Soleocene.org

Au delà de l'ère du pétrole - Penser et agir l'énergie autrement au XXIème siècle
Nous sommes le Jeu Aoû 16, 2018 5:46 pm

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 18 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2
Auteur Message
 Sujet du message: Re: L'hydro-électricité "au fil de l'eau" ou "run the river"
MessagePosté: Dim Fév 12, 2012 6:19 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17315
ils remplacent une centrale de chute par une centrale au fil de l'eau

http://www.naturenergie.de/cms/unser-st ... neubau.php

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'hydro-électricité "au fil de l'eau" ou "run the river"
MessagePosté: Ven Oct 02, 2015 2:12 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
EDF inaugure une centrale hydraulique située en pleine ville

Par Ludovic Dupin - Usine Nouvelle le 02 octobre 2015,

Près de Grenoble, EDF vient d'inaugurer la plus puissante de ses microcentrales hydrauliques. Grâce à une technologie de turbine adaptée à de très faibles chute d'eau, l'installation a pu être installée en milieu urbain dans la communauté d'agglomérations de Grenoble.

Image

"Quand j'étais petit, j'ai appris par cœur le nom des grands barrages des Alpes... Je n'aurais jamais imaginé alors qu'une centrale hydraulique pouvait prendre place dans un milieu urbain, presque au cœur de Grenoble", s'amuse le député PS de l'Isère Michel Issindou, à l'occasion de l'inauguration de la centrale de du Rondeau dans la commune d'Echirolles (Isère). C'est la plus puissante des microcentrales de France et surtout, c'est la première qui vient se loger dans une grande communauté de communes.

L'installation, qui est entrée en activité en février 2015 pour un investissement de 8,7 millions d'euros, utilise l'eau une toute petite chute de 4,30 mètres à l'extrémité du canal de fuite du Drac, un canal artificiel pris en amont sur la rivière.

Pour exploiter cette faible chute, il a fallu faire appel à une technologie nouvelle "made in France", la turbine VLH (Very Low Head), conçue et assemblée par la PME française aveyronnaise MJ2 Technologies.

Une turbine silencieuse

La machine, de 5 mètres de diamètre et de 32 tonnes, est capable d'adapter sa vitesse au débit variable de très faibles chutes d'eau. Grâce à la compacité de la machine, quatre turbines ont été placées de front sur le lit du canal et permettent de développer une puissance de 2,2 MW, de quoi alimenter 5700 foyers environ. Sa vitesse maximum est de 50 tours par minute. Cette "lenteur" de rotation permet de limiter le bruit - environ 60 décibels, le niveau d'une conversation-, condition indispensable en milieu urbain.

L'intégration environnementale a été une difficulté du chantier. Afin de ne pas trop perturber les usagers de la piste cyclable avoisinante par exemple, l'installation a été à abaissée, en partie enfouie, sa façade a été recouverte d'un parement de pierres et sa toiture a été végétalisée. Par ailleurs, du fait de la lenteur de rotation des turbines, l'installation est ictyophile, c'est-à-dire que les poissons peuvent passer entre les pales sans danger pour leurs écailles.

Image

Dernière innovation : la digitalisation. La centrale est entièrement autonome. Elle adapte elle-même son turbinage selon les conditions hydrauliques. Du coup, les techniciens, qui surveillent les trois installations hydrauliques du canal, sont passés à l'ère digital avec la centrale du rondeau.

Tous les panneaux de contrôle de la centrale peuvent être lus à distance depuis un smartphone ou une tablette. Il n'est pas possible d'agir sur la centrale à distance, sauf intervention de sûreté et de sécurité, mais ces écrans déportés permettent de limiter les besoins d'inspection In Situ.

L'enjeu pour EDF de la micro-hydraulique est de tirer le potentiel maximum des vallées où il est exploitant. Toutes les grandes installations hydrauliques ont été construites il y a longtemps, puis optimisée ces dernières années. Et les quelques mégawatts à récupérer encore proviendront de la petite hydraulique.

Avec cette dernière, "EDF s'inscrit pleinement dans le plan de développement CAP 2030, présenté par le PDG de Jean-Bernard Lévy, qui prévoit un doublement de la puissance renouvelable du groupe", explique Yves Giraud, directeur de la division production ingénierie hydraulique. "La part de la petite hydraulique dans cette croissance sera faible en terme de puissance, mais la flexibilité de ces outils sera indispensable pour accompagner le développement des autres énergies renouvelables intermittentes", ajoute-t-il.

http://www.usinenouvelle.com/article/ed ... le.N354314

Dans ma ville ! :D

Bon, enfin, ça n' est jamais que la puissance d' une éolienne.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'hydro-électricité "au fil de l'eau" ou "run the river"
MessagePosté: Mer Oct 14, 2015 3:12 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Sur la rivière de mon pseudo. :P

Citation:
Akuo Energy ajoute l'hydroélectricité à son mix énergétique

14 oct 2015 enerzine

Akuo Energy compte officiellement une nouvelle technologie au sein de son mix énergétique puisque son premier projet hydroélectrique Chavort, une centrale au fil de l'eau de 2 MW située en Savoie est en construction.

Chavort a été développé par les équipes d'Akuo Energy et sera opéré par le groupe.

Centrale au fil de l'eau

Chavort est une centrale au fil de l'eau de très basse chute d'une puissance de 2 MW qui bénéficiera d'un contrat d'achat avec EDF sur 20 ans. Elle est située sur les communes de Montmélian et de La Chavanne, en Savoie, en lieu et place du seuil existant sous le pont de la Route Nationale ; ce dernier appartient au Conseil Général de Savoie, avec lequel une convention d'utilisation a été conclue.

Chavort sera équipé de quatre turbines VLH DN 5000 fournies par le fabricant français MJ2 Technologies. Akuo Energy a fait le choix de leur technologie Very Low Head en raison notamment de ses excellentes performances sur ce type de site.

Implantée sur l'Isère, rivière qui se caractérise par l'importance et la régularité de son débit, la centrale devrait générer une production annuelle moyenne exceptionnellement élevée.

Les travaux de génie civil seront réalisés par un groupement mené par Eiffage, avec notamment HPI-Ortec pour la vantellerie.

Projet ichtyocompatible

Chavort a fait l'objet de la plus grande attention en termes d'intégration dans son environnent.

Les turbines ainsi que les ouvrages principaux seront immergés, sans nécessité d'installer une retenue amont, permettant une intégration visuelle optimisée du projet. Dans une démarche de respect de la faune de l'Isère, les turbines VLH ont aussi été sélectionnées pour leurs caractéristiques d'ichtyocompatibilité exceptionnelles, soit un taux de survie des poissons proche de 100% lors de leur traversée. Enfin la centrale conservera la passe à poissons existante, qui emprunte un tiers de la largeur de la rivière.

Image

Développement accéléré

Projet « greenfield » conçu par Akuo Energy, Chavort a été développé en un temps record. A peine plus de 2 ans se sont ainsi écoulés entre la première étude de préfaisabilité et le financement du projet, l'ensemble des autorisations ayant été obtenu dans l'intervalle. Sa construction devrait durer 21 mois afin de se conformer au rythme de vie de la faune de la rivière.

Chavort a été financé par les prêteurs seniors Natixis Energeco, en tant qu'arrangeur, la Banque Populaire des Alpes et Bpifrance. Akuo Energy sera l'opérateur du projet.

"Développé dès le départ par nos équipes, Chavort nous permet d'avoir une première et très belle illustration de notre expertise en hydroélectricité et de compter ainsi au sein de notre mix énergétique une nouvelle technologie pouvant être déployée dans le monde entier. En l'occurrence, notre portefeuille de projets en développement compte plus d'une quinzaine de centrales hydroélectriques situées en France, en Asie et en Afrique, qui verront le jour dans les prochaines années. Je tiens vivement à féliciter nos équipes et l'ensemble de nos partenaires pour ce premier succès hydroélectrique, et remercie tout particulièrement nos prêteurs long terme qui ont fait preuve d'une diligence exceptionnelle dans le financement du projet" a conclu Eric Scotto, co-fondateur et président d'Akuo Energy.

Image


http://www.enerzine.com/7/18771+akuo-en ... ique+.html


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 18 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com