Soleocene.org

Au delà de l'ère du pétrole - Penser et agir l'énergie autrement au XXIème siècle
Nous sommes le Sam Nov 18, 2017 4:33 am

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 312 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 17, 18, 19, 20, 21
Auteur Message
 Sujet du message: Re: + 1 pour EDF, RTE, et tous les autres...
MessagePosté: Mar Oct 03, 2017 6:48 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12340
Localisation: 38
Scrat a écrit:
energy_isere, le dernier client ?


Hi hi hi, je n' ai jamais été client de EDF. Image

Je paye mes factures à GEG. Régie autonome de Gaz et d'electricité à Grenoble.

https://particuliers.geg.fr/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: + 1 pour EDF, RTE, et tous les autres...
MessagePosté: Jeu Oct 19, 2017 9:15 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12340
Localisation: 38
Citation:
Engie vise deux millions de clients pour son offre "verte" d'ici fin 2018

le 19/10/2017 Infos Reuters BRUXELLES

Plus d'un million de clients ont souscrit un contrat d'électricité à base d'énergies renouvelable en France, annonce Engie jeudi 19 octobre. Le groupe souhaite accélérer encore plus dans ce domaine et vise désormais deux millions de clients pour son offre "verte" à fin 2018.

Engie affiche plus d'un million de clients en France ayant souscrit à un contrat d'électricité à base d'énergies renouvelables.Ayant dépassé ce seuil, Engie affirme jeudi 19 octobre, désormais viser deux millions de clients pour offre "verte" d'ici à fin 2018.

Le producteur et fournisseur de gaz et d'électricité, également très présent dans les services énergétiques, commercialise son offre à base de renouvelables en France depuis octobre 2016 et avait affiché l'objectif d'un million de clients à fin 2017 lors de son lancement. "Ce nouveau positionnement a permis à Engie d'accélérer ses ventes d'électricité d'environ 15% sur la période, par rapport à l'an passé", a souligné le groupe dans un communiqué diffusé en parallèle d'un séminaire pour la presse.

L'électricité proposée dans l'offre "verte" du groupe - solaire, éolienne ou hydraulique principalement - est certifiée par des garanties d'origine émises par des producteurs d'énergies renouvelables.

EDF, mais aussi Total, ont lancé ces dernières semaines des offres du même type en France.

https://www.usinenouvelle.com/article/e ... 18.N602848


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: + 1 pour EDF, RTE, et tous les autres...
MessagePosté: Ven Oct 27, 2017 8:42 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12340
Localisation: 38
Citation:
Les travaux d'EDF au Tricastin ne sont pas terminés

Publié le 27/10/2017 Infos Reuters PARIS

L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) étudie toujours les documents soumis par EDF sur les travaux de réparation menés sur la digue d'un canal bordant la centrale nucléaire du Tricastin, qui ont conduit à mettre l'ensemble des quatre réacteurs du site à l'arrêt, a déclaré vendredi à Reuters une porte-parole de l'ASN.

Elle a ajouté que les travaux n'étaient pas encore terminés et rappelé que l'ASN avait déjà indiqué qu'ils pourraient durer entre deux et trois mois.

L'électricien public avait annoncé un peu plus tôt sur son site internet qu'il avait retardé le démarrage des quatre réacteurs, sans dire pourquoi.

Dans une autre note, EDF a également annoncé avoir retardé de deux mois le redémarrage du réacteur de 1.300 megawatts Paluel 2, jusqu'à la date du 15 avril prochain.

EDF n'était pas disponible pour faire un commentaire.

Les analystes craignent que la France, qui dépend pour plus des trois-quarts de l'énergie nucléaire pour ses besoins en électricité, puisse être confrontée à un risque de pénurie cet hiver en raison de l'interruption prolongée de plusieurs de ses réacteurs.

Les réacteurs du Tricastin, qui présentent une capacité combinée de 3.600 MW, devaient initialement redémarrer la semaine prochaine. Selon une note postée sur le site internet de l'opérateur du réseau RTE, l'ensemble des quatre réacteurs devraient maintenant reprendre du service la date du 28 novembre.


https://www.usinenouvelle.com/article/l ... es.N606888


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: + 1 pour EDF, RTE, et tous les autres...
MessagePosté: Ven Oct 27, 2017 8:44 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12340
Localisation: 38
Citation:
EDF abaisse ses objectifs 2017 de production nucléaire et d'Ebitda

Publié le 27/10/2017 Infos Reuters PARIS

EDF a abaissé vendredi soir ses objectifs de production d'électricité d'origine nucléaire et de résultat d'exploitation (Ebitda) pour 2017.

L'électricien public se donne désormais un objectif de production nucléaire pour l'année situé entre 383 et 387 TWh (térawatts/heure), contre 385-392 TWh précédemment, afin de tenir compte de l'arrêt provisoire des quatre réacteurs de la centrale de Tricastin, dont le redémarrage est estimé au 27 novembre 2017.

Dans ce contexte et pour tenir compte d'une faible hydraulicité et des prix actuels, EDF révise son objectif d'Ebitda (à taux de change 2016) à 13,4-14,0 milliards d'euros contre 13,7-14,3 milliards d'euros précédemment.

Il indique aussi que son ratio d'endettement EFN/Ebitda devrait être d'environ 2,5x.

"Le groupe reste mobilisé pour atteindre un Ebitda 2017 supérieur à 13,7 milliards d'euros et un ratio EFN/Ebitda inférieur ou égal à 2,5x", ajoute-t-il dans un communiqué.

EDF précise que les travaux de renforcement de la digue située au nord de la centrale de Tricastin, annoncés le 28 septembre, sont terminés ce vendredi et que l'instruction du dossier par l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) avec l'appui technique de l'Institut de radioprotection et de sûreté (IRSN), est en cours.

https://www.usinenouvelle.com/article/e ... da.N607123


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: + 1 pour EDF, RTE, et tous les autres...
MessagePosté: Mar Nov 07, 2017 12:19 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12340
Localisation: 38
Citation:
RTE relève la "difficulté" à réduire la part du nucléaire à 50% d'ici 2025

AFP le 07/11/2017

Le gestionnaire du réseau électrique RTE a pointé mardi la "difficulté" à réduire la part du nucléaire à 50% de la production d'électricité française d'ici à 2025 pour respecter les objectifs de la loi de transition énergétique.

"L'atteinte de l'objectif des 50% de nucléaire dans la production d'électricité en 2025 conduit systématiquement à une augmentation des émissions de CO2 du système électrique français", car il faudrait utiliser plus de centrales à gaz et à charbon, souligne RTE dans son bilan prévisionnel.

La loi de 2015 sur la transition énergétique prévoit de ramener de 75% à 50% d'ici à 2025 la part de l'atome dans la production d'électricité française.

Selon les calculs de RTE, pour y parvenir dans ce délai, il faudrait fermer 24 réacteurs nucléaires d'une capacité de 900 mégawatts en parallèle d'un fort développement des énergies renouvelables.

Ce scénario implique aussi que la fermeture des centrales à charbon très polluantes devrait être repoussée au-delà de 2025. Il suppose en outre la construction d'un "nombre significatif" de nouvelles centrales au gaz.

Seule la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin) est actuellement actée.

Le ministre français de la Transition écologique, Nicolas Hulot, avait évoqué cet été la fermeture de "peut-être jusqu'à 17" réacteurs nucléaires dans le pays pour permettre la transition énergétique à l'horizon 2025.

Par ailleurs, dans son plan climat annoncé en juillet, le gouvernement a prévu la fin de la production électrique à partir de charbon d'ici à 2022.

http://www.boursorama.com/actualites/rt ... 6c9e0f08ed


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: + 1 pour EDF, RTE, et tous les autres...
MessagePosté: Mar Nov 07, 2017 4:54 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12340
Localisation: 38
Citation:
Électricité : des restrictions pendant l'hiver ?

Boursorama avec AFP le 07/11/2017   

Vague de froid, réacteurs nucléaires à l'arrêt... Pour assurer l'alimentation des foyers français, le gestionnaire du réseau électrique RTE pourrait être amené à prendre des mesures "exceptionnelles" cet hiver, pouvant aller jusqu'à des coupures d'électricité "momentanées".

Des arrêts de centrales non prévus ou des conditions climatiques hors normes "pourraient fragiliser l'alimentation électrique des Français" pendant les mois les plus froids, indique RTE ce mardi 7 novembre dans son bilan prévisionnel. La sécurité d'approvisionnement électrique du pays est particulièrement sensible l'hiver, du fait de la place importante de l'électricité dans le chauffage des Français.

L'offre de production énergétique sera supérieure à celle de l'hiver dernier, lorsqu'un nombre important de centrales nucléaires d'EDF avait été fermé, souligne RTE. Toutefois, le gestionnaire du réseau a placé l'hiver qui arrive "sous surveillance", signifiant qu'il nécessitera une vigilance particulière.

BAISSE DE LA TENSION SUR LES RÉSEAUX ÉLECTRIQUES ?

Les mesures exceptionnelles qui pourraient être prises sont l'interruption de l'alimentation de gros consommateurs industriels volontaires ou encore une baisse de 5% de la tension sur les réseaux électriques. Pour cette dernière mesure, cela se traduirait par exemple par une moindre intensité de la lumière.

En tout dernier recours, RTE pourrait décider de "coupures de courant momentanées, localisées et tournantes". Une alerte, via les médias et les réseaux sociaux, pourrait être diffusée la veille pour le lendemain, encourageant les Français à réduire leur consommation pendant les heures de pointe (entre 8h et 13h, puis entre 18h et 20h).

Éteindre la lumière dans les pièces vides, baisser la température d'un ou deux degrés dans le logement... Selon RTE, ces "gestes simples" permettraient d'"avoir au minimum 2.000 à 3.000 MW de consommation d'électricité réduite", soit l'équivalent de deux à trois réacteurs nucléaires.

En novembre 2016, RTE avait alerté pour la première fois sur les risques pour l'approvisionnement en électricité durant l'hiver en cas de grand froid. Le gestionnaire avait envisagé de demander à 21 sites industriels volontaires d'arrêter leur activité, le temps de passer une pointe sur la demande.

"DIFFICULTÉ" À RÉDUIRE LA PART DU NUCLÉAIRE À 50%

RTE a pointé également pointé ce mardi la "difficulté" à réduire la part du nucléaire à 50% de la production de courant française d'ici à 2025 pour respecter l'objectif de baisse des émissions de CO2. La loi de 2015 sur la transition énergétique prévoit de ramener de 75% à 50% d'ici à 2025 la part de l'atome dans la production d'électricité française.

Selon les calculs de RTE, pour y parvenir dans ce délai, il faudrait fermer 24 réacteurs nucléaires d'une capacité de 900 mégawatts en parallèle d'un fort développement des énergies renouvelables (avec environ 10.500 éoliennes terrestres et 750 en mer dans le pays).

Ce scénario implique aussi que la fermeture des centrales à charbon très polluantes devrait être repoussée au-delà de 2025. Il suppose en outre la construction d'un "nombre significatif" de nouvelles centrales au gaz. Seule la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin) est actuellement actée.

http://www.boursorama.com/actualites/el ... 13434ac659


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: + 1 pour EDF, RTE, et tous les autres...
MessagePosté: Mar Nov 07, 2017 9:48 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12340
Localisation: 38
energy_isere a écrit:
Citation:
Électricité : des restrictions pendant l'hiver ?
.....


Ca commence bien :

Grosses importations hier et surtout aujoudhui : 7.69 GW d' importations à 8h00 et 7.76 GW à 20h30 !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: + 1 pour EDF, RTE, et tous les autres...
MessagePosté: Lun Nov 13, 2017 11:26 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12340
Localisation: 38
Citation:
EDF ajuste ses objectifs 2018 à cause d'évolutions défavorables

Reuters le 13/11/2017 PARIS

EDF a annoncé lundi une actualisation de ses objectifs 2018 pour tenir compte de plusieurs évolutions défavorables, parmi lesquelles une baisse de la consommation d'électricité en France et une moindre disponibilité de son parc nucléaire en début d'année.

L'électricien public a précisé dans un communiqué qu'il tablait désormais pour 2018 sur un bénéfice avant impôt, charges financières, dépréciation et amortissement (Ebitda) compris entre 14,6 et 15,3 milliards d'euros, contre 15,2 milliards au moins prévus précédemment.

EDF vise aussi pour l'année prochaine un flux de trésorerie (cash-flow) "légèrement positif ou proche de l'équilibre" (hors projet du compteur "intelligent" Linky, nouveaux développements, cessions d'actifs et acompte sur dividende notamment), alors que cet indicateur était attendu "supérieur ou égal à zéro".

Le groupe a précisé que sa filiale de distribution d'électricité Enedis anticipait désormais une baisse des volumes acheminés de 0,3% en France en 2018.

En plus d'une moindre disponibilité de certaines tranches nucléaires au début de 2018, EDF prévoit également une baisse de la rémunération de la capacité au Royaume-Uni.

Le groupe estime que ses investissements nets - hors Linky, nouveaux développements et cessions d'actifs - devraient être proches de 11 milliards d'euros en 2018 (contre 10,5 milliards prévus précédemment), un chiffre qui inclut une accélération dans les énergies renouvelables et des investissements nécessaires dans le parc nucléaire français et le réseau de distribution.

Dans ce contexte, EDF accélère le déploiement du plan de performance présenté en avril 2016, l'objectif de réduction des "Opex" en 2018 par rapport à 2015 étant porté à 800 millions d'euros au lieu de 700 millions précédemment.

Le plan de cessions de 10 milliards, prévu pour la fin 2020, devrait être achevé en quasi-totalité fin 2018.

http://www.boursorama.com/actualites/ed ... a372cd2e86


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: + 1 pour EDF, RTE, et tous les autres...
MessagePosté: Mer Nov 15, 2017 10:58 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12340
Localisation: 38
Citation:
L’avenir d’EDF derrière le débat sur les risques de coupures électriques cet hiver

Aurélie Barbaux Usine Nouvelle le 15/11/2017

Alors que le transporteur d’électricité RTE affiche sa confiance sur la capacité du système électrique français à passer l’hiver 2017-2018 sans coupure, le Comité central d’entreprise d’EDF pense le contraire, et alerte. En fond, c’est l’avenir d’EDF et du mix énergétique français qui est en question.

Pour EDF, c’est la douche froide ! Le 7 novembre dernier, Nicolas Hulot annonçait que l’échéance de 2025 pour ramener à 50% la part du nucléaire n’était pas tenable. Une semaine plus tard, dans une interview accordée au journal britannique Financial Times, le ministre français de la Transition écologique et solidaire explique que "EDF peut se revitaliser grâce aux renouvelables... Son intérêt n'est pas de se cacher la tête dans le sable comme une autruche mais d'être comme une girafe et de regarder au loin" ajoutant que "demain la norme ne doit plus être l'énergie nucléaire, mais les énergies renouvelables. C'est un bouleversement complet de notre modèle". Le ministre a également rappelé qu’il attendait d’EDF un plan précis pour accompagner la transition énergétique prévue par la loi de 2015. L’abandon de l’échéance de 2025, n’était bien qu’un faux sursis.

L'impossible équation d'EDF.

Mais, pour EDF, la transition énergétique demandée par les politiques, même avec plus de temps, "relève de l’équation impossible", observe Hervé Desbrosses, délégué syndical central CFE-CGC d’EDF. Car EDF, en tant que service public, doit assurer la sûreté d’approvisionnement électrique en France. En tant qu’entreprise cotée en Bourse mais détenue à 85% par l’Etat, elle doit aussi rester rentable tout en maintenant l’emploi. Enfin, en tant que nouveau chef de file de la filière nucléaire française, EDF doit réussir à sortir du débat idéologique entre énergie nucléaire et énergies renouvelables tout en prouvant la viabilité économique du nouveau nucléaire. Compliqué, surtout dans un contexte de prix de l’électricité durablement bas et de pertes de clients pour EDF dues à l‘ouverture de ses marchés, sauf ceux régulés du transport (assuré par RTE) et de la distribution (Enedis), qui ont été filialisés. EDF vient d'ailleurs de revoir à la baisse ses objectifs pour 2018.

Hiver 2017-2018 sous surveillance pour RTE

Forcément, l’alerte du Comité centrale d’entreprise d’EDF de ce mercredi 15 novembre sur les risques de coupure d’électricité cet hiver arrive à point nommé dans ce débat. D’autant qu’une semaine avant, RTE, le transporteur d’électricité encore filiale à 50% d'EDF avait expliqué, lors de la publication de son bilan prévisionnel 2017-2035, qu’il ne fallait pas s’inquiéter. Certes, François Brottes, président du directoire de RTE, a rappelé que le parc de production d’électricité français était maintenant "ajusté aux besoins de consommation" et que "jusque 2020 nous n’avons plus de surplus" avant d'ajouter qu’il n’est "pas possible de fermer des moyens de production en sus du fioul sans dégrader la situation". Selon les 2000 scénarios que RTE a fait tourner en prenant en compte les capacités des voisins européens, François Brottes anticipe "une consommation pour l‘hiver à venir stable comparée à cette de 2016-2017", une "capacité attendue d’effacement de 2500 MW, stable elle aussi" et "une croissance des capacités d’importations d’électricité en cas de besoins accrus grâce au retour de l’interconnexion avec l’Angleterre qui a retrouvé son plein régime". De plus, RTE pense que si 19 réacteurs nucléaires sont aujourd’hui à l’arrêt, ils devraient pour la plupart être redémarrés d’ici à l’hiver, et seuls "trois ou quatre réacteurs seront encore arrêtés" début 2018.

En conséquence de quoi, RTE estime qu’en novembre, décembre et début janvier, le réseau sera "dans une situation plus confortable que l‘année dernière" [et] qu'en condition normale l’hiver devrait se passer normalement". Certes, on n’est pas à l’abri d’une forte chute de température, et RTE place "cet hiver sous surveillance, surtout sur janvier et février". Les moyens exceptionnels pour palier un pic de consommation trop important sont bien prévus. Ils sont au nombre de quatre activables par palier. D’abord, demander aux consommateurs des gestes citoyens pour réduire la demande sur les pics du matin et de 19 heures. Ensuite, activer les 1500 MW d’effacement négociés avec les industriels. Puis si besoin, baisser la tension sur le réseau de 5%, ce qui permet une réduction de 4000 MW. En dernier recours lors d’une vague de froid extrême, il faut se résoudre au délestage, soit des coupures programmées tournantes d’un maximum de deux heures.

Risque d'une France dans le noir pour le CCE d'EDF

Le CCE d’EDF n’a lui retenu que la dernière partie "mise de l’hiver sous surveillance" des annonces de RTE, et veut l’alerter l'opinion sur les risques d’une "France dans le noir". Virginie Neumayer, présidente de la commission production du CCE d’EDF annonce même que "des coupures d’électricité vont certainement se produire cet hiver". Pour appuyer ses dires, elle invoque ce soir du 25 janvier 2017 à 19 heures, quand "la France est passée tout près de la coupure électrique", de l’aveu même de François Brottes, président de RTE. Or depuis cette date les deux centrales à fioul d’EDF en métropole ont fermé, retirant 1400 MW de capacité de production du parc. "La sécurité d’approvisionnement s’est largement dégradée", regrette Virginie Neumayer.

Pour asseoir son analyse, le CCE a commandé une étude à l’institut Energie Développement (IED) sur l’équilibre entre l’offre et la demande sur le réseau électrique français interconnecté. Dans ses conclusions, l’IED avance que contrairement à RTE, qui prévoit une diminution de la demande sur la période 2016-2021 de 479 à 471 TWh, il prévoit une augmentation à 490 TWh en 2021. Les scénarios optimistes de RTE partiraient donc sur des bases fausses. Et l’IED conclut que "la capacité de production en pointe du parc français complétée par ces importations possibles ne garantit pas la sécurité d’approvisionnement de la France lors d’un hiver un peu rude".

Les investissements questionnés

Le CCE d’EDF ne fait pas pour autant jouer son droit d’alerte comme il l’avait fait il y a deux ans au sujet des données financières. Mais il profite de ce débat pour rappeler son opposition à la fermeture de la centrales de Fessenheim, et surtout ses propositions de relancer l’investissement dans de nouveaux moyens de production d’électricité "pilotables", contrairement aux énergies renouvelables qui, de par leur intermittence, ne le sont pas. "Il faut engager la construction de nouveaux moyens de production nucléaire, combiné GAZ-biomasse et hydraulique STEP", détaille Véronique Neumayer. Rien que pour les STEP, les représentants syndicaux d’EDF auraient identifié près de 6000 MW de potentiel en France.

Mais, la capacité d’investissement d’EDF est désormais entièrement concentrée sur le parc nucléaire et le projet d’Hinkley Point C au Royaume-Uni, la maintenance des installations hydrauliques existantes et le développement de nouvelles capacités d’éolien et photovoltaïques, principalement à international. Des investissements qui entrent dans le plan Cap 2030 défini par Jean-Bernard Levy, le PDG d’EDF en 2015. Mais c’est peut-être justement ces objectifs à 15 ans, que le gouvernement demande à EDF d’adapter à la nouvelle donne de la transition énergétique en France. Le passage de l’hiver 2017-2018, avec ou sans coupures, n’y changera rien.

https://www.usinenouvelle.com/article/l ... er.N614568


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: + 1 pour EDF, RTE, et tous les autres...
MessagePosté: Mer Nov 15, 2017 11:09 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12340
Localisation: 38
La France est en importation d' électricité depuis lundi 6 h !

En ce moment méme on importe 5.2 GW.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: + 1 pour EDF, RTE, et tous les autres...
MessagePosté: Mer Nov 15, 2017 11:45 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 17, 2006 4:06 pm
Messages: 17070
et pourtant il fait à peine froid... il faudrait renommer ce fil -1 pour EDF !

_________________
Ce qu'on fait avec du pétrole; de la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable (Giroudoux, La Folle de Chaillot)

Dans le monde dans lequel on vit, on est soit dépressif soit ironique (Vérino)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: + 1 pour EDF, RTE, et tous les autres...
MessagePosté: Ven Nov 17, 2017 8:21 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Aoû 26, 2006 1:37 am
Messages: 12340
Localisation: 38
Scrat a écrit:
et pourtant il fait à peine froid... il faudrait renommer ce fil -1 pour EDF !


Oh, quand méme, le matin il faut gratter le pare brise depuis 3 jours.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 312 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 17, 18, 19, 20, 21

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com