Soleocene.org

Au delà de l'ère du pétrole - Penser et agir l'énergie autrement au XXIème siècle
Nous sommes le Jeu Avr 19, 2018 11:54 am

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 41 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3
Auteur Message
 Sujet du message: Re: La sortie du nucléaire
MessagePosté: Lun Nov 26, 2012 7:55 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17282
http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2012 ... ricite.php

ouaip. c'est pas terrible en fait:

Citation:
La France est en revanche très mal classée - 93e - pour la qualité de son mix énergétique, catégorie qui reflète sa forte dépendance aux importations d'énergies fossiles et la faible part d'énergies renouvelables dans son bouquet énergétique.

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La sortie du nucléaire
MessagePosté: Lun Nov 26, 2012 11:00 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Aoû 28, 2006 9:06 pm
Messages: 3748
Un peu plus loin, le Figaro a écrit:
Ce souci de comparer des données simples a empêché de prendre en compte les gaz de schistes en tant que facteur de compétitivité :shock: mais ils interviennent pour calculer le taux d'indépendance énergétique. Compte tenu de cette lacune, les États-Unis arrivent onzième au classement général Image
Come le disait une de mes anciennes signatures :
Paul Valéry a écrit:
Ce qui est simple est faux, ce qui est compliqué est inutilisable

_________________
On peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui. Pierre Desproges


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La sortie du nucléaire
MessagePosté: Sam Oct 12, 2013 9:42 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17282
on s'ennuie chez les lauvergeon ?

Citation:
Après la commission Lauvergeon, le think tank Lauvergeon !


http://www.latribune.fr/actualites/econ ... geon-.html

le mieux se serait pas de la faire plancher sur la sortie du nucléaire ?

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La sortie du nucléaire
MessagePosté: Mar Juin 03, 2014 9:57 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17282
tiens, encore un truc pourri au royaume du nuke sans scrupules

Citation:
Rachat d'Uramin par Areva: la police mène une dizaine de perquisitions

Paris (AFP) - Une dizaine de perquisitions ont été menées mardi chez des acteurs du rachat en 2007 par le géant nucléaire français Areva de la société minière canadienne Uramin, a indiqué une source judiciaire à l'AFP.

Uramin, qui ambitionnait d'exploiter des gisements d'uranium dans plusieurs pays africains, avait été achetée à prix d'or, pour 2,5 milliards de dollars environ, soit 1,8 milliard d'euros.

Mais après le départ de sa dirigeante Anne Lauvergeon, évincée par Nicolas Sarkozy, Areva avait divisé par cinq la valeur comptable de cette société et le groupe avait dû inscrire dans ses comptes de 2010 et 2011 des provisions d'un montant total de près de 1,9 milliard d'euros.

Les enquêteurs ont perquisitionné le siège d'Areva et le domicile de l'ancienne patronne du groupe, selon cette source qui confirmait une information du Monde. Plusieurs autres anciens dirigeants d'Areva ont été concernés par cette opération, notamment l'ex-responsable des mines, Sébastien de Montessus, qui a quitté Areva en 2012, ont indiqué à l'AFP des sources proches du dossier.

Le domicile d'un autre ancien cadre, Daniel Wouters, qui avait préparé cette opération de rachat quand il était directeur du développement d'Areva, a également été perquisitionné, ont ajouté ces sources.

Le rachat d'Uramin, qui a tourné à la débâcle financière, a fait l'objet de très vives critiques de la Cour des Comptes dans un pré-rapport publié en mai.


http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/ ... cours.html

en payant vos impôts cette année, vous vous ferez un plaisir de rembourser la débâcle financière d'Areva !

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La sortie du nucléaire
MessagePosté: Sam Mar 11, 2017 9:03 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17282
sortir du nucléaire: 87 MRDS d'eur (cour des comptes)
rester dans le nucléaire: 100 MRDS d'eur (carénage, nvx reacteurs... )
accident nucléaire majeur: 450 MRDS (style Fukushima)

vu sur une vidéo du "Monde"

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La sortie du nucléaire
MessagePosté: Ven Mar 24, 2017 8:26 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17282
pourquoi sortir du nucléaire ? un petit résumé du volatile palmé maltraité

Fichier(s) joint(s):
sortir du nuke2.jpg
sortir du nuke2.jpg [ 228.65 Kio | Vu 356 fois ]

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La sortie du nucléaire
MessagePosté: Sam Mar 25, 2017 12:17 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Aoû 28, 2006 9:06 pm
Messages: 3748
Porquet n'est pas le meilleur journaliste du Canard, c'est un écolo décroissant issu de la gauche productiviste et fait clairement un tri dans les infos qu'il relaie pour qu'elles aillent dans le sens qu'il souhaite.
J'aime beaucoup la "crise sociale" chez EDF avec 5000 postes supprimés (mais sans licenciements, c'est juste que certaines personnes qui partent ne sont pas remplacés), les cadences qui accélèrent et la pression accrue sur les sous-traitants : pourrait-on avoir un exemple d'entreprise en pleine forme qui ralentit ses cadences et cajôle ses sous-traitants ? Au Canard peut-être ? Il est vrai qu'on n'y parle pas de sous-traitants, mais de "sources"

_________________
On peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui. Pierre Desproges


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La sortie du nucléaire
MessagePosté: Mer Mai 03, 2017 5:38 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12717
Localisation: 38
Citation:
Macron pourrait reporter l'objectif de réduction du nucléaire

Reuters le 03/05/2017
par Benjamin Mallet et Geert De Clercq

Emmanuel Macron sera pragmatique en matière de réduction de la part du nucléaire en France et pourrait reporter en cas de besoin l'atteinte de l'objectif fixé aujourd'hui par la loi, a-t-on appris mercredi dans l'entourage du candidat d'En Marche! à l'élection présidentielle.

La loi de transition énergétique, portée par Ségolène Royal et adoptée en 2015, prévoit la réduction de la part du nucléaire dans la production électrique française de 75% à 50% à l'horizon 2025.

"La réduction à 50% est un objectif ferme. Ce qui pourrait bouger en fonction des moyens qu'on a mis en place, c'est la date", a indiqué à Reuters une source proche de l'équipe de campagne d'Emmanuel Macron.

Le favori des sondages à l'élection présidentielle reporterait ainsi l'atteinte de l'objectif de réduction du nucléaire si celui-ci devait remettre en cause la sécurité d'approvisionnement du pays ou se traduire par une hausse de ses émissions de CO2.

"On ne fait pas de 2025 une date fatidique", a dit la source.

Au-delà de la fermeture de la centrale de Fessenheim (Haut-Rhin), Emmanuel Macron avait en outre indiqué début février que le devenir du parc d'EDF dépendrait de l'avis de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) sur l'éventuelle prolongation d'une partie des réacteurs français, attendu pour fin 2018 ou 2019.

"C'est en fonction des travaux que l'ASN imposera qu'on pourra faire des comparatifs (pour savoir) si ça vaut la peine de prolonger tous les réacteurs, une partie des réacteurs ou aucun, et s'il faut en contrepartie construire ou pas des nouveaux réacteurs à court terme", dit-on dans l'entourage de l'ancien ministre de l'Economie.

Dans l'hypothèse où de nouveaux réacteurs s'imposeraient, l'équipe d'Emmanuel Macron "pense assez fortement à quelque chose qui s'inspire de ce qu'ont fait les Britanniques" en mettant en place un tarif garanti de rachat de l'électricité qui sera produite par la nouvelle centrale d'Hinkley Point d'EDF, à 92,5 livres (109,5 euros) par mégawatt/heure pendant 35 ans.

Nettement supérieur aux prix de marché actuels et proche du coût de certaines énergies renouvelables, ce tarif est garanti par un mécanisme ("contract for difference") prévoyant qu'EDF recevra un paiement complémentaire lorsque le prix de marché lui sera inférieur et qu'il devra rembourser un trop-perçu lorsque le prix du marché le dépassera.

"Le 'contract for difference' a déjà été accepté par la Commission européenne, et donc juridiquement a priori c'est un dispositif qui ne pose pas de souci", a souligné la source proche de l'équipe de campagne d'Emmanuel Macron.

http://www.boursorama.com/actualites/ma ... 4a6c711d1e

Bon reste encore les résultats de l' election dans 5 jours.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La sortie du nucléaire
MessagePosté: Mer Juil 12, 2017 8:50 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12717
Localisation: 38
Citation:
Nicolas Hulot veut fermer "jusqu'à 17 réacteurs" nucléaires, Edouard Philippe tempère

le 10/07/2017

Si le ministre de Transition écologique, Nicolas Hulot, affirme vouloir fermer jusqu'à 17 réacteurs nucléaire afin de respecter la loi sur la transition énergétique qui vise à ramener à 50% la part du nucléaire dans la production d'électricité à l'horizon 2025, le Premier ministre tempère. Ce dernier a précisé que le gouvernement attendra que l'Autorité de sûreté nucléaire se prononcer, fin 2018 début 2019, sur les renouvellements d'autorisation d'exploiter les centrales.
....................

http://www.usinenouvelle.com/article/ni ... re.N563602


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La sortie du nucléaire
MessagePosté: Mer Juil 12, 2017 8:50 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12717
Localisation: 38
Citation:
EDF défend son projet de prolongation du parc nucléaire français

Publié le 12/07/2017 Infos Reuters PARIS

Prolonger la durée de vie du parc nucléaire français constitue "la solution la plus économique", a déclaré mercredi un dirigeant d'EDF, en faisant valoir que les fermetures de centrales décidées en Allemagne ont entraîné un hausse des émissions de CO2 du pays.

EDF estime à 48 milliards d'euros (courants) le coût du "grand carénage", le programme d'investissement sur la période 2014-2025 destiné à rénover le parc nucléaire français, à augmenter le niveau de sûreté des réacteurs et à prolonger leur durée de fonctionnement au-delà de 40 ans.

"Il est clair que la prolongation de la durée de fonctionnement du parc existant est la solution la plus économique", a déclaré Dominique Minière, directeur exécutif en charge de la direction du parc nucléaire et thermique d'EDF, lors d'une conférence organisée par la revue Passages.

Le dirigeant a précisé que le coût 'cash' de production du parc nucléaire français s'établissait aujourd'hui à 32 euros par mégawatt/heure (MWh) en tenant compte du grand carénage et qu'il redescendrait progressivement à moins de 30 euros par MWh, ce qu'il a comparé avec des coûts de 60 à 100 euros et de 150 euros par MWh respectivement pour l'éolien terrestre et maritime.

"Il n'existe pas de moyen de production neuf moins cher en 'cash' que le nucléaire existant, même en intégrant l'ensemble des investissements nécessaires au grand carénage."

Dominique Minière a également déclaré que l'arrêt des réacteurs nucléaires en Allemagne, après l'accident de la centrale japonais de Fukushima survenu en 2011, avait entraîné un recours accru aux centrales au charbon, et donc des émissions de CO2 du pays, tandis que les particuliers allemands paient leur électricité "entre 80 et 100% plus cher que les Français".

Le directeur du parc nucléaire d'EDF, qui a aussi défendu l'idée d'une complémentarité entre le nucléaire et les renouvelables, a ensuite été interrompu par des militants antinucléaires rapidement évacués par la sécurité et la police.

Le gouvernement français attendra que l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) rende son avis sur la prolongation des réacteurs du parc français fin 2018 ou début 2019 pour se prononcer sur la fermeture de certains d'entre eux, a déclaré Edouard Philippe dans un entretien aux Echos publié mardi.

Dans cette interview, le chef du gouvernement a aussi tempéré les propos de son ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, qui avait évoqué lundi la possibilité de fermer "peut-être jusqu'à 17 réacteurs".

Pour Nicolas Hulot, ces fermetures doivent permettre de tenir l'objectif de réduire à 50% la part du nucléaire dans la production d'électricité d'ici à 2025 - un engagement pris par le gouvernement précédent et réaffirmé par Emmanuel Macron.

http://www.usinenouvelle.com/article/ed ... is.N565384


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La sortie du nucléaire
MessagePosté: Ven Juil 14, 2017 1:07 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12717
Localisation: 38
Citation:
Dans la vitrine du démantèlement d'EDF

Usine Nouvelle LE 06/07/2017

Le démantèlement du réacteur A de la centrale de Chooz, dans les Ardennes, sert de test à EDF. Visite du chantier.


Lovée dans une boucle de la Meuse, la centrale nucléaire de Chooz se fait discrète. Les deux aérogénérateurs des tranches B et C de 1 450 mégawatts (MW), en activité, n’apparaissent que lorsque l’on arrive à proximité. Seul leur panache de vapeur permet de les repérer de loin. Première centrale à eau pressurisée de France, construite en 1967 et fermée en 1991, la tranche A, ou Chooz A, est, elle, quasiment invisible. Seuls des bâtiments de chantier blancs révèlent son existence. Non parce qu’elle est en déconstruction depuis 2007, mais parce qu’elle a été bâtie sous une colline. « À l’époque, on ne maîtrisait pas bien le béton précontraint, en revanche, on avait un excellent savoir-faire en tunnel », raconte Gilles Giron, le directeur adjoint déconstruction et déchets nucléaires d’EDF.

C’est donc par deux tunnels d’un peu plus de 80 mètres de longueur que l’on accède aux deux cavernes où étaient installés le réacteur nucléaire (cuve et générateur de vapeur) et les bâtiments auxiliaires. Chacune de ces cavernes de 45 mètres carrés et 25 mètres de hauteur pourrait loger un immeuble de neuf étages. À l’entrée des tunnels, un sas de décompression à 3 millibars empêche toute sortie de poussière radioactive du chantier.

Un chantier qui entre dans sa phase finale. La caverne auxiliaire, qui n’abritait que des équipements non radioactifs, a été totalement démantelée. Dans l’espace laissé libre a été installée la salle de contrôle de téléopération, depuis laquelle les techniciens des sous-traitants d’EDF – Nuvia Process et Westinghouse – pilotent à distance le robot Predactor, un bras téléguidé d’une envergure de 4 mètres de diamètre et portant jusqu’à 8 mètres de hauteur. Son rôle ? Découper et conditionner les déchets faiblement radioactifs issus des équipements primaires restants (générateur de vapeur notamment), stockés dans six casemates décontaminantes.

« Retour à l’herbe » en 2022

Il y reste 30 tonnes de déchets à nettoyer en trente mois. C’est aussi de cette caverne auxiliaire que sera découpée, à distance, la cuve de 3 mètres de diamètre et 5 mètres de hauteur contenant le combustible, qui représentait 99,9 % de la radioactivité du site et dont l’évacuation s’est achevée en 1994. Vingt tonnes de déchets actifs ont été retirées, mais il reste toujours des résidus. Il faut maintenant découper la cuve. Pour ce faire, les techniciens de Westinghouse France l’ont immergée dans une eau à 15 degrés. Ils ont aussi installé un pont et un portique de levage pour déplacer les différents morceaux. Notamment le couvercle, qui vient d’être retiré. Non contaminé, il attend d’être évacué. La découpe de la cuve doit démarrer à l’été 2017 et devrait durer trois ans. Une fois vides, les cavernes et les salles annexes seront au trois-quarts remplies de gravats pour éviter tout effondrement de la colline. La fin du chantier, ou « retour à l’herbe », comme disent les spécialistes, est prévue pour 2022. Il aura occupé 100 personnes de quinze entreprises, dont neuf implantées localement.

Conçue avec la même technologie que les 58 réacteurs nucléaires français, Chooz A n’est pas pour autant représentative du parc. Ses caractéristiques – enfouissement, compacité et faible puissance (309 MW) – ne se retrouvent pas ailleurs. Son très faible taux de déchets moyennement actifs, 0,03 % alors que la moyenne est plutôt de 0,5 % par réacteur, non plus. Mais ce chantier a déjà permis à EDF de valider son scénario de déconstruction, qui consiste à démanteler d’abord les bâtiments auxiliaires puis, petit à petit, le réacteur jusqu’au cœur, en finissant par la cuve. Un scénario qui, pour les futures centrales, devrait prendre quinze ans, contre vingt, si tout va bien, pour Chooz A. La vitrine est en cours.

Image
Chooz A est enterrée sous une colline (au fond). Seules les cabanes du chantier de déconstruction sont visibles.


http://www.usinenouvelle.com/article/da ... df.N561298


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 41 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com