Soleocene.org

Au delà de l'ère du pétrole - Penser et agir l'énergie autrement au XXIème siècle
Nous sommes le Lun Déc 11, 2017 2:03 am

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 296 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 16, 17, 18, 19, 20
Auteur Message
 Sujet du message: Re: L'industrie agricole ou industrie de l'agriculture ?
MessagePosté: Mar Sep 26, 2017 8:04 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Juin 23, 2009 10:28 pm
Messages: 2052
energy_isere a écrit:
phyvette a écrit:
Ben si éliminer le beurre implique de bouffer des cochonneries de margarine aux graisse hydrogénée bourrée acide gras trans, ce n'est pas un bénéfice santé.


non plus.

Régime ni-ni

ni margarine ni beurre.

Le pain que j'achéte est trés souvent soit aux Olives, soit au graines de Sésame. Ca donne du gout.
Pas besoin de rajouter du beurre ou de la margarine. :wink:

Le pain aux olives dans le café... j’en frisonne... o :shock:

_________________
.Petroleum donare, postea dioxydecarbonare, ensuita rechaufare


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'industrie agricole ou industrie de l'agriculture ?
MessagePosté: Mar Sep 26, 2017 9:28 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12469
Localisation: 38
Phili2pe a écrit:
energy_isere a écrit:
phyvette a écrit:
Ben si éliminer le beurre implique de bouffer des cochonneries de margarine aux graisse hydrogénée bourrée acide gras trans, ce n'est pas un bénéfice santé.


non plus.

Régime ni-ni

ni margarine ni beurre.

Le pain que j'achéte est trés souvent soit aux Olives, soit au graines de Sésame. Ca donne du gout.
Pas besoin de rajouter du beurre ou de la margarine. :wink:

Le pain aux olives dans le café... j’en frisonne... o :shock:


Meuh non. Pas de pain dans le café. c'est céréales avant, puis café.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'industrie agricole ou industrie de l'agriculture ?
MessagePosté: Mar Sep 26, 2017 9:52 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 10:07 pm
Messages: 8021
Localisation: yvelines
Ah oui, des céréales au glyphosate, une vraie régalade.

_________________
Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques.
Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques.
Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques. Regismu, GPPEP, arnaques.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'industrie agricole ou industrie de l'agriculture ?
MessagePosté: Mar Sep 26, 2017 10:30 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12469
Localisation: 38
phyvette a écrit:
Ah oui, des céréales au glyphosate, une vraie régalade.


et non, comme je l' ai déjà mentionné, céréales du Biocoop. :P
Et en ce moment, accompagné de compote de rhubarbe de mon potager.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'industrie agricole ou industrie de l'agriculture ?
MessagePosté: Ven Oct 20, 2017 9:01 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12469
Localisation: 38
Citation:
De plus en plus de miels frelatés dans les importations

Des vendeurs peu scrupuleux, notamment en Asie, mélangent le produit des ruches avec des sirops sucrés.


LE MONDE | 20.10.2017

Nous consommons de plus en plus de miel… et même plus que les abeilles n’en produisent. Selon l’Union nationale de l’apiculture française (UNAF), cette incohérence s’explique par une présence importante de miels frauduleux sur le marché, additionnés de sirops sucrés à base de riz, de betterave, de maïs, difficiles à détecter par des analyses.

Aussi l’UNAF demande-t-elle, avec l’association de consommateurs UFC Que Choisir, de nouvelles règles d’étiquetage. Toutes deux voudraient voir préciser les pays d’origine des miels vendus dans les supermarchés, pour « une information loyale et pertinente », comme c’est le cas en Italie notamment. En France, les miels mélangés importés – principalement de Chine, d’Ukraine, d’Argentine, de Hongrie, d’Espagne et d’Italie – représentent les trois quarts de la consommation.

Les importations de miels falsifiés ont pris de telles proportions qu’elles mettent en péril la survie économique des apiculteurs européens, en tirant les prix vers le bas. Très bas même : aux environs de 1,20 euro, le kilo alors qu’en France le prix de revient moyen se situe plutôt à 4,50 euros, dénonce l’UNAF.

Depuis quelques années, le marché s’est emballé. Alors que dans le monde le nombre de ruches évolue lentement (seulement 8 % de plus au total entre 1961 et 2013), les échanges commerciaux explosent : ils ont grimpé de 61 % depuis 2007. Cherchez l’erreur… du côté de l’Asie. Les sept principaux exportateurs de ce continent, Chine en tête, ont vu leurs exportations progresser de 196 %, tandis que le nombre de leurs ruches augmentait de seulement 13 %.


En Europe et aux Etats-Unis, où les butineuses sont soumises à toute une série de désastres – virus, changement climatique, frelon asiatique, contamination de l’environnement par les pesticides, en particulier par des insecticides –, les tonnages de miel diminuent. Ils ont même chuté très fortement en France : de 33 000 tonnes au milieu des années 1990, les récoltes 2016 et 2017 sont tombées en dessous de 10 000 tonnes. L’Europe importe 40 % de sa consommation.

C’est à croire que le reste du monde ne souffre pas des mêmes maux : la production est officiellement passée de 1,273 million de tonnes en 2001 à 1,664 millions de tonnes en 2013, soit 2,5 % de plus en moyenne par an. Tandis que les échanges commerciaux ont augmenté deux fois plus vite (4 % par an) depuis 2008.

http://www.lemonde.fr/biodiversite/arti ... 52692.html


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'industrie agricole ou industrie de l'agriculture ?
MessagePosté: Sam Oct 28, 2017 12:44 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12469
Localisation: 38
Citation:
La plus grosse ferme d’Allemagne (46000 hectares) a fait faillite !

Par Joagri | Publié le 26 Octobre 2017

KTG Agrar c’est 46000 hectares de terre. En 2012 KTG avait créé KTG Energie une filiale 100% dédié à la production de méthane, c’était même le plus gros producteur de méthane en Allemagne. L’entreprise était même pionnière puisque que c’était la première exploitation de cette taille, à se convertir à 100% en BIO. Aujourd’hui tout ça c’est fini…

KTG Agrar c’était 46000 hectares de terre cultivable, en Allemagne et en Lituanie, ce qui en faisait l’une des premières entreprises agricoles en Europe. Sur une superficie de plus de 20000 hectares, KTG cultivait des céréales (blé, seigle, maïs grain…) d’oléagineux (colza) et des pommes de terre. Le reste de la superficie étant utilisé pour la production de maïs ensilage entièrement dédié à la méthanisation (soit 26000 hectares).

KTG Energie c’était 26000 hectares de maïs ensilage pour une production de 60 mégawatts d’électricité par an de quoi alimenter une ville de 500000 personnes.

Suite à des problèmes de gestion et des soupçons de fraude de l'ancien directeur de cet Agro Holding. Cette ferme qui était géré par des actionnaires et non pas par des agriculteurs a vu ses actionnaires partir les uns après les autres. Depuis juillet 2016 la société a été placé en liquidation judiciaire. Avec cette faillite c’est 800 employés qui se retrouveront sur le carreau.

Point positif les hectares qui appartenaient à des actionnaires sont à redistribuer pour des agriculteurs… S’il y a des amateurs, c’est entre 15000 et 20000 euros de l’hectares. Mais vu la quantité vous aurez peut-être un prix !

http://www.agriavis.com/news-9621-la+pl ... lite+.html


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'industrie agricole ou industrie de l'agriculture ?
MessagePosté: Ven Nov 03, 2017 9:08 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12469
Localisation: 38
Citation:
Un désherbant contamine des champs aux Etats-Unis


Par Sciences et Avenir avec AFP le 03.11.2017

Le désherbant dicamba s'est propagé involontairement sur environ 4% des champs de soja aux Etats-Unis, suscitant une controverse sur son utilisation.
.........................

https://www.sciencesetavenir.fr/nature- ... nis_117996


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'industrie agricole ou industrie de l'agriculture ?
MessagePosté: Mer Nov 29, 2017 9:22 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17156
et le feuilleton du glyphosate ? ça vous a pas passionné ? Avec les allemands qui votent traditionnellement contre et qui pour faire sur se sont mis à voter pour ! spannend

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'industrie agricole ou industrie de l'agriculture ?
MessagePosté: Jeu Déc 07, 2017 7:52 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12469
Localisation: 38
Citation:
Vers une production record de betteraves et de sucre en France

Usine Nouvelle le 07/12/2017

La fin des quotas sucriers ouvre un boulevard pour la France, premier producteur européen de sucre. La durée de la campagne se rallonge pour absorber le bond de la production.

Une production record de 44,2 millions de tonnes de betteraves à 16,2° de sucre (contre 34,5 Mt l’an dernier et une moyenne quinquennale de 36,7 Mt), une hausse des surfaces de 17,3 % (à 475 000 ha), un rendement estimé à 93,5 tonnes par hectare (contre 85,8 t/ha l’an dernier, et 89 t/ha en moyenne sur cinq ans) et, in fine, une production record de sucre de 6,1 Mt (en hausse de 35,6% sur un an) : les acteurs de la filière betterave-sucre française ont, comme ils l’avaient promis, lâché la bride pour leur première campagne libéralisée. Depuis le 1er octobre, l’abolition des quotas sucriers européens, décidée pour 2017 afin de trancher entre les désirs de la Commission (2015) et ceux du Parlement et des organisations professionnelles (2020), est devenue une réalité.

Pour s’adapter à cette nouvelle donne, la campagne betteravière a été rallongée : sa durée devrait être de 133 jours, contre 100 jours l’an dernier. "Un jour supplémentaire de fonctionnement des usines génère un euro d’économie par tonne de sucre sur les coûts de production industriels. Il faut partager ces gains de productivité avec les planteurs", estime le nouveau directeur général de la Confédération générale des planteurs de betteraves (CGB) Pierre Rayé. Il remplace depuis le 24 novembre Pierre-Emmanuel Bois, qui aura passé moins d’un an rue de Naples : "l’an dernier, nous avions lancé une procédure de recrutement pour succéder à Alain Jeanroy, qui partait à la retraite. On peut parfois se tromper, et nous avons préféré cesser notre collaboration", explique le président de la CGB, Eric Laîné.

Cette hausse de production donnera lieu à une évolution de la ventilation des disponibilités. Les 6,1 Mt de sucre seront commercialisées à hauteur de 1,7 Mt en France à des fins alimentaires, 2,4 Mt en Europe, 1,1 Mt ailleurs dans le monde, et serviront à raison de 900 000 tonnes pour des usages non-alimentaires, dont l’éthanol. "Il existe un risque majeur avec la perte directe du marché britannique en cas de Brexit dur, car on envoie chaque année 300 000 tonnes en Grande-Bretagne, soit l’équivalent d’une sucrerie française. Il s’agit de l’Etat qui importe le plus de sucre en provenance des pays européens", commente le responsable des affaires internationales de la CGB, Thimothé Masson. La France est le premier exportateur mondial de sucre.
.....................


https://www.usinenouvelle.com/article/v ... ce.N624578

Phyvette s'est pas pris une betterave dans le pare brise ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'industrie agricole ou industrie de l'agriculture ?
MessagePosté: Ven Déc 08, 2017 9:01 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17156
va encore y avoir une surproduction d'essence bio :roll:

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'industrie agricole ou industrie de l'agriculture ?
MessagePosté: Dim Déc 10, 2017 8:40 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12469
Localisation: 38
Scrat a écrit:
va encore y avoir une surproduction d'essence bio :roll:


Ah non, ca a servi dans une toute autre utilisation : :?

Citation:
Le sorbitol picard, un dérivé du sucre, utilisé par Daesh pour lancer des roquettes
ETAT ISLAMIQUE Lorsqu’il est mélangé à du nitrate de potassium, le sorbitol peut être transformé en propulseur...

H. B. Publié le 10/12/17

Les djihadistes du groupe Etat islamique ne manquent pas d’imagination. Du sorbitol français a été découvert en Irak dans des stocks de munitions du groupe Etat islamique, révèle ce dimanche le JDD, qui a mené une enquête pour remonter la filière de ce substitut du sucre. Lorsqu’il est mélangé à du nitrate de potassium, le sorbitol peut être transformé en propulseur pour lancer des roquettes.
Les stocks de ce dérivé du sucre récemment retrouvés en Irak ont été fabriqués en Picardie par le groupe agroalimentaire Tereos.

D’abord vendus en Turquie, puis détournés par Daesh

Les premiers sacs de sorbitol ont été découverts en novembre 2016, dans une cache située près de Mossoul. Les derniers en date ont été signalés en septembre dernier à Tal Afar, près de la frontière syrienne. Pesant 25 kg chacun, ils ont été retrouvés entreposés dans un bâtiment et étaient tous étiquetés avec le logo du groupe français.

Interrogé par le JDD, Gérard Benedetti, directeur de la communication de Tereos, reconnaît que les sacs saisis en Irak ont bien été produits dans leur usine. Ils ont été vendus à un de leurs clients historiques en Turquie​, puis ensuite détournés pour finir dans un entrepôt du groupe Etat islamique.
L’entreprise Tereos se situe dans la petite commune de Nesle, dans la Somme, à 120 km de Paris. Tereos, qui transforme l’amidon de blé en sorbitol, est le troisième plus grand industriel du sucre au monde.


http://www.20minutes.fr/societe/2185195 ... -roquettes


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 296 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 16, 17, 18, 19, 20

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com