Soleocene.org

Au delà de l'ère du pétrole - Penser et agir l'énergie autrement au XXIème siècle
Nous sommes le Ven Nov 15, 2019 8:43 pm

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 338 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 16, 17, 18, 19, 20, 21, 22, 23  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: + 1 pour EDF, RTE, et tous les autres...
MessagePosté: Mar Mai 02, 2017 6:42 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
La centrale au fioul EDF de Porcheville définitivement arrêtée


Par AFP , publié le 02/05/2017

La centrale électrique au fioul de Porcheville (Yvelines) a été définitivement arrêtée lundi 1er mai, tout comme une tranche de celle de Cordemais (Loire-Atlantique), en avance de plusieurs mois sur le calendrier initialement prévu, a-t-on appris mardi auprès d'EDF.

Cette décision d'anticiper la fermeture de ces tranches "a été annoncée lors d'un comité central d'entreprise (CCE) fin avril", a indiqué un porte-parole d'EDF, confirmant une information du Parisien.

Alors qu'EDF prévoyait initialement de ne fermer que deux tranches de la centrale de Porcheville ce printemps et les deux autres en 2018, c'est finalement la totalité de la centrale au fioul qui a été mise définitivement à l'arrêt lundi 1er mai.

Le groupe justifie cette fermeture anticipée par une raison économique et de rentabilité, la centrale ne fonctionnant plus que lors des pics de consommation d'électricité.

Par ailleurs, "le plan de redéploiement des salariés de la centrale avance bien, donc cela permet d'anticiper la fermeture de quelques mois", a ajouté le porte-parole.

La centrale de Porcheville emploie 200 salariés d'EDF, ainsi que 130 prestataires, selon la CGT Mines Energie du site.

EDF a également avancé, pour les mêmes raisons, la mise à l'arrêt définitif d'une des deux tranches au fioul de la centrale de Cordemais, la deuxième devant fermer en 2018, tandis que les deux tranches au charbon du site continueront de fonctionner.

La centrale de Cordemais emploie 465 agents EDF, dont 80 pour les tranches fioul, selon la CGT.

Début mars, la CGT avait déjà indiqué qu'EDF prévoyait d'anticiper la fermeture de ces tranches, tandis que le groupe évoquait un projet encore "à l'étude".

Le gouvernement avait initialement envisagé une fermeture de l'ensemble des centrales à charbon françaises à horizon 2023, une mesure finalement non retenue dans la feuille de route énergétique publiée fin 2016.

http://lexpansion.lexpress.fr/actualite ... 04319.html


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: + 1 pour EDF, RTE, et tous les autres...
MessagePosté: Mar Mai 02, 2017 10:08 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17349
Citation:
Energie : Engie prêt à supprimer 1.900 emplois en France ?


Energie : Engie prêt à supprimer 1.900 emplois en France ?

Crédit photo © Reuters
FR0010208488

Publié le 02/05/2017 à 20h34

L'ex-GDF-Suez a programmé la suppression d'au moins 1.900 emplois en France dans sa branche énergie d'ici à 2019, a affirmé mardi la CGT. La direction a démenti ces chiffres, et affirmé que toute réduction d'effectifs se ferait sans licenciement.

(Boursier.com) —

Sur la période 2016-2019, la branche "énergie" du groupe Engie (ex-GDF-Suez) va supprimer au moins 1.900 emplois en France, soit environ 7,6% des effectifs de cette division, a annoncé mardi la CGT d'Engie dans un communiqué. Le syndicat affirme que "la Direction d'Engie a annoncé son plan social sur le Siège du Groupe" et que le groupe "a programmé au moins 1.900 suppressions de postes au sein d'Engie dans la partie "énergie" du groupe en France (25.000 salariés)".


http://www.boursier.com/actions/actuali ... 35652.html

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: + 1 pour EDF, RTE, et tous les autres...
MessagePosté: Mer Mai 03, 2017 5:59 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
Engie dément vouloir supprimer 1 900 postes

Publié le 02/05/2017
Infos Reuters PARIS

La CGT a annoncé mardi 2 mai que la direction d'Engie aurait programmé sur la période 2016-2019 au moins 1.900 suppressions de postes sur les 25.000 que compte la partie "énergie" du groupe en France. Toutefois, le groupe a rapidement démentis ces informations.
............


http://www.usinenouvelle.com/article/en ... es.N534554


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: + 1 pour EDF, RTE, et tous les autres...
MessagePosté: Mar Mai 09, 2017 7:21 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
Comment la SNCF réduit sa facture énergétique

Cédric Soares Usine Nouvelle le 09/05/2017

La SNCF s’est engagée, depuis 2012, dans la réduction de son poste de dépenses énergétiques. Le quotidien économique, Les Echos fait le point sur les stratégies mises en œuvre. Celles-ci couvrent un large spectre : filiale dédiée à l’achat, optimisation de la consommation et investissement dans l’énergie renouvelable.

La consommation d’énergie est une poste de dépenses stratégique pour la SNCF. La compagnie ferroviaire y consacre 1,3 milliard d’euros par an. Cela représente la seconde dépense de l’entreprise après les salaires. Dans un article des Echos, Olivier Menuet, le président de SNCF Energie fait le point sur les initiatives mises en œuvre par le groupe pour réduire la facture

Dès 2012 la SNCF a constitué une filiale dédiée, SNCF Energie. L’entité se charge de négocier le prix de l’énergie de traction des trains. “Le prix de l'électricité peut être extrêmement volatile d'un jour à l'autre” déclare Olivier Menuet. “Nous faisons donc des achats à terme, une à plusieurs années à l'avance, pour nous protéger contre ces fluctuations.”

Des salariés formés pour réduire la consommation d’énergie

Pour la SNCF, l’optimisation énergétique passe également par une réduction de la consommation des trains, en exploitation et à l’arrêt. Les conducteurs de TGV ont été formés à l’utilisation d’une application iPad, “Opticonduite”. Grâce à elle, la tablette affiche le en temps réel, la vitesse optimale à adopter pour limiter les freinages tout en respectant les contraintes horaires. “Cela permet de réduire de 5 % à 10 % la consommation d'un TGV”, observe Olivier Menuet.

Dans les gares, des consignes d’“éco-stationnement” sont en cours de déploiement. Celles-ci visent à déconnecter les trains stationnés. En effet pour 8 à 10 heures d’exploitation, une locomotive reste à l’arrêt, branchée sur une caténaire entre 10 et 15 heures en moyenne. A quai, une motrice en marche continue de consommer l’équivalent de 30% de l’énergie qui lui est nécessaire à sa circulation.

Vers un investissement dans les énergies renouvelables

La SNCF s’engage également à plus long terme dans les énergies renouvelables. Le cours de l’énergie verte demeure moins volatile. Le dirigeant de la filiale a évoqué aux Echos la conclusion de contrats avec des producteurs spécialisés. A l’image des chemins de fer belges, la compagnie souhaite étudier les possibilités de produire elle-même son énergie. Pour se faire ses infrastructures pourraient être équipées de panneaux solaires dans les gares et d’éoliennes le long de voies.

http://www.usinenouvelle.com/article/co ... ue.N537084


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: + 1 pour EDF, RTE, et tous les autres...
MessagePosté: Mar Mai 09, 2017 7:42 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17349
bon, à l'avenir ce ne seront pas parce que les catenaires ne sont pas entretenues que le trains arriveront en retard,
mais parce que les éoliennes seront en construction

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: + 1 pour EDF, RTE, et tous les autres...
MessagePosté: Lun Mai 15, 2017 1:00 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
UE: Feu vert à une aide pour la centrale de Landivisiau

Reuters le 15/05/2017

BRUXELLES (Reuters) - La Commission européenne a annoncé lundi qu'elle autorisait, sous conditions, une aide publique destinée à la Compagnie électrique de Bretagne (CEB) en vue de la construction d'une centrale électrique à Landivisiau, en Bretagne.

CEB est un consortium regroupant Direct Energie et Siemens.

L'aide prévoit le "versement d'une subvention de 94.000 euros/mégawatt par an sur une période de 20 ans, en contrepartie de laquelle les exploitants de la centrale s'engagent à garantir la production d'électricité si le gestionnaire du réseau l'exige", explique la CE dans un communiqué.

http://www.boursorama.com/actualites/ue ... 16d454473c


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: + 1 pour EDF, RTE, et tous les autres...
MessagePosté: Lun Mai 15, 2017 8:45 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17349
c'est quoi ? une centrale gaz ?

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: + 1 pour EDF, RTE, et tous les autres...
MessagePosté: Mar Mai 16, 2017 11:07 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Scrat a écrit:
c'est quoi ? une centrale gaz ?


Bien sur, à Gaz.

Citation:
En février 2012, le groupe a remporté, en partenariat avec Siemens, un appel d’offres portant sur la construction d’une centrale à cycle combiné au gaz naturel d’une puissance d’environ 400 MW sur la commune de Landivisiau (Finistère). Ce projet s’inscrit dans le Pacte Electrique Breton qui repose sur 3 engagements :
la sécurité d’approvisionnement électrique de la région Bretagne : construction d’un cycle combiné à gaz naturel,
la maîtrise de la demande en électricité : déploiement de solutions de réduction de la consommation pour les collectivités et les particuliers,
le développement des énergies renouvelables : des études de développement de plusieurs énergies renouvelables seront menées pour faire du site une centrale multi-énergie.

Direct Energie et Siemens ont créé la Compagnie Électrique de Bretagne (CEB) pour développer et exploiter la centrale de Landivisiau.

Elle sera située dans la Zone d’Activité du Vern, sur laquelle un périmètre de plus de 13 hectares est réservé pour le projet. La centrale en elle-même occupera 3,5 hectares. Le reste du terrain permettra d’intégrer cette installation au paysage environnant en limitant l’impact visuel sur les alentours.

L’intégration du projet a donné lieu à une étude architecturale basée sur le paysage, la couleur, le type de matériaux utilisés. L’intégration dans le paysage sera favorisée par la création d’un espace vert autour des bâtiments et voiries, avec des arbres et massifs végétaux.

Ce site, implanté au sein d’une zone d’activité déjà aménagée et éloignée des zones urbanisées, a reçu la meilleure notation des services de l’Etat.

Pour en savoir plus, visitez le site dédié au projet : http://www.landivisiau-lacentrale.com

http://groupe.direct-energie.com/nos-ac ... hermiques/

Citation:
............
Une seule condition

Bruxelles a estimé, au terme de son enquête approfondie, que la France avait démontré la nécessité de la mesure en vue de la construction d'une centrale électrique viable à même de garantir des niveaux de tension suffisants dans cette partie du réseau électrique. Elle a aussi prouvé que la mesure était appropriée et que les montants octroyés sont proportionnés par rapport au taux de rendement escompté du bénéficiaire. L'autorisation est cependant soumise à une condition : la Compagnie électrique de Bretagne ne doit pas vendre d'électricité produite dans sa centrale de Landivisiau sur la base de contrats à long terme à des entreprises détenant plus de 40% du marché français de la capacité de production d'électricité. En d'autres termes, pas à EDF. Le régulateur craignait qu'une situation de monopole ne s'installe si la centrale vendait sa production à l'opérateur historique.


http://www.boursier.com/actions/actuali ... 0.html?rss


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: + 1 pour EDF, RTE, et tous les autres...
MessagePosté: Mer Mai 17, 2017 6:11 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
La nomination de Hulot à l'Ecologie plombe le titre EDF

Reuters le 17/05/2017

La nomination de Nicolas Hulot au poste de ministre de la Transition écologique et solidaire a entraîné une chute du titre EDF en Bourse de Paris mercredi, les investisseurs craignant l'impact de sa politique pour l'exploitant du parc nucléaire français.

L'action EDF perdait 6,13% à 8,888 euros à 17h19, accusant la plus forte baisse du SBF 120 (-1,64%) alors qu'elle perdait 2,5% seulement avant l'annonce de l'entrée au gouvernement de l'ancien animateur de télévision.

"Il y a la crainte d'une ligne écologique plus stricte étant donné l'attachement historique et le combat mené par Hulot sur l'écologie", a déclaré Andréa Tueni, analyste marchés chez Saxo Banque.

Alors que les attributions de Nicolas Hulot n'avaient pas été précisées dans un premier temps, Matignon et l'Elysée ont fait savoir par la suite qu'il serait chargé de l'énergie, tout comme Ségolène Royal avant lui, ce qui a encore accentué la baisse du titre EDF.

S'exprimant début mars dans Le Parisien, le nouveau ministre estimait que la sortie de la France du nucléaire était "un objectif de moyen terme" et que "le modèle économique du nucléaire appart[enait] au passé".

Il ajoutait que la fermeture de la centrale de Fessenheim (Haut-Rhin), promise pour fin 2018, était "importante mais (...) pourrait avoir un coût social", soulignant la nécessité d'instaurer "un contrat de transition, c'est-à-dire un contrat social".

"Il va y avoir des emplois qui vont se transformer et on ne peut imposer cette mutation par la force des choses. Cette transition doit se faire de façon acceptée et acceptable."

Dans Libération, Nicolas Hulot évoquait en outre mi-avril la nécessité de "repositionner EDF (...) dans une trajectoire compatible avec celle de la transition énergétique".

"Problèmes industriels, pertes de compétences, risques sur la sûreté nucléaire, fragilité financière, cette entreprise chère aux Français apparaît de plus en plus comme un colosse aux pieds d'argile à l'avenir incertain", soulignait-il.

"Alors que partout ailleurs la transition énergétique s'accélère, EDF se rapproche d'Areva, surinvestit dans des projets nucléaires coûteux comme Hinkley Point (Royaume-Uni) et n'investit pas suffisamment dans les énergies renouvelables."

"Le nucléaire fait partie du monde d'hier", estimait également Nicolas Hulot sur Europe 1 en avril 2016.

Alors que l'Etat détient 83,10% du capital d'EDF et qu'il vient de participer à 75% à une augmentation de capital du groupe de 4 milliards d'euros, les sujets de tensions entre la direction du groupe et le gouvernement, qu'il s'agisse de la régulation des tarifs ou de la fermeture de Fessenheim, se sont multipliés ces dernières années.

EDF avait progressé ces derniers jours en Bourse sur des espoirs liés à la nomination du Premier ministre Edouard Philippe, vue comme favorable à la filière nucléaire, et en réaction à des informations sur un possible report de l'objectif de réduction de la part du nucléaire dans la production électrique française de 75% à 50% à l'horizon 2025. et

"Etant donné la progression qu'on a sur le titre depuis le début de la semaine, il y a un ajustement assez logique qui s'opère", selon Andréa Tueni.

Le titre EDF affiche désormais un recul proche de 0,8% depuis le début de l'année, qui s'ajoute à une baisse d'environ 29% en 2016.

http://www.boursorama.com/actualites/la ... ed97777925


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: + 1 pour EDF, RTE, et tous les autres...
MessagePosté: Jeu Mai 18, 2017 8:46 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
EDF créé Edvance, une nouvelle filiale d'ingénierie nucléaire

Usine Nouvelle le 18/05/2017

Edvance, la nouvelle filiale d'EDF, participe à la refondation de la filière nucléaire française en entérinant le rapprochement des ingénieries d'EDF et Areva. Edvance aura à sa charge les projets de conception et de réalisation d'îlots nucléaires et de contrôle commande des nouveaux réacteurs en construction.

EDF fait un pas de plus vers la refondation de la filière nucléaire française. Le Conseil d'administration de l'énergéticien français a approuvé mercredi 17 mai la création d'une nouvelle filiale dénommée Edvance. Cette filiale aura à sa charge la conception et la réalisation d'îlots nucléaires pour les centrales. En parallèle, Edvance prendra aussi en charge les projets de contrôle commande des nouveaux réacteurs en construction, en France et à l'international.

Avec la création d'Edvance, EDF franchit donc "une étape décisive dans la refondation de la filière nucléaire française", déclare le PDG de l'électricien français, Jean-Bernard Lévy. Cette nouvelle filiale entérine notamment le rapprochement des ingénieries d'EDF et d'Areva NP. "Ce rapprochement permettra à notre industrie d'être plus performante dans la construction de nouvelles centrales nucléaires et ainsi d’être plus compétitive à l'international comme pour les programmes domestiques", explique Jean-Bernard Lévy.

Edvance sera détenue à hauteur de 80% par EDF et 20% par Areva NP. "Cette nouvelle entité est créée indépendamment de l’acquisition par EDF du contrôle exclusif de New Areva NP programmée pour la fin de l’année 2017", détaille l'énergéticien français dans un communiqué.

http://www.usinenouvelle.com/article/ed ... re.N542034


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: + 1 pour EDF, RTE, et tous les autres...
MessagePosté: Dim Mai 21, 2017 1:02 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
Les quatre chiffres à connaître sur l'énergie nucléaire en France

Le Figaro 18/05/2017

LE SCAN ÉCO - Le nucléaire est une source de production d'électricité «indispensable» pour l'indépendance énergétique de la France, a affirmé jeudi le PDG d'EDF aux actionnaires du groupe, alors que la nomination de Nicolas Hulot au ministère de la Transition écologique suscite des inquiétudes.

L'énergie nucléaire est «indispensable» pour l'indépendance énergétique de la France a affirmé ce jeudi le PDG d'EDF, Jean-Bernard Lévy. Une manière de rassurer les actionnaires de l'électricien public, alors que l'action du groupe avait brutalement dévissé mercredi après la nomination de Nicolas Hulot, fervent partisan des énergies renouvelables, au ministère de la Transition écologique et solidaire. L'atome est «un socle de production indispensable, pas seulement aujourd'hui, mais pour encore des décennies», a encore affirmé le PDG d'EDF. Et pour (vraiment) essayer de rassurer les investisseurs, qui craignent tout simplement que le successeur de Ségolène Royal ne prenne des décisions très défavorables à EDF, un porte-parole du gouvernement a déclaré jeudi que le nouveau ministre appliquerait sur le nucléaire la feuille de route du président. «Un ministre ne pose pas ses conditions.»

Qu'en est-il toutefois de cette énergie tant décriée ou tant louée? Combien d'emplois sont concernés, quelle est la part du nucléaire dans la production d'électricité en France, quel est le coût de l'entretien des centrales? Combien y a-t-il de réacteurs? Tour d'horizon.

• Environ 75 % de l'électricité provient du nucléaire
...........................



http://www.lefigaro.fr/economie/le-scan ... france.php


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: + 1 pour EDF, RTE, et tous les autres...
MessagePosté: Dim Mai 21, 2017 1:07 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17349
des 4 chiffres, tu nous enlèves le plus important !

Citation:
• Un parc de 58 réacteurs (42 de plus de 30ans !)
• L'entretien des centrales pourrait coûter 45 milliards d'euros
• Près de 220.000 personnes travaillent pour la filière nucléaire


et encore c'st le figaro qui nous raconte ça
too big to fall !

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: + 1 pour EDF, RTE, et tous les autres...
MessagePosté: Mar Juin 06, 2017 6:48 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
RTE: la France aura assez d'électricité cet été

Le Figaro.fr avec AFP le 06/06/2017

La France ne devrait pas manquer d'électricité cet été, même en cas de canicule qui incite pourtant à faire tourner ventilateurs et climatiseurs, a estimé ce mardi le gestionnaire du réseau à haute tension RTE. "Les capacités de production, malgré une moindre disponibilité par rapport à l'été 2016, dépasseront nettement les besoins de consommation de la France (+25.000 MW en moyenne), et resteront importantes en cas de canicule (+7.000 MW)", a indiqué cette filiale autonome d'EDF..

La demande de courant devrait rester stable cet été par rapport à la même période en 2016, à 131 térawattheures (TWh) de juin à septembre en conditions normales, a-t-elle précisé dans le cadre de son étude prévisionnelle. La pointe de consommation électrique devrait atteindre 55.700 mégawatts (MW) en juillet (contre près de 94.000 MW le 20 janvier, en pleine vague de froid) et même 60.000 MW en cas de canicule, avec des températures jusqu'à 7°C supérieures aux normales.

Une augmentation d'un degré de la température entraîne en effet une hausse de 500 MW en moyenne à la pointe de la consommation journalière, vers 13H00 les jours ouvrés. Contrairement à l'hiver, la période estivale se caractérise cependant par une baisse de l'activité économique, particulièrement à la mi-août, où la consommation pourra diminuer de 5.000 à 7.000 MW. "Les creux de consommation les plus bas sont ainsi attendus autour de la semaine du 15 août, avec une consommation électrique pouvant descendre jusqu'à 30.000 MW", a souligné RTE.

Quant au parc de production, sa disponibilité sera en moyenne inférieure de 2.500 MW par rapport à l'été 2016, du fait notamment du programme de maintenance des centrales nucléaires, partiellement contrebalancé par la progression des capacités éolienne (+1.300 MW à plus de 12.000 MW) et photovoltaïque (+600 MW à plus de 7.000 MW).

Les moyens de production resteront toutefois supérieurs à la consommation, même en cas de canicule qui entraîne une baisse de régime: la France pourra donc continuer à exporter de l'électricité vers les pays voisins "tout en gardant des marges de sûreté confortables de plus de 7.000 MW tout l'été", selon RTE.

En cas d'excès de production, particulièrement si le cas se présente également dans les pays limitrophes, les producteurs pourront être amenés aussi à moduler leurs moyens de production pour respecter l'équilibre offre-demande, a précisé le gestionnaire de réseau. Celui-ci pourra également faire appel à des "moyens exceptionnels, comme l'arrêt d'urgence de groupes de production".

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2017/0 ... et-ete.php


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: + 1 pour EDF, RTE, et tous les autres...
MessagePosté: Jeu Juin 15, 2017 1:55 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Vous consommez trop les franciliens !

Citation:
La région Île-de-France toujours plus gourmande en électricité

Par Frédéric De Monicault le 15/06/2017

Selon les chiffres publiés mercredi par Réseau de transport d'électricité (RTE), la consommation d'électricité de la région francilienne a progressé de 1,9% en 2016. Le climat est le premier responsable de cette progression.


C'est un fait solidement établi: la région francilienne est la région qui consomme le plus d'électricité dans l'Hexagone. En revanche, parmi les éléments nouveaux, cette demande a encore progressé en 2016, selon les chiffres publiés mercredi par Réseau de transport d'électricité (RTE), la filiale d'EDF en charge des lignes haute et très haute tension. L'année dernière, la consommation d'électricité en Ile-de-France a progressé de 1,9%, à 69.032 gigawattheures (GWh). Ce léger gain par rapport à 2015 s'explique d'abord par des températures plus froides. À noter que la consommation finale des professionnels et des particuliers représente 46% des GWh consommés, contre 54% pour les PME-PMI et la grande industrie.

Après la consommation, la production: en 2016, la production d'électricité en Ile-de-France a progressé de 2,9%, à 3703 GWh. Cette progression n'empêche pas que la production francilienne recouvre seulement 5% des besoins de la consommation électrique régionale. En matière de répartition des sources d'énergie, RTE insiste sur le poids des bioénergies - qui ont représenté 32 % de la production totale de la région - et sur l'importance de la contribution éolienne, qui a augmenté de 15,6 % en 2016.

Croissance exponentielle des investissements

Ile-de-France comme dans les autres régions du territoires, RTE prévoit de continuer à investir massivement sur ses infrastructures, qu'il s'agisse des lignes proprement dites ou des postes électriques. Mercredi, RTE a indiqué que le volume des investissements sur la période 2017-2022 dépasserait les 550 millions d'euros. En 2016, cette enveloppe s'est élevée précisément à 113 millions. La courbe des investissements dévoilée par le transport vise à répondre à la croissance des besoins en électricité de la région, pour un seuil de puissance supplémentaire estimé à 2400 mégawatts (MW).

Au regard de RTE, le développement des territoires passe par le souci constant de sécuriser l'alimentation électrique. Ceci implique des réflexions poussées en matière d'aménagement puisque «la forte pression sur le foncier augmente les demandes de mises en souterrain des ouvrages de RTE, dont certains font partie du réseau stratégique indispensable à l'alimentation de l'Ile-de-France», note l'entreprise.

http://www.lefigaro.fr/conso/2017/06/15 ... ricite.php


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: + 1 pour EDF, RTE, et tous les autres...
MessagePosté: Mar Juin 20, 2017 6:54 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12756
Localisation: 38
Citation:
Electricité: le tarif réglementé augmentera au maximum de 1,7% au 1er août

RelaxNews le 20/06/2017

Le tarif réglementé de vente de l'électricité, encore appliqué par EDF à plus de 27 millions de foyers, augmentera au 1er août de 1,1% ou de 1,7%, a-t-on appris mardi de source proche du dossier.

Le montant sera de 1,7% si le régulateur décide de "faire cette année l'ensemble du rattrapage tarifaire" encore nécessaire sur tarifs appliqués en 2012, a indiqué à l'AFP cette même source.

Si la Commission de régulation de l'énergie (CRE) décide de n'effectuer qu'une partie de ce rattrapage, la hausse des tarifs sera limitée à 1,1%.

.....................

http://www.boursorama.com/actualites/el ... 6f159b04d0


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 338 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 16, 17, 18, 19, 20, 21, 22, 23  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com