachant qu’ils n’étaient que 3,5 millions il y a 4 ans.

Une filière qui monte en puissance

En 2016, 338 tonnes d’emballage en aluminium de moins de 6,5 cm ont été recyclées, soit 65 % de plus qu’en 2015. Pour Marc Teyssier d’Orfeuil, délégué général du CELAA : "C’est le matériau d’emballage qui a connu la plus forte progression. Son taux de recyclage est passé de 32 % à 43 % en moins de 10 ans". Entouré des instigateurs, ce dernier a[…abonnés]


https://www.usinenouvelle.com/article/e ... er.N618048


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le recyclage
MessagePosté: Jeu Jan 11, 2018 8:11 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
La France à la traîne de l'Europe dans le recyclage des plastiques

Myriam Chauvot le 11/01/2018 Les Echos

La France se classe avant-dernière des 28 pays européens en matière de recyclage des emballages plastique. Les meilleurs élèves en Europe sont les pays ayant interdit la mise en décharge.

Les promesses spectaculaires d'Edouard Philippe en juillet devant les députés sur 100 % de déchets plastique recyclés d'ici à 2025 se font rattraper par la réalité. La France est un des plus mauvais élèves de l'Europe des 28 pour le recyclage du plastique, souligne l'étude dévoilée ce jeudi par l'Association européenne des producteurs de matières plastique, Plastics Europe. Les Français recyclent 22 % seulement de leurs déchets plastique, contre 31 % en moyenne européenne.

Pourquoi ? D'abord parce que « les emballages représentent 62 % des déchets plastique », rappelle Hervé Millet chez Plastics Europe. Or c'est un domaine où la France est avant-dernière en Europe pour le recyclage des emballages plastique ! Seulement un quart d'entre eux y sont recyclés, contre 41 % en moyenne en Europe et 51 % pour le pays le plus performant, la Tchéquie, l'Allemagne frôlant les 49 %.

Dans ces conditions, on voit mal comment la France va parvenir à respecter les futurs objectifs européens de 50 % d'emballages plastique recyclés en 2025 et 55 % en 2030. Le retard français est aussi spectaculaire pour les plastiques issus de l'automobile : le taux de mise en décharge y atteint 70 % contre 46 % en moyenne européenne, calcule Plastics Europe.

Image

Méconnaissance du sujet

L'association réalise tous les deux ans cette étude sur le recyclage. Celle dévoilée ce jeudi, qui porte sur l'année 2016, montre que la France a de surcroît perdu du terrain en Europe quand on ajoute au recyclage la valorisation énergétique, c'est-à-dire l'incinération des déchets avec récupération de la chaleur. Au final, le taux français de mise en décharge des déchets plastique s'est peu réduit de 2014 à 2016. Il est de 34 % contre 27 % en Europe.

La promesse du Premier ministre français de 100 % de recyclage du plastique suscite l'ironie tant elle trahit une méconnaissance du sujet. « Les meilleurs en Europe sont la Norvège et l'Allemagne, or leur taux de recyclage des déchets plastique atteint 40 %... », commente Hervé Millet. Car il n'est pas toujours économiquement viable de recycler, tout dépend du volume et de la nature de la résine plastique.

Le reste part en valorisation énergétique, et c'est ainsi qu'outre la Suisse, en Europe même, l'Autriche, l'Allemagne, les Pays-Bas et la Suède ont atteint en 2016 un taux d'utilisation des déchets plastique de plus de 99 %. La Belgique atteint 98 %, contre 66 % en France. « Les pays ayant les meilleurs résultats sont ceux ayant interdit la mise en décharge des déchets, note Hervé Millet. La France paie le prix d'une absence de politique nationale volontariste depuis vingt ans ».

Chine fermée

Atteindre un taux de recyclage élevé n'est pourtant pas si difficile car sont réputés recyclés les déchets plastique qui, une fois triés, sont vendus à la Chine. « Cela représente la moitié du plastique européen recyclé », admet Hervé Millet. La Chine ayant fermé ses frontières aux déchets étrangers l'an dernier, en 2018, prochaine année étudiée par Plastics Europe, le taux européen de recyclage risque de s'effondrer.

Mais la France vendait moins à la Chine que d'autres, elle fera donc meilleure figure. Surtout, un effondrement du taux de recyclage du plastique en Europe donnerait des arguments à la Commission européenne, qui a annoncé mercredi envisager de taxer ce matériau pour trouver de nouvelles recettes budgétaires après le Brexit.

https://www.lesechos.fr/industrie-servi ... 144138.php


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le recyclage
MessagePosté: Mer Jan 17, 2018 1:33 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
Recyclage : l'UE à l'assaut du plastique !

Par Sandrine Delorme 17/01/2018

L'Union européenne va se donner une stratégie plastique : faire en sorte que tous les emballages soient recyclables d'ici 2030 et que ça soit rentable !

Le plastique, l'Europe ne le recycle pas assez. Chaque année, nous, citoyens européens, engendrons 25 millions de tonnes de plastiques et seulement 30 %, soit sept millions et demi de tonnes, est recyclé. Autant dire qu'il y a pollution et gaspillage. La commission européenne tente d'améliorer la situation. Elle vient de présenter sa stratégie contre la pollution plastique, objectif croissance et innovation. La consommation de plastiques à usage unique sera réduite, et l'utilisation intentionnelle de micro-plastiques sera limitée.

Frans Timmermans, vice-président de la Commission européenne, chargé de l'Amélioration de la législation, des Relations inter-institutionnelles, de l'État de droit et de la Charte des droits fondamentaux, supervisera la nouvelle régulation :

"D'ici 2030, ce qui n'est que dans 12 ans, tous les emballages plastiques sur le marché européen doivent être réutilisables ou recyclables et cela doit être rentable d'une manière ou d'une autre.Nous allons mettre au point une législation sur l'emballage et examiner quel type d'emballage en plastique peut être mis sur le marché pour permettre un recyclage facile et rentable".

Les Etats-membres ont encore jusqu'au 12 février pour apporter leurs idées. Après cette consultation publique, la commission se lancera dans la préparation de la nouvelle régulation en matière de collecte et de tris des déchets pour 2019.

Les pays européens ne sont pas égaux face au recyclage. Pour info, en Suède, seulement 1 % des ordures ne sont pas recyclées.


http://fr.euronews.com/2018/01/17/recyc ... plastique-


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le recyclage
MessagePosté: Jeu Fév 08, 2018 12:14 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
Verallia redémarre le nouveau four de son site Vauxrot

31 janvier 2018

Dans une dizaine de jours, le nouveau four du site verrier Verallia de Vauxrot (Aisne) reprendra du service. Il alimentera les trois lignes de production du site qui est spécialisé dans les changements rapides de teintes et de modèles, et la production de modèles complexes. Le site fabrique des bouteilles pour le marché des vins, des spiritueux et de la bière, et notamment celle des micro-brasseries.

Les travaux de cette reconstruction, qui représente un investissement de 24 millions d’euros, ont duré plus de trois mois et mobilisé près de 600 personnes.

Doté de la technologie dite de four «à boucle», ce four répond aux normes les plus exigeantes de consommation d’énergie et d’émission atmosphériques. Il peut désormais être alimenté au gaz, contrairement à l’installation précédente qui était 100% fuel.

Des travaux ont également été réalisés aux bouts chaud et froid afin d’améliorer les conditions de travail : isolation acoustique de la cabine bout chaud et généralisation de l’utilisation de palans pour diminuer les ports de charge.

L’usine de Vauxrot, qui emploie près de 150 personnes et fabrique 600 000 bouteilles par jour, recycle d’importantes quantités de calcin traité par Everglass à Rozet-Saint-Albin, à une trentaine de kilomètres du site.

Inaugurée en 1827, l’usine de Vauxrot est la verrerie historique du groupe Verallia. En 2015, Verallia a investi plusieurs centaines de milliers d’euros pour adapter ses installations à la nouvelle teinte ébène. Presque noire et d'une densité élevée, celle-ci protège le contenu contre les effets de la lumière et donne aux produits une image de distinction et de raffinement.

Avec l’usine de Saint-Romain-le-Puy (Loire), Vauxrot est l’une des deux seules usines du groupe en France à fabriquer des bouteilles en teintes jaune et ébène, principalement destinées aux marchés des spiritueux et bières.

En 2016, Verallia a réalisé un chiffre d’affaires de 2,4 milliards d’euros.


http://www.emballagedigest.fr/blog.php? ... te-vauxrot


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le recyclage
MessagePosté: Mer Fév 14, 2018 12:02 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
Les cimentiers prêts à doubler leur consommation de déchets de bois du BTP

Franck Stassi Usine Nouvelle le 13/02/2018

Environ 500 000 tonnes de bois issus de déchets de chantier sont éliminées chaque année. L’industrie cimentière s’est associée aux professionnels du recyclage pour renforcer ses approvisionnements énergétiques.

Doubler les quantités de déchets de bois dans les approvisionnements énergétiques des cimenteries, tel est l’objectif que se sont assigné à l’horizon 2020-2021 le Syndicat de l’industrie cimentière, le Syndicat des recycleurs du BTP, le Syndicat national des entreprises de démolition et la branche bois et palettes de la Fédération des entreprises du recyclage (Federec). Cet "engagement pour la croissance verte relatif à la valorisation des déchets de bois issus du bâtiment en cimenterie" a été signé avec les ministères de la Transition écologique et solidaire et de l’Economie. Les cimenteries, qui visent à atteindre en 2025 un taux de 50% de combustibles issus de déchets contre 41% actuellement, comptent sur ce contrat pour accélérer leur transition énergétique. "Au niveau national, la réduction de l’enfouissement et la substitution des énergies fossiles par la biomasse sont des objectifs suivis par la profession à travers des engagements. Ils ont été définis par la loi de transition écologique pour la croissance verte", rappelle Fabrice Copin, directeur délégué de l’Association technique de l’industrie des liants hydrauliques.

Des engagements ("green deals") sur les déchets de plâtre, le verre acrylique, les textiles professionnels, les granulats et matériaux de construction inertes ainsi que le verre ont déjà été signés en 2016 et 2017 dans plusieurs filières consommatrices. Concernant la seule valorisation énergétique, la loi prévoit une réduction globale de 30% de la consommation d’énergies fossiles entre 2012 et 2030.

Une solution aux stocks pléthoriques de déchets de bois ?

Non contents d’enfourner chaque année environ 300 000 tonnes de combustibles solides de récupération (CSR) et 120 000 tonnes de pneumatiques, les cimentiers souhaitent accéder au gisement d’environ 500 000 tonnes de bois issus du bâtiment éliminées chaque année. Seulement 90 000 tonnes sont actuellement utilisées dans les cimenteries. "Lorsqu’ils passent chez les préparateurs, les bois de démolition sont traités pour faire des copeaux destinés aux filières de fabrication de panneaux. Les fines, elles, n’ont pas de débouché identifié. Elles ne pouvaient aller qu'à l’élimination", observe Fabrice Copin. En 2016, Federec avait tiré la sonnette d’alarme sur les stocks pléthoriques de bois en France, au risque d’exporter à perte pour déstocker.

Dans le cadre du projet de green deal des cimentiers, les volumes de bois traités seront issus de filières locales de démolition et de préparation. La profession insiste sur le caractère global de la valorisation des déchets: "chaque fois que l’on utilise des déchets en valorisation énergétique, la valorisation matière se traduit à travers la fraction minérale des déchets qui brûlent. Le bois génère des cendres qui entrent dans la composition du clinker et du ciment. Autre exemple, à l’intérieur d’un pneu, il y a du fer, valorisé par la suite dans la production de ciment", explique Fabrice Copin. Quatre cimenteries pilotes seront prochainement désignées pour lancer le process.

https://www.usinenouvelle.com/article/l ... tp.N652869


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le recyclage
MessagePosté: Ven Fév 16, 2018 4:53 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
Face à l'envolée des cours du cobalt, le recyclage fait son chemin

Par Claire Fages RFI 16 février 2018

C'est l'ingrédient-clé des batteries électriques. Le cobalt a vu ses cours quasiment tripler depuis le début de l'année dernière. La RDC, qui produit la moitié de l'offre mondiale, est sur le point de multiplier par cinq ses redevances sur ce métal stratégique. Alors les fabricants de batteries cherchent à économiser la ressource et à recycler le cobalt des vieux téléphones.

Comment consommer moins de cobalt, pour calmer les prix du métal gris ? L’idée du recyclage qui ne semblait pas évident techniquement aux industriels fait son chemin. Le premier fabricant mondial de batteries électriques Samsung SDI vient d’annoncer cette semaine qu’il comptait recycler désormais le cobalt contenu dans les vieux smartphones.

La filiale du géant coréen fait aussi des recherches pour utiliser dans ses batteries lithium-ion beaucoup moins de cobalt, voire pas de cobalt du tout. Samsung SDI aurait ainsi mis au point un prototype de batterie de véhicule électrique contenant moins de 5 % de cobalt et 90 % de nickel.

10 % de redevance en RDC

Sans solution de recyclage ou de substitution, les cours du cobalt vont continuer de s’envoler. La tonne de cobalt est déjà passée de 30 000 dollars au début de l’année dernière à plus de 81 000 dollars aujourd’hui, son prix a quasiment triplé en un peu plus d’un an. La hausse s’est accélérée depuis la mi-janvier lorsque les autorités de Kinshasa ont annoncé une réforme de leur code minier, dans un pays, la République démocratique du Congo qui produit plus de la moitié de l’offre mondiale.

Dans la dernière mouture de ce code, la redevance passerait de 2 % à 10 % sur les métaux stratégiques de RDC, dont bien sûr le cobalt. La taxe sur les superprofits serait supérieure à 50 %. Ce qui veut dire que le métal congolais coûtera plus cher sur le marché mondial.

Demande de cobalt multipliée par huit en 2026

Difficile à concilier avec les projections de consommation pour les véhicules électriques. La demande annuelle de cobalt devrait passer de 12 000 tonnes aujourd’hui à 95 000 tonnes dans dix ans, une multiplication par huit, selon les analystes matières premières de CRU. Or 10 % de la production annuelle de cobalt finit dans les téléphones portables et il y en aurait déjà plus d’un milliard et demi. « C’est un gisement incroyable totalement inexploité », estime le PDG d’Umicore, un des plus grands producteurs de cathodes pour les batteries des véhicules électriques.

Lorsque ce gisement de smartphones stagnera, anticipe déjà Samsung, il faudra extraire le cobalt des batteries des véhicules électriques mises à leur tour à la casse. Selon les projections d’un consultant australien spécialisé dans les déchets, Randell Environmental Consulting, le nombre de batteries lithium-ion mises au rebut devrait augmenter de 20 % par an, de 50 % par an rien que pour les vieilles batteries de voitures électriques. Un gisement effectivement extraordinaire.

http://www.rfi.fr/emission/20180216-fac ... son-chemin


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le recyclage
MessagePosté: Dim Fév 18, 2018 2:14 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
La caserne Mellinet de Nantes est assise sur des montagnes (de granit)

Image

le 16 février 2018

Dans le cadre de la transformation de la caserne Mellinet de Nantes, les matériaux issus de la démolition, pour la plupart en granit, seront réutilisés dans le projet d’aménagement des espaces publics.

Après avoir réalisé un diagnostic pour la transformation de la caserne Mellinet de Nantes et accompagné Nantes Métropole Aménagement dans la mise en place de filières de réemploi in situ, le groupement constitué de TGTFP, Atelier Georges, Burgeap, Tugec, Noctiluca et Bellastock, a été missionné pour la maîtrise d’œuvre du projet.

Les "pyramides" de granit stockées sur site à l’issue de la démolition doivent maintenant être intégrées dans le projet d’aménagement des espaces publics.

https://www.constructioncayola.com/bati ... granit.php


La démolition :
Image


en 2016 :

Citation:
Caserne Mellinet : les travaux de déconstruction

4 août 2016

Image

Ce chantier qui s’achèvera en octobre, s’inscrit dans une démarche désormais classique de tri sélectif. Elle s’accompagne cependant de la récupération de certains matériaux de construction en vue de leur réemploi sur les espaces publics de la future ZAC. Ainsi, ce sont environ 120 m3 de pavés, 120 m3 de pierres de taille, 100 m3 de moellons, 1100 mètres de bordures granit, 40m3 d’ardoise concassée et 800 mètres de poutres bois qui seront récupérés et stockés temporairement sur site avant de retrouver une nouvelle vie après, notamment, les ateliers participatifs programmés à la rentrée dont l’objet sera de co-concevoir et de fabriquer des éléments de mobilier urbain à partir de cette matière.



Dans le même esprit, trois bâtiments, une fois désamiantés, ont été laissés quelques jours aux associations Stations Services et Matière Sociale en vue de la récupération d’équipements et de matériaux de second-oeuvre (équipements sanitaires, cloisons, appareils électriques, …). Une fois le chantier de déconstruction terminé, ces matériaux seront mis en vente sur le site dans le cadre d’une ressourcerie ouverte au public.

Au cours de l’été, ce sont les bâtiments les plus imposants qui, une fois désamiantés et curés intérieurement, vont être démolis. Parmi ceux-ci, l’ancien bâtiment de commandement sera abattu en août afin de permettre aux archéologues de compléter leurs investigations de diagnostic initiées au mois de novembre 2015 et suspendues dans l’attente de la libération de l’emprise de ce bâtiment.

Enfin, aux alentours du 22 août, un concasseur sera installé par l’entreprise Occamat afin de réaliser les opérations de broyage des bétons issus de la démolition. Les matériaux ainsi concassés seront utilisés pour remblayer l’emprise des sous-sols et vides sanitaires des bâtiments démolis. Le surplus de matériaux sera laissé sur site pour être utilisé comme matériau de remblai sous les futures voies de la ZAC.


http://www.nantes-amenagement.fr/2016/0 ... struction/

A Grenoble on a eu la même chose avec la caserne Hoche il y a une dizaine d' année.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 265 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 14, 15, 16, 17, 18  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com